En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 902.23 PTS
-0.55 %
4 916.50
-0.17 %
SBF 120 PTS
3 903.07
-0.25 %
DAX PTS
12 705.79
-0.24 %
Dow Jones PTS
28 308.79
+0.4 %
11 677.84
+0. %
1.185
+0.26 %

Clôture Paris : le CAC40 en mode couvre-feu

| Boursier | 791 | Aucun vote sur cette news

La tendance de la bourse de Paris a alterné entre légère baisse et légère hausse ce mercredi pour finir en retrait symbolique de 0,11% à...

Clôture Paris : le CAC40 en mode couvre-feu
Credits Reuters

LA TENDANCE

La tendance de la bourse de Paris a alterné entre légère baisse et légère hausse ce mercredi pour finir en retrait symbolique de 0,11% à 4.942 pts, alors que le début des publications trimestrielles (chiffres d'affaires du troisième trimestre) sera peut-être susceptible de faire bouger davantage le marché à partir de la semaine prochaine... En attendant les nouvelles mesures sanitaires qui seront annoncées ce soir par Emmanuel Macron, les pays européens resserrent tous les boulons depuis l'Allemagne jusqu'aux Pays-Bas en passant par la Grande-Bretagne pour tenter de maîtriser la résurgence de l'épidémie.

ECO ET DEVISES

Cette dégradation sur le front sanitaire en Europe bride en attendant les initiatives des investisseurs... Et les informations en provenance des "big pharmas" ne sont pas de nature à les rassurer : quelques heures après Johnson & Johnson, le laboratoire américain Eli Lilly a en effet annoncé mardi soir avoir suspendu l'essai clinique de son traitement expérimental aux anticorps contre le Covid-19 pour des raisons de sécurité non détaillées. Début septembre, le groupe britannique AstraZeneca avait lui aussi suspendu son essai de Phase 3 du vaccin expérimental contre le Covid-19 après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée" chez un participant.

Aux Etats-Unis, Nancy Pelosi, 'speaker' démocrate de la Chambre des représentants, a rejeté un nouvelle fois la proposition de Mitch McConnell, leader républicain de la majorité au Sénat, en vue d'un plan de relance à plus petite échelle... McConnell avait indiqué que la priorité du Sénat le 19 octobre allait être de voter sur un package ciblé de soutien d'environ 500 milliards de dollars, comprenant de nouveaux financements pour le Paycheck Protection Program (PPP) accordant des prêts et subventions d'urgence aux petites entreprises exerçant aux États-Unis. Pelosi estime qu'une telle proposition ignore les priorités démocrates. Elle fait par ailleurs référence au tweet du président américain Donald Trump hier mardi en appelant à un "grand" plan de relance. Nancy Pelosi repousse par ailleurs toujours la proposition d'environ 1.800 milliards de dollars de la Maison blanche, compte tenu notamment de ses carences supposées concernant l'aide aux Etats et aux gouvernements locaux, le financement des tests, ainsi que l'aide aux petites entreprises. L'espoir d'un accord à court terme - et donc avant l'élection du 3 novembre - semble donc assez limité...
Dans l'actualité des entreprises à Wall Street, la saison des publications financières trimestrielles du troisième trimestre débute. Goldman Sachs, UnitedHealth, Wells Fargo, US Bancorp, Bank of America et Alcoa publient ce jour. Demain jeudi, Morgan Stanley, BB&T et Walgreens Boots Alliance seront de la partie. Enfin, Schlumberger, VF Corp., State Street, Bank of New York Mellon et JB Hunt annoncent vendredi...
Le baril remonte à plus de 43$ le brent, tandis que l'euro campe à 1,1760/$.

VALEURS EN HAUSSE

Haulotte Group progresse de 6,6% après avoir réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 102,4 ME au T3, en baisse de 23% par rapport à la même période de l'exercice précédent, dans un marché mondial toujours fortement impacté par la crise sanitaire. A la fin septembre 2020, les ventes s'élevaient à 325,1 ME, contre 477,9 ME l'année dernière, soit une baisse de 32% entre les deux périodes.

Valneva (+5,7%) suivi de Onxeo

MBWS (+5,5%) a annoncé la cession de Moncigale. Face à la baisse de consommation du vin et des boissons aromatisées à base de vin (BABV) en France, Moncigale connaît, depuis plusieurs années, un repli de son chiffre d'affaires (-15% en 2019 à 72,2 ME) et dégage un EBITDA négatif. "Le coeur de marché de Moncigale se situant à l'intersection du marché de marques de distributeur, de marques propres de vins et boissons à base de vin, le positionnement de MBWS, majoritairement axé sur les spiritueux, ne permet pas de créer les synergies nécessaires à la croissance de Moncigale au sein du groupe", explique MBWS.

TechnipFMC : +5% avec M6 et Prodways

AB Science SA (+4,5%) présentera vendredi les résultats de son étude AB07015 dans l'asthme sévère au colloque de l'American Thoracic Society (ATS).

Renault : +3,5% avec Eramet, EDF, Innate, Nexans

Bouygues : +2,5% suivi de ADP, Cie des Alpes, Actia

FDJ : +2% suivi de Valeo, Natixis, Genfit, Coface, SES

Carrefour : +1,5% en compagnie de Manitou, CGG, Vinci, BNP Paribas

VALEURS EN BAISSE

Figeac Aero : -6% avec Voluntis

Genomic : -5% suivi de Aures et de DBV (-3,5%) avec Elis

McPhy recule de 4,8%, alors que le spécialiste des équipements de production et de distribution d'hydrogène zéro-carbone a annoncé le succès de son augmentation de capital sans droit préférentiel de souscription des actionnaires annoncée le 13 octobre, par voie de construction accélérée de livre d'ordres au profit de certaines catégories de bénéficiaires, pour un montant total de 180 ME. Le prix de souscription des nouvelles actions a été fixé à 23,50 euros par action.

2CRSI : -3% avec Virbac, Solocal, Edenred (-2,5%)

Plus forte baisse du CAC40, Airbus recule à nouveau de 2,4% à 62,4 euros.

Vilmorin : -2% suivi de Nexity, SoiTec et Dassault Aviation

LafargeHolcim : -1,5% avec Kering, STM, Neurones, Veolia

Europcar Mobility Group (-1,5%) a obtenu l'accord de la majorité de ses porteurs d'obligations senior et senior garanties, ce qui va lui permettre de demander la nomination d'un mandataire ad hoc dès que possible sans que cette procédure ne soit assimilée à un défaut. Début septembre, le spécialiste de la location de voitures, touché de plein fouet par la crise du coronavirus, avait annoncé son intention d'engager des discussions avec ses créanciers en vue d'une restructuration financière.

LVMH : -1% avec Orange et Eurazeo

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2020

Somfy décolle de 11,8% à 136,8 euros en début de séance...

Publié le 21/10/2020

Worldline et Ingenico annoncent qu’à l’issue du règlement-livraison, qui interviendra le 28 octobre 2020, Worldline détiendra 88,64% du capital et au moins 83,20% des droits de vote d'Ingenico,…

Publié le 21/10/2020

Fountaine Pajot a réalisé mardi soir son point d’activité au titre de l’exercice 2019-2020 (clos fin août). Ainsi, le fabricant de bateaux de plaisance a publié un chiffre d’affaires de…

Publié le 21/10/2020

Actualité porteuse pour le groupe scandinave...

Publié le 21/10/2020

Bolloré a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d'affaires de 5,915 milliards d'euros, en baisse de 3% à périmètre et taux de change constants. La multinationale a été pénalisée…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne