En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Clôture Paris : le CAC40 en forme, LVMH au sommet !

| Boursier | 683 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a gagné 0,66% ce jeudi à 5...

Clôture Paris : le CAC40 en forme, LVMH au sommet !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a gagné 0,66% ce jeudi à 5.485 points, de retour sur ses sommets annuels. L'évolution du dossier du Brexit dans la nuit a été appréciée, dans la mesure où le risque d'un départ imminent de la Grande Bretagne est clairement repoussé... Les chefs d'Etat et de gouvernement européens ont en effet convenu dans la nuit de reporter la date du Brexit au 31 octobre, offrant à la Première ministre britannique Theresa May un délai plus long qu'elle ne le demandait pour résoudre l'impasse actuelle à Londres concernant l'accord de retrait. Sur le front du commerce entre les Etats-Unis et la Chine, le secrétaire au Trésor américain a déclaré que les discussions en cours continuaient de progresser et que les deux parties avaient pratiquement réglé la délicate question du mécanisme d'application d'un éventuel accord.
Côté valeurs, les deux publications majeures du jour, LVMH et Sodexo, ont été saluées.

ECO ET DEVISES

La cote américaine est assez stable pour l'heure ce jeudi, avant la vague des comptes trimestriels, qui débutera réellement demain avec quelques grandes valeurs financières (dont JPMorgan et Wells Fargo). Du côté des matières premières, le baril de brut WTI pour mai redonne 1,2% à 63,8$ sur le Nymex.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine passée sont ressorties au nombre de 196.000, contre un consensus de place de 210.000 et un niveau révisé à 204.000 pour la semaine antérieure. Ainsi, le nombre des 'applications' nouvelles sur la semaine est le plus bas en près de 50 ans ! Les inscriptions ont reculé de 8.000 en comparaison de la semaine antérieure, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, pour cette semaine close au 6 avril. Il faut remonter au mois d'octobre 1969 pour retrouver des chiffres aussi réjouissants de l'emploi américain.

L'indice des prix à la production pour le mois de mars 2019, qui vient également d'être publié, fait ressortir pour sa part une progression de 0,6% par rapport au mois antérieur, contre +0,3% de consensus et +0,1% un mois avant. L'indice 'PPI' hors alimentation et énergie s'est affiché en croissance de 0,3%, contre +0,2% de consensus de place. En glissement annuel, l'indice des prix à la production s'est apprécié de 2,2% (+2,4% hors alimentation et énergie). Notons tout de même que ce 'PPI' demeure stable en comparaison du mois antérieur, si l'on exclut les éléments volatils ainsi que les services commerciaux...

Le président américain Donald Trump a de son côté maintenu la pression sur l'UE en déclarant sur Twitter : "Tellement dommage que l'Union européenne soit si dure contre le Royaume-Uni à propos du Brexit. L'U.E. est de manière comparable un partenaire commercial brutal pour les États-Unis, ce qui va changer. Quelquefois, dans la vie, vous devez laisser les gens respirer avant qu'ils ne décident de venir vous mordre!", a philosophé le leader de la Maison Blanche sur son réseau social préféré.
L'USTR, bureau du représentant américain au Commerce, avait pour sa part précédemment menacé de taxer une liste de produits européens représentant un volume d'activité de 11 milliards de dollars. Dans le viseur de Washington, notamment, les avions et les hélicoptères, régulièrement l'objet de différends entre les Etats-Unis et l'Union européenne devant l'OMC. "L'Organisation mondiale du commerce trouve que les subventions de l'Union européenne à Airbus ont négativement impacté les États-Unis, qui appliqueront désormais des Taxes à 11 Milliards de dollars de produits de l'UE! L'UE a tiré profit des États-Unis sur le plan commercial depuis de nombreuses années. Cela s'arrêtera bientôt!", avait lancé Trump avant-hier sur Twitter.
L'euro campe sur les 1,1266/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* Mediawan : +9%. La belle publication annuelle de Mediawan offre au titre du groupe audiovisuel la tête du SRD. La société a enregistré en 2018 un EBITDA de 49,1 ME contre 26,1 ME un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires de 258,6 ME, en hausse de 13%. Mediawan vise une croissance organique moyenne de l'ordre de 10% par an au cours des 3 prochaines années ainsi qu'une progression de son EBITDA malgré un effet mix dilutif sur le niveau de marge opérationnelle compte tenu de la forte hausse des volumes de production...

* Geci : +7% avec Atos et Europcar

* Virbac prend 6%. Oddo BHF s'est montré offensif avant la publication financière du spécialiste de la recherche, de la production et de la commercialisation de médicaments vétérinaires. Ainsi, Oddo BHF vient, de source de marché, de revoir son conseil à l'achat, contre un avis auparavant neutre. L'objectif de cours est pour sa part ajusté en forte hausse, de 138 à 185 euros. Oddo BHF estime que l'inflexion perçue serait désormais durablement engagée sur le dossier. Virbac publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre 2019 dès ce soir, après la clôture.

* Faurecia : +5% avec EOS et Worldline

* LVMH : +4,5%. Le groupe de luxe a maintenu le cap d'une très solide croissance à deux chiffres au premier trimestre, une nouvelle fois portée par les performances supérieures aux attentes de sa division mode-maroquinerie et de son puissant moteur Louis Vuitton. Bryan, Garnier & Co maintient son conseil "acheter" sur le dossier et relève sa 'fair value' de 350 à 365 euros. Quant à la Société Générale, elle passe de "conserver" à "acheter" en portant sa cible de 322 à 385 euros. Parmi les autres ajustements du jour sur la 1ère capitalisation du CAC40, on soulignera le coup de pouce d'Invest Securities, dont l'objectif de cours est remonté de 265 à 305 euros.

* Valeo : +3% suivi de Trigano, Air France KLM, Bastide et Dior

* Sodexo : +2,8% après avoir dévoilé une croissance de son chiffre d'affaires semestriel supérieure aux attentes, avec une accélération au deuxième trimestre, et a confirmé ses objectifs tout en prévenant que sa marge d'exploitation devrait se situer cette année dans le bas de sa fourchette de prévision. Pour le deuxième semestre de l'exercice en cours, Sodexo prévoit "la poursuite de la croissance dans les économies en développement, même si la base de comparaison est élevée ; la sortie de quelques contrats ; et une amélioration en Amérique du Nord qui reste fragile".

* Arkema : +2,5% suivi de Peugeot, Iliad, Kering et TF1

* M6 : +2% en compagnie de AccorHotels, Essilor et Crédit Agricole

* Fnac Darty gagne 2%. Barclays a repris couverture de Fnac Darty sur une recommandation "surpondérer", avec un objectif fixé à 90 euros, soit un potentiel théorique d'appréciation d'une trentaine de pourcents...

VALEURS EN BAISSE

* Immersion -11% suivi de AB Science (-4%) qui avait fortement progressé hier

* Ramsay Générale de Santé : -4%. Le groupe a annoncé la réalisation de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, le positionnant comme "l'un des leaders pan-européens de l'hospitalisation privée et des soins primaires, présent dans six pays avec un rôle prééminent dans les pays scandinaves, en France et en Suède." L'augmentation de capital donnera lieu à l'émission de 34.432.595 actions nouvelles au prix unitaire de 16,46 euros, soit un montant brut levé (prime d'émission incluse) d'environ 566,8 millions d'euros.

* Stentys : -3% suivi de AST et de CGG (-2,5%)

* SoLocal : -2,8%. Les ventes totales trimestrielles de SoLocal se chiffrent à 157 Millions d'Euros au T1 2019, en baisse de -8,2% par rapport au T1 2018. Les ventes Digital enregistrent une diminution de 7,3 ME, soit -5%, alors que les ventes Imprimés baissent de 6,6 ME, soit -29,1%, au T1 2019 par rapport au T1 2018. Au global, le chiffre d'affaires ressort à 148,4 ME, en baisse de -14,1% d'une année sur l'autre et de -7,1% par rapport au quatrième trimestre 2018.

* Bic évolue sur un plancher de 5 mois en bourse, en retrait de 2%. La valeur fait les frais d'une note d'Exane BNP Paribas qui a dégradé le dossier de 'neutre' à 'sous-performer' tout en coupant sa cible de 80 à 65 euros. Un seul des sept analystes suivant le titre répertoriés par Bloomberg est positif alors que l'objectif moyen à 12 mois est fixé à 76,9 euros.

* STEF : -2% avec Marie Brizard

* Engie ferme la marche de l'indice parisien ce jeudi en trébuchant de 1,5%. Hier après clôture, l'énergéticien a annoncé une vaste réorganisation, en phase avec son ambition de devenir le leader mondial de la transition zéro carbone de ses clients. Le groupe, qui vise un objectif de croissance annuelle de 7 à 9%, se restructure autour de quatre grandes lignes d'activités globales, les Global Business Lines (GBL). Au-delà de cette évolution de son organisation, Engie fait les frais d'une dégradation de recommandation. Selon nos informations, Morgan Stanley a abaissé son opinion sur le dossier de "surpondérer" à "pondération en ligne", tout en ramenant son objectif de cours de 16,6 à 14 euros.

* Sanofi : -1% suivi de Sanofi, L'Oreal et de EDF.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…