5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 dérape en fin de séance...

| Boursier | 314 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien termine dans le rouge après deux séances consécutives de rebond...

Clôture Paris : le CAC40 dérape en fin de séance...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Malgré une nouvelle tentative de rebond au-dessus des 5.400 pts en milieu de séance ce jeudi, le CAC40 a piqué du nez dans l'après-midi, finissant sa course en nette baisse de 0,47% à 5.372 pts. Le pétrole est de son côté relativement stable alors que l'Opep et plusieurs grands pays producteurs sont réunis à Vienne en vue d'une prolongation de l'accord de baisse de leur production de brut. En ce qui concerne les valeurs, Euronext se distingue après l'annonce du rachat de la bourse irlandaise. Altran est en revanche sous pression après l'acquisition d'Aricent pour 2 milliards de dollars. Aux Etats-Unis, Wall Street s'offre pour sa part de nouveaux records actuellement, avec un Dow Jones qui franchit les 24.000 pts pour la première fois de son histoire !

ECO/DEVISES

Légère hausse de l'inflation annuelle en novembre en France. Selon les données provisoires de l'Insee, les prix à la consommation augmenteraient de 1,2 % sur la période, après +1,1% le mois précédent. Cette hausse de l'inflation, la quatrième consécutive, proviendrait d'une accélération des prix de l'énergie et des services et d'un moindre recul des prix des produits manufacturés. L'accélération des prix du tabac y contribuerait également, mais dans une moindre mesure. Les prix de l'alimentation augmenteraient sur un an au même rythme que le mois précédent, précise l'Insee. En séquentiel, les prix afficheraient une hausse de 0,1%, comme en octobre, et comme attendu par le marché. Harmonisée aux normes européennes, l'indice des prix à la consommation accélérerait également légèrement pour le quatrième mois consécutif, à +1,3% après +1,2% en octobre. A noter également que les prix à la production ont augmenté de 0,3% en octobre (+0,5% en septembre). Sur un an, ils ralentissent en revanche, à +1,4%, après +1,9% en septembre.

Nouvelle amélioration sur le front de l'emploi européen. Le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, s'est établi à 8,8% dans la zone euro en octobre, contre 8,9% le mois précédent et 9,8% un an plus tôt. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis janvier 2009. Le consensus attendait une stabilité à 8,9%.

L'inflation annuelle au sein de la zone euro a progressé moins que prévu en novembre. Selon l'estimation préliminaire d'Eurostat, les prix à la consommation ont augmenté de 1,5% sur la période après +1,4% en octobre, et contre une hausse de 1,6% anticipée par le marché. L'inflation 'core' resterait stable, à 0,9%.

Le taux de chômage allemand est resté à son plus bas niveau depuis la réunification de 1990 en novembre, à 5,6%. Le nombre de demandeurs d'emploi a en revanche reculé plus que prévu, soit une baisse de 18.000 contre un repli de 10.000 attendu par le marché.

Le Département US au Travail a annoncé un repli des inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, à 238.000 pour la semaine close au 25 novembre. Le consensus tablait sur 240.000. La moyenne à quatre semaines a atteint 242.250 pour la période se terminant le 25 novembre.

D'après le rapport gouvernemental du jour ce jeudi, les revenus personnels des ménages américains pour le mois d'octobre sont ressortis en augmentation de 0,4% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation pour le mois d'octobre ont quant à elles progressé de 0,3% en comparaison du mois précédent, en ligne avec le consensus. Conformément aux attentes, l'indice ajusté des prix ('core PCE') a augmenté de 0,2% par rapport au mois de septembre.

L'indice manufacturier PMI de Chicago pour le mois de novembre 2017 est ressorti à 63,9, contre 63,5 de consensus de place et 66,2 un mois auparavant. L'indice recule donc marginalement, mais reste logé sur un niveau historiquement très élevé, signalant une forte expansion de l'activité manufacturière dans la région.

Les investisseurs restent évidemment très attentifs aux développements, au Sénat, concernant le projet américain de réforme fiscale.

Comme attendu, l'Opep aurait décidé de prolonger l'accord limitant sa production de neuf mois, soit jusqu'à la fin 2018. Le cartel se réunira en juin prochain pour faire un point sur la situation et réexaminer l'accord, rapportent plusieurs agences de presse, citant des délégués présents sur place. Des décisions conformes aux attentes du marché.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1913$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 57,4$ et le Brent s'affiche à 63,7$.

VALEURS EN HAUSSE

* Cybergun (+23,2%). Le titre du spécialiste des armes factices est dopé par l'annonce de deux contrats avec la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale française. Deux contrats d'une valeur globale d'environ 1,5 million d'euros. Plus de 1,22 million de pièces ont déjà été négociées après moins d'une heure d'échanges, soit environ 10% du capital, contre une moyenne quotidienne d'environ 62.000 titres sur les trois derniers mois.

* CGG grimpe de 6,6%. La cotation des actions sera suspendue à compter de demain, vendredi 1er décembre, à 14h00, à la demande de la société. Le jugement du Tribunal de commerce de Paris devant statuer sur la demande d'arrêté du plan de sauvegarde et sur le recours de certains porteurs d'OCEANE est en effet programmé demain dans l'après-midi. Pour éviter la spéculation, la direction a donc décidé du gel temporaire des échanges. La suspension concerne évidemment les actions comme les OCEANE 2019 et 2019, mais aussi les ADR cotés à New York, et durera jusqu'à la clôture.

* Euronext (+4,2%). Les informations de l'Irish Times n'ont pas tardé à se vérifier. L'opérateur de marché paneuropéen va racheter la bourse irlandaise pour 137 millions d'euros, dans un mouvement de consolidation qui va ajouter une nouvelle corde à l'arc du groupe, déjà opérateur des places de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne. Dublin présente l'avantage d'être à la fois un centre majeur pour la dette, les fonds et les ETF, et une plateforme idéalement située alors que se profile le Brexit.

* Après déjà deux séances de rebond, TechnipFMC poursuit sa progression ce jeudi, en hausse de 2,1%.

* Faurecia (+1,4%). Dans une note sectorielle sur les équipementiers auto européens, Jefferies ajuste son modèle et ses projections sur le groupe. L'objectif de cours est rehaussé pour atteindre 48 euros au lieu de 42 euros précédemment, tandis que la recommandation est laissée inchangée à "conserver". Le broker explique son coup de pouce sur la valorisation par le retour de la confiance sur le dossier, par les gains de parts de marché réalisés et par le bond en avant des free cash-flows.

* STMicroelectronics, plombé hier par la chute du Nasdaq aux Etats-Unis, rebondit de 1% ce jeudi. Le groupe annonce par ailleurs sa collaboration avec Amazon Web Services (AWS) sur Amazon FreeRTOS, dernier élément ajouté à la solution AWS connectée à l'Internet des objets.

* PSA Groupe, qui a chuté hier de près de 4%, reprend 0,5% aujourd'hui.

* Soitec (+0,1%) finit en légère hausse, après la publication de ses comptes intermédiaires. Le groupe a amélioré de 139% à 22,5 ME son résultat opérationnel semestriel. La prévision de taux de marge d'Ebitda de l'activité Électronique de l'exercice 2017-2018 est confirmée de l'ordre de 25%. La profitabilité opérationnelle va continuer de bénéficier de la marge de production élevée de Bernin I. Comme pour le 1er semestre 2017-2018, la hausse attendue du taux d'occupation de Bernin II engendrera une augmentation du levier opérationnel.

VALEURS EN BAISSE

* Altran (-5,9%). Après une longue traversée du désert et un redressement réussi, le groupe de conseil a annoncé ce matin une acquisition à 2 Mds$, celle d'Aricent, une entreprise indienne à forte consonance américaine, bâtie à partir de l'ancien Flextronics Software. Altran s'est mis d'accord avec le propriétaire, le fonds KKR, sur une valeur d'entreprise de 1,7 MdE. L'opération devrait aboutir dès le 1er trimestre 2018.

* OL Groupe (-3,3%) recule au lendemain de la défaite surprise de l'OL face à Lille.

* Société Générale recule de 1,3%. L'objectif de cours d'UBS sur le dossier a été réduit de 52 à 49 euros, pour une recommandation qui reste malgré tout à l'achat.

* Unibail-Rodamco perd 1,2% après avoir déjà cédé près de 1% hier.

* Sanofi (-0,5%). Le laboratoire va prendre 100 ME de dépréciations parce que son vaccin contre la dengue ne doit plus être administré à des patients qui n'ont jamais contracté le virus, car "davantage de cas sévères de dengue pourraient être observés en cas d'exposition au virus". Le groupe a cependant confirmé ses objectifs énoncés le 2 novembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS