Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.55 PTS
-
5 487.0
-
SBF 120 PTS
4 366.64
-
DAX PTS
13 291.16
-0.33 %
Dow Jones PTS
29 638.64
-0.91 %
12 268.32
+0.08 %
1.196
+0.22 %

Clôture Paris : le CAC40 débute la semaine en léger retrait

| Boursier | 2324 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a débuté la semaine en douceur, en repli de 0,16% à 5...

Clôture Paris : le CAC40 débute la semaine en léger retrait
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a débuté la semaine en douceur, en repli de 0,16% à 5.929 pts, après une série de records qui a propulsé le marché au plus haut depuis plus de 12 ans.
La banque centrale chinoise a quelque peu surpris en baissant aujourd'hui un taux d'intérêt à court terme très surveillé, pour la première mesure depuis plus de quatre ans, signalant ainsi aux marchés son intention d'agir afin de freiner le ralentissement de la croissance de la deuxième économie du monde... La Banque populaire de Chine (BPC) a en effet annoncé sur son site internet qu'elle baissait son taux "reverse repo" à sept jours à 2,50% contre 2,55%. Même si l'ampleur de la baisse est légère, la Chine entend ainsi relancer le crédit avec ces taux appliqués par les banques centrales pour fournir des liquidités aux banques commerciales.

La cote américaine demeure aussi hésitante ce lundi, consolidant après la récente pluie de records. Les indices US viennent en effet d'aligner leur sixième semaine consécutive de hausse, portés essentiellement par les espoirs commerciaux et le soutien monétaire de la Fed dans un contexte d'expansion économique.

ECO ET DEVISES

Un tweet du bureau de Pékin de CNBC décrivant un "certain pessimisme" concernant la possible levée des tarifs douaniers sino-américains a semé le doute dans les rangs de intervenants. Ainsi, la Chine pourrait patienter encore, du fait des élections américaines et de la procédure en vue d'une potentielle destitution... La Chine aurait été troublée par les récents commentaires de Donald Trump repoussant pour l'heure l'idée de revenir sur les taxes douanières déjà mises en place sur les importations de produits chinois. Pékin croyait en effet avoir trouvé un accord de principe sur ce sujet.
De son côté, l'agence de presse nationale chinoise Xinhua avait estimé auparavant que la Chine et les USA avaient mené des discussions "constructives" sur le commerce, lors d'une conversation téléphonique de haut niveau samedi. L'agence n'a toutefois pas fourni beaucoup plus de détails sur la question.
L'agence Reuters a pour sa part indiqué que la Maison blanche allait émettre une extension de 90 jours portant sur une licence permettant aux compagnies américaines de poursuivre leurs relations commerciales avec le controversé groupe télécom chinois Huawei.
Bloomberg, enfin, souligne que le Ministère chinois au Commerce a confirmé des 'discussions constructives' sur le plan commercial. Liu He, le vice-Premier ministre chinois, aurait ainsi évoqué des questions clés en vue de l'accord tant espéré de 'phase 1' avec le Représentant au Commerce Robert Lighthizer et le Secrétaire US au Trésor Steve Mnuchin. Les intervenants entendent maintenir une communication rapprochée.

VALEURS EN HAUSSE

Showroomprivé : +18% avec Amoeba, suivi de Marie Brizard (+11%)

Soitec (+7%) a annoncé ce jour un programme de co-développement de substrats en carbure de silicium de nouvelle génération avec Applied Materials. La demande de puces en carbure de silicium s'accélère, notamment dans l'automobile avec les véhicules électriques, dans les télécommunications et dans les applications industrielles ; leur adoption est cependant restée limitée pour des raisons d'accès aux substrats en carbure de silicium, de coût et de faible rendement de leur production. Soitec va donc collaborer avec Applied Materials afin de développer des substrats qui permettront de relever ces défis et d'apporter de la valeur à l'ensemble des acteurs de l'industrie.

2CRSI : +6% avec Devoteam, (+4%) et Gensight

Gecina : +2% avec Wavestone, Vallourec, LNA

Sanofi : +1,5% suivi de Bastide, Argan, Akka,

Alstom : +1% avec Getlink, Sodexo, Thales, Nexans, NRJ et Capgemini

Euronext (+1%) a confirmé les récentes rumeurs à propos d'un intérêt pour la Bourse de Madrid, alors que SIX Group vient de dévoiler une offre d'acquisition sur la totalité du capital de BME (Bolsas y Mercados Espanoles). SIX Group, opérateur de la place de Zurich, a ainsi révélé ce jour une offre de rachat de la Bourse de Madrid qui valoriserait l'Espagnol environ 2,843 milliards d'euros. L'offre de SIX est libellée à 34 euros par action et présente donc une prime de 34% sur la clôture de vendredi. L'offre d'acquisition porte sur la totalité du capital de BME. SIX dit espérer une finalisation durant le premier semestre 2020. SIX, opérateur des marchés suisses, se félicite de cette offre en cash sur BME qui pourrait donner naissance au 3ème groupe européen d'infrastructure de marché.

Iliad prend 1% alors que JP Morgan vient de rehausser son objectif de cours sur le dossier de 102 euros à 150 euros, tout en maintenant son conseil à 'surpondérer'. Rappelons que le groupe a frappé fort en annonçant la semaine dernière son projet d'offre publique de rachat d'actions de 1,4 milliard d'euros à un prix de 120 euros. L'offre sera intégralement financée par une augmentation de capital au même prix et de même montant que l'OPRA ouverte à tous les actionnaires d'Iliad et garantie par Xavier Niel. L'OPRA d'un montant maximum de 1,4 milliard d'euros portant sur 11.666.666 actions (19,7% du capital) au prix de 120 euros par action, "permettra aux actionnaires de la société qui le souhaitent de bénéficier d'une opportunité de liquidité avec une prime significative de 38% sur la moyenne pondérée par les volumes de l'action Iliad sur trois mois".

VALEURS EN BAISSE

Nicox (-8%) a annoncé une levée de fonds réalisée par placement privé par émission de 3.315.650 actions ordinaires nouvelles représentant un produit brut de 12,5 millions d'euros, suivi de Pharmagest et de Balyo (-6%)

Plastivaloire : -4% avec Cibox, Faurecia, Esso et Innate (-3,5%)

PSA Groupe abandonne 3%. La Deutsche Bank a revu sa recommandation d''achat' à 'conserver' sur le dossier du constructeur automobile français, abaissant par ailleurs son objectif de cours de 28 euros à 26 euros.

Tarkett : -2,5% avec Bouygues, Trigano, Bolloré

Renault (-2%) disposera bientôt d'une "shortlist" pour le poste de directeur général mais n'entend pas agir dans la précipitation, a déclaré Jean-Dominique Senard, le président du constructeur automobile français, cité dimanche par le journal allemand Süddeutsche Zeitung. "Si nous sélectionnons quelqu'un d'ici la fin de l'année, tant mieux. Sinon, ce n'est pas une mauvaise chose", dit Jean-Dominique Senard, tout en saluant l'action de l'actuelle directrice générale par intérim Clotilde Delbos.

JC Decaux : -2% avec TechnipFMC, Lagardere, Chargeurs, Eramet, M6, Valeo, CNP

Airbus (-1,5%) et Emirates Airline ont signé un accord portant sur 50 appareils A350-900. La commande a été signée lors du salon aéronautique 2019 de Dubaï par le Cheikh Ahmed bin Saïd Al Maktoum - président de la Dubai Civil Aviation Authority et PDG du groupe Emirates - et Guillaume Faury, directeur général d'Airbus. Il s'agit donc d'une commande ferme portant sur 50 A350 XWB dotés de moteurs Rolls-Royce Trent XWB. Cette commande conséquente d'Emirates fait suite à une revue détaillée des options et des plans concernant la flotte. Emirates juge que cette commande lui fournira une flexibilité accrue en termes de capacité et de déploiement. Ces appareils viennent en complément des A380 et 777 dont la flotte d'Emirates Airline disposait déjà.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/11/2020

Le CAC 40 est toujours dans le rouge avant l’ouverture des marchés américains malgré plusieurs tentatives de revenir vers l’équilibre.Les indices américains sont attendus en ordre dispersés…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne