Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 765.52 PTS
-
6 773.0
-0.26 %
SBF 120 PTS
5 259.98
-
DAX PTS
15 169.98
-0.61 %
Dow Jones PTS
34 580.08
-0.17 %
15 712.04
-1.74 %
1.129
-0.17 %

Clôture Paris : le CAC40 de retour proche des 6.900 pts

| Boursier | 3977 | Aucun vote sur cette news

La semaine a débuté la semaine en hausse de 0,92% à 6...

Clôture Paris : le CAC40 de retour proche des 6.900 pts
Credits Reuters

LA TENDANCE

La semaine a débuté la semaine en hausse de 0,92% à 6.893 pts après avoir touché en matinée la barre des 6.900 pts en ce 1er novembre, de retour au plus haut depuis la mi-août...
Wall Street campe aussi sur ses sommets historiques ce lundi, alors que les trois principaux indices boursiers américains avaient déjà clôturé vendredi sur des records, malgré les déceptions sur les résultats d'Apple (-1,8%) et d'Amazon (2,15%), pénalisés par les problèmes d'approvisionnement et de logistique.

ECO ET DEVISES

L'économie américaine n'est pas en surchauffe et si l'inflation est plus élevée que ces dernières années, cela tient surtout aux perturbations causées par la pandémie de COVID-19, a déclaré la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, lors d'une conférence de presse lundi à Dublin à l'occasion de l'ouverture de la Cop26.
Les indicateurs publiés la semaine dernière ont montré que les dépenses des consommateurs ont fortement augmenté en septembre aux États-Unis, ce qui, avec la baisse des cas de contamination au COVID-19 et la progression de la confiance des consommateurs, est de bon augure pour une accélération de l'activité économique au dernier trimestre. Alors que les pressions inflationnistes se généralisent, Janet Yellen estime que les hausses de prix sont transitoires...
"Je ne dirais pas que l'économie américaine est actuellement en surchauffe. Il y a 5 millions d'emplois vacants par rapport au niveau pré-pandémique, la population active a diminué et les raisons sont liées à l'épidémie de COVID-19", a souligné Yellen. La secrétaire au Trésor a dit s'attendre à ce que les contraintes qui pèsent sur l'emploi et les difficultés de la chaîne d'approvisionnement s'atténuent à mesure que la pandémie sera maîtrisée, notant que la hausse de la demande de biens durables aux États-Unis est survenue à un moment où il était difficile de se procurer ce type de biens.

Sur le marché pétrolier, les cours du pétrole restent haut perchés. Le baril de WTI pointe à 84$ (contrat à terme de décembre sur le Nymex), tandis que le Brent avance à 84,50$. Le cours du WTI a gagné 11% au mois d'octobre, même s'il marqué le pas cette semaine, et il a bondi de plus de 72% depuis le début de l'année.

Quant au comité monétaire de la Réserve fédérale américaine, il se réunira mardi et mercredi et devrait décider du calendrier de réduction de son programme d'achats d'actifs ("tapering"), qui pourrait commencer dès novembre ou à défaut, à partir de décembre, selon les économistes. Quant aux premières hausses de taux directeurs, elles ne sont pas attendues avant la fin 2022, voire en 2023...
Aux Etats-Unis, les derniers indicateurs macro-économiques ont été plutôt rassurants, malgré la publication jeudi, d'un PIB plus faible que prévu au 3e trimestre baux Etats-Unis, a 2% en rythme annuel contre +2,6% attendu et après +6,7% en T2.
Le 4e trimestre pourrait être celui du rebond, selon les économistes... En septembre, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,6% aux Etats-Unis, comme attendu par le consensus de place, malgré un recul de 1% des revenus personnels des ménages (contre -0,4% attendu), lié à la fin de aides mises en place pendant la pandémie de coronavirus. Les salaires ont progressé solidement de 0,8% par rapport à août.
Le déflateur d'inflation (PCE), l'indicateur de l'inflation le plus suivi par la Réserve fédérale a accéléré à 4,4% en septembre sur un an contre +4,2% en août...
L'euro cote toujours sous les 1,16 à 1,1590/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Valneva (+8,6%) a annoncé que les teneurs de livre associés de son offre globale de 4.500.000 nouvelles actions ordinaires, comprenant un placement privé concomitant de 4.466.880 actions ordinaires en Europe (y compris en France) et dans d'autres pays en dehors des États-Unis et une offre au public de 16.560 sous la forme d'American Depositary Shares, chacun représentant deux actions ordinaires, aux États-Unis, ont intégralement exercé leur option de surallocation pour souscrire à 675.000 actions ordinaires supplémentaires sous la forme de 337.500 ADS. Le règlement-livraison de ces ADS supplémentaires interviendra en même temps que celui de l'Offre Globale le ou vers le 2 novembre 2021.
En conséquence, le nombre total d'actions ordinaires et d'ADS de Valneva émis dans le cadre de l'Offre Globale s'élève à 5.175.000 actions ordinaires, dont 708 120 seront livrées sous la forme de 354.060 ADSs, chacun représentant deux actions ordinaires, portant ainsi le montant total brut de l'Offre Globale à environ 102,0 millions de dollars (88,0 millions d'euros).
Goldman Sachs, en sa qualité d'agent stabilisateur, déclare qu'aucune opération de stabilisation n'a été réalisée et que la période de stabilisation est désormais close.
Une demande d'admission à la cote d'Euronext Paris des actions ordinaires nouvelles qui seront émises dans le cadre du placement global sera présentée.

OVH : +6% suivi de Lisi, X-Fab

SMCP : (+6%) a pris connaissance de la déclaration de franchissement de seuil publiée auprès de l'Autorité des marchés financiers par GLAS, en sa qualité de Trustee au titre des obligations échangeables en actions SMCP émises en septembre 2018 par European TopSoho Sàrl, une filiale du groupe Shandong Ruyi.
Dans le cadre de cette déclaration, GLAS indique, à la suite de la survenance d'un cas de défaut au titre de ces obligations lié à l'absence de remboursement de cet emprunt à son échéance du 21 septembre 2021, avoir pris possession d'une partie des actions SMCP sous-jacentes représentant 29% du capital et 22,3% des droits de vote de SMCP.
GLAS indique en outre qu'en conséquence de la réalisation de ce nantissement un receiver, mandataire professionnel de droit anglais, a été nommé, en charge de vendre l'intégralité des actions nanties à un tiers.

Exel : +5,5% avec Nanobiotix, Poxel, S30, Gl Events

Ramsay : +5% avec Jacquet Metals, Guillemot

Chargeurs : +4,5% avec Air France KLM, SII, Vilmorin, Mersen et JC Decaux

Imerys : +3% suivi de ALD, Genfit, BNP Paribas et Serferrari

Nexity : +2,8% avec Getlink, Essilor, Alten, Saint-Gobain, LafargeHolcim

Renault : +2,2%. Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont reculé de 30,71% sur un an en octobre, en données brutes, selon les chiffres de la Plateforme automobile. Stellantis (+1%) a accusé une baisse de ses immatriculations de 37,6% en octobre, tandis que celles du groupe Renault ont reculé de 28,7%. Volkswagen a vu ses immatriculations chuter pour sa part de 40,3%.
Sur les 10 premiers mois de l'année, les immatriculations de véhicules neufs ont malgré tout progressé de 3,1% en France sur un an en données brutes, à 1.378.894 unités, a ajouté la PFA.

ArcelorMittal grimpe encore de 2% et frôle les 30 euros ce lundi en bourse de Paris, à 29,95 euros, alors que les Etats-Unis et l'Union européenne ont enterré la hache de guerre ce week-end à l'occasion du G20 de Rome, en décidant de lever des droits de douane additionnels sur les importations européennes d'acier et d'aluminium imposés en 2018 par l'ancien président américain Donald Trump. La secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, a qualifié cet accord d'"historique". Les mesures de rétorsion qui avaient été annoncées par l'UE et qui devaient entrer en vigueur le 1er décembre ne seront donc pas appliquées...

Sanofi : +2% avec Vicat

Unibail-Rodamco-Westfield : +0,7%. Le groupe a annoncé aujourd'hui la signature d'un partenariat de co-investissement avec AXA IM Alts, leader mondial des investissements alternatifs agissant pour le compte de clients, pour la Tour Triangle.
Conçue par Jacques Herzog et Pierre de Meuron, lauréats du prestigieux Prix Pritzker, "la Tour Triangle va créer un espace urbain significatif et vivant pour les Parisiens, en lien avec la ville d'Issy-les-Moulineaux, et contribuera à la création d'une nouvelle destination au sein de la région métropolitaine en combinant des espaces de bureaux avec des équipements tels qu'un centre de conférence, des boutiques au niveau de la rue, des restaurants et un hôtel".
"Les travaux devraient commencer d'ici la fin de l'année, avec une ouverture prévue en 2026. La construction devrait créer plus de 5.000 emplois directs et indirects au sein de la communauté" conclut le groupe.

VALEURS EN BAISSE

TFF : -3,7% avec Worldline (-3,5%)

Orapi : -3% avec Transgene (-2%) et Figeac Aero

Gecina : -1,8% suivi de Groupe Gorgé, Seb, Bic, Nokia (-1,5%)

BioMerieux : -1,5% avec Atos, Savencia, Airbus et GTT

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/12/2021

Le Conseil d’administration d'Advicenne a décidé de soumettre à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires du 21 janvier 2022, les projets de transfert de cotation de ses titres du…

Publié le 03/12/2021

Pharmagest a annoncé que Dominique Pautrat quittera ses fonctions de Directeur Général pour prendre la Présidence du Directoire de La Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest, à compter…

Publié le 03/12/2021

Suite à la survenance d’un problème qualité ayant affecté certaines de ses prothèses, Carmat a pris la décision de suspendre temporairement, à titre préventif, les implantations de son cœur…

Publié le 03/12/2021

Le Président du Conseil d'Administration de Pharmagest a proposé au Conseil d'Administration, réuni le 03 décembre 2021, la nomination suivante...

Publié le 03/12/2021

La société Foncière Volta envisage le rachat de tout ou partie de l'emprunt obligataire émis par la Société en deux tranches le 28 décembre 2017 et le...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne