En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 100.72 PTS
+1.02 %
6 101.50
+1.12 %
SBF 120 PTS
4 798.09
+0.9 %
DAX PTS
13 526.13
+0.72 %
Dow Jones PTS
29 348.10
+0.17 %
9 173.73
+0.53 %
1.109
0. %

Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.000 pts

| Boursier | 1018 | Aucun vote sur cette news

Après une année 2019 particulièrement faste sur les marchés financiers et un gain de plus de 26% sur le CAC40, 2020 a bien commencé avec...

Clôture Paris : le CAC40 de retour au-dessus des 6.000 pts
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après une année 2019 particulièrement faste sur les marchés financiers et un gain de plus de 26% sur le CAC40, 2020 a bien commencé avec un indice parisien de retour au-dessus des 6.000 points, à 6.041 pts, en hausse de 1,06% en clôture. Rappelons qu'à Wall Street aussi, le bilan 2019 est flatteur, avec un Dow Jones qui a bondi de 22,3% en 2019, tandis que le S&P 500 a grimpé de 29% et que le Nasdaq s'envolait de 35,2%. Le Nasdaq et le S&P 500 ont signé leur meilleure performance annuelle depuis 2013, alors que la signature du tant attendu accord commercial de Phase 1 avec la Chine est désormais programmée le 5 janvier à la Maison blanche... Ce jeudi, le Nasdaq progresse encore de 0,64% à 9.029 pts et le Dow Jones gagne 0,5% à 28.680 pts. L'indice dollar grappille 0,3%.

ECO ET DEVISES

Les indicateurs PMI manufacturiers du jour sont ressortis contrastés. L'indice Caixin chinois s'est établi à 51,5 contre 51,7 de consensus. L'indice PMI manufacturier européen final du mois de décembre est ressorti à 46,3 contre 45,9 de consensus, ce qui traduit une nette contraction de l'activité. L'indice allemand s'est établi à 43,7 contre 43,4 de consensus, alors que l'indicateur français s'est distingué à 50,4 contre 50,3 de consensus de marché. L'indice final italien est logé à 46,2 (consensus 47,3) et l'indice espagnol à 47,4 (consensus 46,9). L'indice manufacturier final britannique demeure déprimé à 47,5, proche des attentes de marché.

L'indice Markit PMI manufacturier américain final du mois de décembre 2019 est ressorti à 52,4, contre 52,5 de consensus de place et 52,6 pour le mois antérieur. La lecture préliminaire ('flash') du mois de décembre se situait à 52,5. L'indice demeure nettement supérieur à la barre des 50 et signale donc une expansion toujours assez solide de l'activité manufacturière nationale aux États-Unis.

Selon la dernière étude de la firme Challenger sur le sujet, les entreprises américaines ont annoncé au mois de décembre 2019 les suppressions de 32.843 emplois, hors ajustements saisonniers, contre 44.569 un mois auparavant. Ainsi, les annonces de licenciements ont reculé de 26% en comparaison du mois précédent et de 25% en glissement annuel, selon le rapport. Au total, sur l'ensemble de l'année 2019, les coupes annoncées ont toutefois augmenté de 10% par rapport à 2018. Sur le seul quatrième trimestre 2019, elles ressortent en retrait de 26%.

Rappelons que Donald Trump a indiqué qu'il allait signer le 15 janvier à la Maison blanche l'accord commercial de phase 1 avec la Chine. Le président américain entend se rendre ultérieurement à Pékin pour lancer la phase suivante des pourparlers... De son côté, la Banque de populaire de Chine a dévoilé hier une nouvelle réduction, la huitième sur deux ans (de 50 points de base) du ratio de réserves obligatoires imposé aux banques. Il s'agit là de soutenir le crédit en dégageant 800 milliards de yuans - plus de 100 milliards d'euros de liquidités.
Les prix du pétrole débutent prudemment l'année sous la barre des 66$ le baril de Brent, alors que les cours de l'or noir ont affiché l'an dernier leur plus forte hausse depuis 2016.
L'euro revient à 1,1185/$ entre banques, tandis que l'or reste recherché à 1.528$ l'once, toujours à l'écoute de la situation au Moyen-Orient.

VALEURS EN HAUSSE

Innate Pharma (+12,4%) a annoncé aujourd'hui que l'Agence Européenne du Médicament (EMA) avait accepté le dossier de demande d'Autorisation de Mise sur le marché (AMM) de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement "first-in-class" pour les adultes atteints de leucémie à tricholeucocytes en rechute ou réfractaire ayant reçu précédemment au moins deux lignes de traitements, dont des analogues de nucléosides puriques. "S'il est approuvé par l'EMA, Lumoxiti sera le premier traitement disponible en Europe pour la leucémie à tricholeucocytes en rechute ou réfractaire depuis plus de vingt ans, modifiant potentiellement le standard de traitement pour ces patients" commente le Dr. Pierre Dodion, Vice-Président Exécutif et Directeur Médical d'Innate Pharma. "Nous avons à coeur de répondre aux besoins non satisfaits de cette forme rare de cancer qui peut entraîner des conditions de vie difficiles, et à ce titre, nous espérons pouvoir mettre ce traitement à disposition des patients en Europe dès que possible." L'acceptation du dossier de demande d'enregistrement par l'EMA suit l'approbation par la Food and Drug Administration (FDA), l'agence réglementaire des médicaments américaine, de Lumoxiti en septembre 2018.

Poxel : +12% avec Balyo (+10%) et Adocia (+9%)

Nanobiotix : +8,5% avec EOS et Nicox (+7%)

Xilam : +7% avec AST Groupe et Inventiva

SMCP : +6% suivi de Genfit (+5%), Haulotte et Atari (+4%)

Air France KLM : +3,5% avec STM, Recylex, SoiTec, Argan et GTT

Airbus (+2,5%). Le groupe a livré 863 appareils sur l'année 2019, ce qui représente une hausse 7,9% par rapport à 2018. Le groupe reprend ainsi la place de premier constructeur aéronautique mondial à Boeing handicapé par l'épineux dossier des 737 MAX cloués au sol après les derniers accidents. Des ressources supplémentaires ont été déployées par Airbus en toute fin d'année pour lui permettre de dépasser le chiffre de 860 appareils livrés qui constituait son objectif...

Bolloré : +2,5% avec Trangene et Euronext

PSA Groupe s'adjuge 2%. Le constructeur a annoncé mardi la vente de sa participation de 50% dans sa coentreprise chinoise Capsa à une filiale de Baoneng. Créée en 2011, cette joint-venture détenue jusqu'ici avec Chongqing Changan Automobile, est spécialisée dans la marque DS. Elle accuse depuis plusieurs années une érosion de ses ventes. Par ailleurs, le Comité des constructeurs français d'automobiles a indiqué hier que les immatriculations de voitures neuves en France avaient progressé de 27,69% en décembre, à 211.193 unités. Un bond qui permet au marché d'afficher une hausse de 1,88% sur l'ensemble de l'année, alors que sur onze mois, il accusait encore un recul cumulé de 0,25%.

Vivendi bondit de 1,7% pour cette première séance de l'année, sur un sommet de 8 mois ! Le titre du groupe de divertissement est dopé par les dernières annonces relatives à l'évolution du capital d'UMG. Après des mois de négociations, un consortium mené par Tencent va en effet acquérir 10% du capital de la filiale musicale de Vivendi sur la base d'une valeur d'entreprise d'UMG de 30 milliards d'euros. Le consortium a l'option d'acheter, sur la même base de prix, jusqu'à 10% supplémentaire du capital d'UMG jusqu'au 15 janvier 2021. Tencent Music Entertainment pourrait par ailleurs prendre une participation minoritaire au capital de la filiale d'UMG regroupant les activités chinoises de ce dernier. L'opération devrait être bouclée avant la fin du premier semestre 2020 après l'autorisation des diverses autorités réglementaires. Compte tenu des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine, elle pourrait faire l'objet d'un examen plus approfondi même si elle devrait être finalisée assez rapidement puisqu'elle ne porte que sur une participation minoritaire et qu'elle n'implique pas de technologie innovante ni de données utilisateurs sensibles. Avec cette ouverture du capital, Vivendi cherche à profiter du renouveau de l'industrie musicale avec l'essor de l'écoute en ligne, par abonnement ou avec publicité, qui a gonflé les bénéfices d'UMG depuis quatre ans.

VALEURS EN BAISSE

Robertet : -5% avec Rallye (-4%) et Ekinops (-3%)

Auplata Mining Group (-3,2%) a publié un point d'avancement sur l'arrêté de ses comptes du 1er semestre 2019. Les résultats sont en perte opérationnelle de près de 5 ME mais la société prévoit une situation en nette amélioration au deuxième semestre pour ses activités au Pérou.

Carmila : -2% avec Onxeo et Coface

SQLI : -1,5% suivi de Esi Group, LISI et Thermador

Renault (-0,5%). Evercore ISI a dégradé la valeur à 'sous-performer'. Les analystes sont assez partagés sur le dossier puisque, selon le consensus Bloomberg, 8 sont à l''achat', 14 à 'conserver' et 4 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 55,18 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2020

Vinci Aéroport, filiale du groupe Vinci, a vu son trafic croître de 5,7% en 2019 dans les 46 aéroports qu'elle gère, à 255 millions de passagers. Les seuils de 50 millions de passagers, des 30…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) a annoncé la conclusion ce vendredi d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette bancaire de la société à…

Publié le 17/01/2020

Vinci Airports annonce aborder avec confiance l'année 2020

Publié le 17/01/2020

Imerys a conclu un accord pour l'acquisition du premier producteur indien de panneaux à base de silicate de calcium pour des projets d'isolation thermique dans des industries telles que le ciment, la…

Publié le 17/01/2020

Marie Brizard Wine & Spirits annonce la conclusion d'un accord tripartite portant sur la cession, par les prêteurs bancaires de MBWS, de la dette...