En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 331.65 PTS
+0.50 %
5 336.00
+0.59 %
SBF 120 PTS
4 282.25
+0.56 %
DAX PTS
12 215.02
+0.43 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.21 %

Clôture Paris : le CAC40 chute de 0,87%

| Boursier | 941 | Aucun vote sur cette news

Deuxième séance dans le rouge pour l'indice parisien, dans le sillage de Wall Street...

Clôture Paris : le CAC40 chute de 0,87%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, qui a déjà perdu un peu de terrain hier, a chuté 0,87% ce mardi, à 5.473 pts en clôture, dans le sillage de la correction de Wall Street, sur fond de hausse des taux souverains et de baisse des prix du pétrole. Les investisseurs semblent prendre conscience que les banques centrales sont entrées dans une phase de resserrement monétaire, même la BCE... Deux de ses membres ont d'ailleurs indiqué au cours du week-end que le programme de soutien ne leur semblait plus justifié compte tenu du contexte économique. Les regards sont désormais tournés vers les Etats-Unis où se tient aujourd'hui et demain la réunion de politique monétaire de la Fed...

ECO ET DEVISES

Le PIB, corrigé des variations saisonnières, a augmenté de 0,6% dans la zone euro au quatrième trimestre 2017 après avoir progressé de 0,7% au cours des trois mois précédents. Une évolution en ligne avec les attentes. Sur un an, la croissance ressort à 2,7% après 2,8% au troisième trimestre, selon les données préliminaires d'Eurostat. Sur l'ensemble de l'année 2017, le PIB affiche une hausse de 2,5%, du jamais vu depuis la crise de 2008.

La croissance française a légèrement accéléré en fin d'année 2017 pour atteindre 0,6% au quatrième trimestre, contre +0,5% au cours des trois mois précédents. En moyenne sur l'année, l'activité a nettement accéléré avec une hausse de +1,9 % après +1,1 % en 2016. Dans le détail, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue à la croissance du PIB pour +0,5 point au quatrième trimestre (après +0,6 point). Le solde extérieur contribue également positivement à la croissance (+0,6 point après -0,5 point) : les exportations accélèrent nettement (+2,6% après +1,1%) tandis que les importations ralentissent fortement (+0,7% après +2,4%). À l'inverse, la contribution des variations de stocks est négative (-0,5 point après +0,3 point).

Selon les données de l'Insee, les dépenses de consommation ont reculé de 1,2% en décembre en France après avoir bondi de 3% le mois précédent (contre +2,2% annoncé initialement). Le consensus tablait sur une hausse de 0,4%. Le net recul des achats alimentaires et de biens durables explique notamment le repli de décembre. Sur l'ensemble du quatrième trimestre, les dépenses de consommation des ménages affichent un recul de 0,1% par rapport aux trois mois précédents.

La Banque centrale américaine devrait opter pour un statu quo monétaire demain soir, laissant ses taux inchangés entre 1,25 et 1,50% sur les fonds fédéraux (probabilité de 94,8% selon l'outil FedWatch du CME Group).

D'après le Conference Board ce mardi, l'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de janvier 2018 est ressorti à 125,4, contre 123,6 de consensus de place et 123,1 pour la lecture révisée du mois antérieur.

Selon les données préliminaires de l'Office fédéral de la statistique, l'inflation annuelle allemande atteint 1,6% en janvier contre 1,7% en décembre et 1,7% de consensus. En séquentiel, les prix à la consommation reculent de 0,7% contre un repli de 0,5% anticipé par le marché. Calculée aux normes européennes, l'inflation annuelle se limite à 1,4%, contre 1,6% le mois précédent. En séquentiel, les prix diminuent de 1% contre -0,7% attendu par les opérateurs.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2389$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 64,3$ et le Brent s'affiche à 68,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec reprend 3,4%. Soitec figure notamment dans la liste des 10 valeurs moyennes favorites d'Oddo BHF pour le premier semestre 2018.

* Innate Pharma (+1%) a lancé une collaboration avec MedImmune cans le cadre d'une étude de phase I/II pour évaluer la tolérance et l'efficacité de durvalumab, un inhibiteur de point de contrôle anti-PD-L1, en combinaison avec l'anticorps monoclonal anti-C5aR en développement d'Innate, IPH5401, pour le traitement de patients présentant différentes tumeurs solides.

* En tête des hausses du CAC40 ce mardi, Essilor se démarque sur une progression de 0,8%.

* Pernod Ricard gagne 0,7%. JP Morgan a relevé sa recommandation sur la valeur de "souspondérer" à "surpondérer", tout en portant son objectif de cours de 112 à 145 euros.

* Sur le CAC40, Vivendi gagne 0,5% avec Publicis (+0,2%) ou encore Unibail-Rodamco (+0,4%).

VALEURS EN BAISSE

* Archos cède 7,4% après un rebond de plus de 17% hier.

* Netbooster (-4%) a levé près de 15,5 millions d'euros via le placement privé annoncé hier. La société a émis 5.158.223 actions, soit environ 20% du capital social avant l'opération, à 3 euros pièce (vs. 3,48 euros à la clôture hier). La dilution atteint 17%. Cette opération a reçu un bon accueil, souligne le management, avec une demande qui a porté sur 41 ME. Le capital social sera composé de 30.949.339 actions à compter du 1er février, date de règlement livraison des actions nouvelles.

* TechnipFMC perd 2,9% en parallèle d'une légère baisse du baril de pétrole.

* Mersen perd 2,7%. Le champion des spécialités électriques et des matériaux avancés a pourtant annoncé un chiffre d'affaires 2017 de 809 millions d'euros, en hausse de 6,6% et en croissance organique de 8% sur l'année, soit le haut des estimations précédentes. Pour le seul 4ème trimestre 2017, les ventes s'élèvent à 202 millions d'euros, en croissance organique de 13%.

* Elis (-1,9%) a pourtant délivré des résultats 2017 proches des attentes tout en relevant significativement les synergies envisagées avec Berendsen. Louis Capital Markets Midcap Partners évoque une publication sans surprise et réitère son conseil 'achat' et son objectif de 27 euros.

* Le secteur financier s'affiche dans le rouge avec Crédit Agricole (-1,5%), BNP Paribas (-1,6%) ou encore Axa (-2%).

* Valeo (-1,3%). Standard & Poor's a ramené de "positive" à "stable" la perspective d'évolution de la notation crédit "BBB" de la société L'agence estime que les importants efforts de recherche & développement et d'investissement requis à l'appui de la forte croissance de la société vont grever sa génération de cash-flow libre sur l'année en cours et la suivante. L'équipementier automobile est cependant confortablement positionné par rapport aux métriques requis pour sa notation actuelle. C'est la probabilité d'un relèvement à court terme qui s'amenuise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

Eclair, branche Services Contenus du Groupe Ymagis et leader des industries techniques du cinéma et de l'audiovisuel, annonce aujourd'hui la...

Publié le 16/08/2018

JCDecaux bondit de 8,8% à 28,3 euros

Publié le 16/08/2018

Cisco a dévoilé hier soir un bénéfice net de 3,8 milliards de dollars, ou 81 cents par action, au titre de son quatrième trimestre 2018 clos fin juillet. Il a bondi de 57% en un an. Hors…

Publié le 16/08/2018

Par courrier reçu le 14 août 2018 par l'AMF, The Goldman Sachs Group, Inc...

Publié le 16/08/2018

Les gestionnaires d'infrastructures de transport cotés sur les marchés européens broient du noir. En Espagne, ACS, qui a participé au rachat d'Abertis, perd 4,74% et occupe la dernière place de…