Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 628.44 PTS
-
5 641.50
-
SBF 120 PTS
4 470.20
-
DAX PTS
13 921.37
+0.77 %
Dow Jones PTS
31 188.38
+0.83 %
13 296.45
+2.31 %
1.212
+0.13 %

Clôture Paris : le CAC40 au contact des 6.000 pts !

| Boursier | 2892 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a encore gagné 1,23% ce lundi à 5...

Clôture Paris : le CAC40 au contact des 6.000 pts !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a encore gagné 1,23% ce lundi à 5.991 pts, après avoir atteint dans l'après-midi le cap des 6.003 pts, au plus haut depuis juillet 2007. Il a enchaîné au passage une cinquième séance de progression consécutive.
Wall Street débute aussi la semaine sur des records, alors que les investisseurs surfent sur la bonne orientation actuelle des marchés dans le sillage de l'accord partiel sino-américain sur le commerce.
Robert Lighthizer, représentant américain au Commerce de l'administration Trump, s'est félicité de l'accord commercial de phase 1 avec Pékin qui doit permettre selon lui un quasi-doublement en deux ans des exportations américaines vers la Chine. Le texte validé devrait être signé en début d'année prochaine. "c'est une affaire conclue", a précisé Lighthizer, confiant. L'accord a permis dans l'immédiat d'éviter l'entrée en vigueur jusqu'alors anticipée hier dimanche de nouveaux tarifs douaniers sur plus de 150 milliards de dollars de produits chinois importés aux USA. Certains relèvent toutefois que cette 'phase 1' a évité les problèmes les plus sensibles, et que la 'phase 2' sera par conséquent plus délicate.

ECO ET DEVISES

Sur le front économique aux Etats-Unis ce lundi, l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois de décembre 2019 est ressorti à 5,3, contre un consensus de 4 et un niveau antérieur de 2,9, ce qui traduit une accélération de l'expansion de l'industrie manufacturière dans la région.
L'indice Markit PMI flash composite américain du mois de décembre 2019 est ressorti à 52,2, contre un consensus de 52,4. L'indicateur manufacturier s'est établi à 52,5 contre un consensus de 52,4. L'indice des services s'est élevé à 52,2 contre 52,3 de consensus de marché.
L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois de décembre 2019, qui vient lui aussi d'être publié, est ressorti en revanche nettement supérieur aux attentes de marché, à 76 contre un consensus de 70. La lecture révisée (en hausse) du mois antérieur s'est établie à 71.

19 mois après le début de la guerre commerciale, Donald Trump a donc confirmé vendredi que les Etats-Unis avaient conclu un accord de Phase 1 "très large avec la Chine. Ils ont accepté de nombreux changements structurels, et des achats massifs de Produits Agricoles, Énergétiques et Biens Manufacturés, et bien plus encore".
De son côté, le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouwen, a annoncé que "les deux pays sont parvenus à une identité de vue sur le texte d'un accord économique et commercial préliminaire". Le ministre a aussi évoqué des réductions progressives des droits de douane américains. Washington et Pékin "sont convenus de réaliser au plus vite l'examen juridique et la traduction de l'accord, avant de procéder à sa signature finale", a déclaré Wang Shouwen, sans toutefois avancer de date.
Concernant les droits de douane, les taxes de 10% sur quelque 160 milliards de dollars de produits chinois prévues à partir du 15 décembre ont été annulées...
Pour les taxes déjà mises en place depuis 19 mois, celles d'un montant de 15% instaurées en septembre sur 120 Mds$ de produits chinois seront divisées par deux à 7,5%. Mais celles de 25% appliquées à 250 Mds$ d'autres marchandises chinoises importées restent en place.
L'euro pointe sur les 1,1140/$ entre banques, tandis que le brent campe sur les 65$.

VALEURS EN HAUSSE

Mauna Kea Technologies (+27%) a annoncé un investissement stratégique de 7,5 millions d'euros par Johnson & Johnson Innovation. Conformément à l'accord, JJDC, l'entité stratégique de venture investissement de Johnson & Johnson, fera l'acquisition de 5.357.142 actions ordinaires Mauna Kea Technologies nouvelles au prix de 1,40 euro par action, représentant un montant total de 7,5 millions d'euros.

McPhy grimpe de plus de 10% avec Atari, suivi de Rallye (+7%) et de SMCP

Recylex : +6% avec Geci, Vicat aidé par un broker

DBV : +4% avec Rubis, Casino et Esi Group

Thales s'offre un gain de 3,8%. Le groupe d'électronique spécialisé dans l'aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport vient de remporter plusieurs beaux contrats au cours des dernières semaines. Le dernier en date a été signé avec la marine espagnole qui a choisi les technologies de Thales pour équiper ses cinq nouvelles frégates multi-missions. La capacité de lutte anti sous-marine composée notamment des sonars de classe mondiale CAPTAS 4 Compact, BlueMaster et du système acoustique digital BlueScan seront intégrés dans le système de combat de Navantia SCOMBA pour les F110 et permettront à la marine d'assurer les missions de surveillance, de recherche et de protection dans les théâtres d'opérations.

Capgemini : +3% avec GTT, Kering, Bic et Imerys

Airbus : +2,5% suivi de BNP Paribas et de J-C Decaux

Total (+1%) a décidé de réduire son capital social par voie d'annulation de 65.109.435 actions auto-détenues rachetées entre le 29 octobre 2018 et le 30 septembre 2019 dans le cadre de sa politique de retour à l'actionnaire annoncée le 8 février 2018. Ces actions représentent 2,5% du capital social.

Vivendi (+0,8%) : Canal+, filiale de Vivendi, a signé avec le géant américain Disney un accord de distribution exclusive en France du service de vidéo à la demande Disney+ dont le lancement est prévu d'ici à fin mars, indiquaient dimanche les dirigeants des deux groupes dans une interview commune au quotidien "Les Echos".

VALEURS EN BAISSE

Gensight -5% suivi de Pixium et de LDC (-3%), suivi de Safran (-2%)

Valeo cède 1,5%. Morgan Stanley a dégradé l'équipementier à 'sous-performer' tout en ajustant sa cible de 30 à 28 euros.

PSA Groupe (stable). Le groupe aurait le soutien du gouvernement français pour son projet de fusion avec Fiat Chrysler Automobiles. Selon les sources proches du dossier citées par 'Bloomberg', Bercy, qui détient une participation de 12,2% dans PSA via la BPI, soutiendrait le protocole d'accord que le groupe sochalien s'apprête à signer. Le conseil d'administration de PSA doit se réunir mardi pour examiner les termes de ce qui sera un accord contraignant, précise l'agence.

Lagardère (stable) a reçu une offre d'achat de H.I.G. Capital portant sur 75% de Lagardère Sports. Ce projet de cession valorise Lagardère Sports à environ 110 millions d'euros, et l'ensemble de la branche Lagardère Sports and Entertainment à environ 150 millions d'euros. Le Groupe anticipe la reconnaissance d'une dépréciation estimée entre 210 et 240 millions d'euros qui reflète notamment la résiliation unilatérale du contrat avec la Confédération Africaine de Football.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2021

Europcar Mobility Group va pouvoir lancer sa restructuraion financière en profondeur,

Publié le 20/01/2021

HighCo prévoit le versement d'un dividende...

Publié le 20/01/2021

La sécurité du système est optimisée et aucun risque de chute n'est possible. Le drone est utilisé comme un stabilisateur de mât, serti en haut de celui-ci.

Publié le 20/01/2021

Pour Deinove, il s'agit de financer la poursuite de l'essai clinique de DNV3837 dans le traitement des infections gastro-intestinales sévères causées par Clostridiodes difficile...

Publié le 20/01/2021

Si les activités industrielles et commerciales de Drone Volt ont été fortement impactées par la crise sanitaire sur les 9 premiers mois de l'année...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne