En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
+0.00 %

Clôture Paris : le CAC 40 reprend de la hauteur !

| Boursier | 123 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien franchit à nouveau les 4.900 points...

Clôture Paris : le CAC 40 reprend de la hauteur !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC 40 a rebondi de 0,81% ce mardi, à 4.928 points en clôture, alors que les rendez-vous cruciaux de la semaine se rapprochent à grands pas. Au Royaume Uni, deux semaines après avoir rejeté l'accord négocié par Theresa May avec l'Union européenne, les députés britanniques tentent de reprendre la main sur le processus actuellement dans l'impasse, afin d'éviter un Brexit sans accord. Aux Etats-Unis, un nouveau cycle de négociations va s'ouvrir sur le front commercial avec la Chine pour tenter de mettre fin au conflit qui oppose les deux pays, alors que la situation économique chinoise commence à peser sur les résultats des sociétés américaines. La Fed débute par ailleurs ce mardi sa première réunion monétaire de l'année 2019 qui devrait, sauf surprise, déboucher sur un statu quo sur les taux d'intérêt... La saison des publications trimestrielles se poursuit en outre à bon rythme, en attendant les comptes d'Apple ce soir, après la clôture de Wall Street.

ECO ET DEVISES

Les Français retrouvent un peu le moral en janvier. L'indicateur qui synthétise la confiance des ménages dans la situation économique gagne 5 points sur le mois et retrouve son niveau de novembre 2018. À 91, il demeure toutefois bien au-dessous de sa moyenne de longue période (100), précise l'Insee. Le moral des ménages s'était détérioré les deux derniers mois de 2018, atteignant en décembre un plus bas depuis plus de quatre ans, en raison des inquiétudes liées au pouvoir d'achat.

Les États-Unis ont annoncé hier treize chefs d'inculpation contre le géant chinois des équipements télécoms Huawei Technologies, deux de ses filiales, ainsi que sa directrice financière, Meng Wanzhou. Ils sont poursuivis pour fraude bancaire et électronique visant à contourner les sanctions contre l'Iran, indique l'agence Reuters.

Ce regain de tension n'intervient pas au meilleur moment, alors qu'a lieu cette semaine un nouveau volet de négociations commerciales sino-américaines, à Washington. Ce cycle de négociations avec la Chine doit se dérouler les 30 et 31 janvier en présence du vice-premier ministre chinois Liu He. Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross avait cassé quelque peu l'ambiance la semaine dernière, estimant sur CNBC que Washington et Pékin se situaient "à des miles et des miles" de la résolution de leur conflit commercial... Tout semblant d'avancée dans les discussions sera donc considéré comme une bonne nouvelle.

Sur l'agenda économique aux USA cette semaine, la réunion de la Fed se tient ce mardi et demain mercredi. D'après l'outil FedWatch du CME Group, le taux des fonds fédéraux devrait rester entre 2,25% et 2,50% le 30 janvier (probabilité de... 100% d'un statu quo !). Les spécialistes n'attendent d'ailleurs même plus de hausse des taux au premier semestre, compte tenu du ralentissement économique et des derniers commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, sur le sujet.

L'indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix américains de l'immobilier pour le mois de novembre 2018 est ressorti en hausse, mais inférieur aux attentes. L'indice '20-city' ajusté des variations saisonnières a augmenté de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus. Hors ajustements saisonniers, ce même indicateur '20-city' concernant les 20 principales zones métropolitaines, a baissé de 0,1% en comparaison du mois précédent, mais progressé de 4,7% sur un an.

L'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois de janvier 2019, mesuré par le Conference Board, est ressorti à 120, contre un consensus de place logé à 124,3 et un niveau révisé à 126,6 pour la période antérieure.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1432$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 53,1$ et le Brent s'affiche à 61$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sartorius Stedim (+15,2%), les investisseurs saluant la nouvelle publication de premier choix du fournisseur de matériel pharmaceutique. Le groupe a dévoilé des revenus 2018 dans la fourchette haute de ses prévisions, revues fortement à la hausse mi-2018, en ligne avec les attentes des analystes. Le chiffre d'affaires, à taux de change constant, a ainsi progressé de 13,7% à 1,21 MdE, tandis que les prises de commandes ont bondi de14,2% (à taux de change constant) pour atteindre 1,31 MdE. Cette amélioration des ventes est accompagnée d'une nette progression des indicateurs de bas de bilan avec un EBITDA courant en hausse de 16,1%, à 342,4 millions d'euros, une marge de 28,2% (contre 27,3% en 2017) et un résultat net courant qui croît de 21,5% à 219,3 millions d'euros. Sartorius Stedim Biotech table de nouveau sur une croissance rentable en 2019. Le chiffre d'affaires consolidé devrait augmenter de 7% à 11%, évolution résultant du contrat de vente modifié avec le groupe Lonza pour les milieux de culture cellulaire.

* Nicox (+3,7%). Nicox SA a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine avait terminé la revue du dossier d'Investigational New Drug (IND) pour NCX 4251, une suspension novatrice, brevetée, de nanocristaux de propionate de fluticasone, développée comme premier traitement topique ciblé du bord de la paupière pour des patients présentant des épisodes aigus de blépharite. Le dossier d'IND a été soumis à la FDA américaine en décembre 2018, soit avant la date prévue au premier trimestre 2018. L'IND ayant pris effet, la société prévoit d'annoncer l'initiation de l'étude clinique de phase 2, de première administration chez l'homme, randomisée, versus placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite dont les premiers résultats sont attendus au cours du second semestre 2019.

* Neopost (+3,1%). Le groupe a annoncé la cession de Satori Software, l'un des leaders sur le marché américain des logiciels de gestion de la qualité des adresses postales. Satori est cédée à Thompson Street Capital Partners (TSCP).

* Innate (+3%) dans un volume fourni. Le groupe a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA), agence réglementaire des médicaments américaine, avait accordé le statut 'Fast Track' à IPH4102 pour le traitement de patients présentant un syndrome de Sézary (SS) en rechute ou réfractaire et ayant reçu au moins deux traitements systémiques antérieurs.

* Safran monte de 2,5% et enregistre une troisième séance consécutive de progression. Même scénario pour L'Oréal qui progresse de 2,4% et Sanofi qui gagne 1,7%.

* Interparfums (+1,8%). Le groupe a généré un chiffre d'affaires de 455 ME, en hausse de 8% à taux de change courants et 11% à taux de change constants. Une croissance soutenue, largement supérieure aux anticipations de début d'année. Cette évolution résulte notamment de la très belle performance des parfums Coach.

* Dans le rouge hier, Renault et Atos reprennent respectivement 1,7% et 1,6%.

* Total (+1,2%). Le pétrolier a annoncé avoir fait une nouvelle découverte significative en mer du Nord au large du Royaume-Uni, sur le prospect de Glengorm situé dans le Central Graben. Le puits a été foré à une profondeur finale de 5,056 mètres et a traversé un réservoir de gaz et condensats de haute qualité de 37 mètres nets, datant du Jurassique supérieur. Les ressources récupérables sont estimées à près de 250 millions de barils équivalent pétrole.

VALEURS EN BAISSE

* Scor chute de 11,'%. La guerre est bel et bien déclarée entre la Scor et Covéa, son principal actionnaire. Dans un communiqué de presse, le réassureur explique qu'il vient "de découvrir avec stupeur" la dernière annonce de Covéa et a décidé de porter cette affaire auprès de l'AMF. "Le Groupe n'avait pas été préalablement informé du changement de position de Covéa et dément l'affirmation de Covéa selon laquelle il aurait mené des attaques continues et des tactiques hostiles contre Covéa". "Depuis la fin du mois d'août 2018, Scor a de sérieux doutes sur les intentions et le comportement de Thierry Derez et de Covéa. Il s'avère que ces doutes étaient fondés", poursuit la firme, dont le titre dévisse de plus de 12% sur la place parisienne.

* Faurecia (-3,5%). Le groupe a annoncé le lancement demain, le 30 janvier 2019, de son offre publique d'achat portant sur la totalité des actions de Clarion Co, Ltd, société cotée à la bourse de Tokyo.

* Valeo recule encore de 2,8% après avoir déjà cédé 2,4% hier.

* Lumibird (-2,1%). Pour la première fois de son histoire, le champion européen des technologies laser a franchi le cap des 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, en ligne avec ses objectifs. Les revenus cumulés ont atteint précisément 100,9 ME, en croissance de 18,5% par rapport au chiffre d'affaires réalisé en 2017. la croissance est restée vigoureuse au quatrième trimestre. Sur la période, les ventes du groupe ont atteint 35,4 ME, en progression de 30,1%.

* Sur le CAC40, STMicroelectronics perd aussi 1,6% avec AccorHotels (-0,6%) ou encore Publicis (-0,8%).

* Saint-Gobain (-0,9%) après l'annonce de l'inauguration d'une nouvelle ligne de production de verre plat (float) située à Sriperumbudur, près de Chennai, en Inde.

* Vranken-Pommery (-0,4%). Le groupe a publié une hausse de 2,3% de son chiffre d'affaires dans le champagne en 2018, le renforcement du groupe à l'international ayant compensé l'impact du mouvement social des "Gilets jaunes" en France sur son activité.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...