En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 167.36 PTS
+0.13 %
5 167.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 101.63
+0.20 %
DAX PTS
11 335.22
+0.23 %
Dowjones PTS
25 891.32
+0.03 %
7 066.61
+0.00 %
1.133
-0.01 %

Clôture Paris : le CAC 40 joue la prudence, semaine chargée...

| Boursier | 91 | Aucun vote sur cette news

Après deux séances de rebond, l'indice parisien cède aux prises de bénéfices...

Clôture Paris : le CAC 40 joue la prudence, semaine chargée...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après deux séances consécutives de rebond, pour un gain d'environ 1,7%, le CAC 40 a reperdu 0,76% ce lundi, à 4.888 points en clôture. La prudence est de retour sur les marchés à l'aube d'une semaine particulièrement chargée. La Chambre des Communes britannique se prononcera demain sur plusieurs amendements destinés à éviter un Brexit sans accord. La réunion de la Réserve fédérale américaine se tiendra quant à elle mardi et mercredi, et le discours de Jay Powell sera une nouvelle fois décisif pour les investisseurs. Sur le front commercial, une délégation chinoise est attendue à Washington pour poursuivre les discussions avec les Etats-Unis. Outre-Atlantique, plombé notamment par les comptes décevants de Caterpillar et le "warning" de Nvidia, sur fond de ralentissement chinois, Wall Street repart aussi à la baisse actuellement, malgré l'arrêt temporaire du "shutdown", en attendant les comptes trimestriels d'Apple demain ou encore ceux de Microsoft et de Facebook mercredi, avant Amazon jeudi...

ECO ET DEVISES

L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago pour le mois de décembre 2018 est ressorti supérieur aux attentes de marché, à 0,27 contre un consensus de place de 0,15. L'indicateur du mois de novembre 2018 a quant à lui été révisé en légère baisse à 0,21, contre 0,22 pour sa lecture antérieure.

Fin (provisoire) du 'shutdown'. Le Président Donald Trump a annoncé vendredi un accord avec les leaders du Congrès pour mettre un terme trois semaines durant au shutdown qui paralysait le gouvernement fédéral depuis le 22 décembre 2018. Trump avait ainsi affirmé son intention de signer une loi assurant provisoirement le financement de l'administration fédérale, jusqu'au 15 février. "Je vais m'assurer que tous les employés recevront leurs salaires en retard très rapidement, ou le plus tôt possible", avait ainsi déclaré le président américain. La loi ne prévoit pas de financement pour le fameux 'mur' voulu par Donald Trump à la frontière avec le Mexique. Elle a obtenu la majorité au Sénat puis à la Chambre des représentants. Une commission bipartisane sera quant à elle chargée d'étudier les questions relatives à la sécurité à la frontière. Dans une interview accordée au 'Wall Street Journal' dimanche, le président américain estime qu'il y a moins de 50% de chances qu'un deal incluant le financement du mur soit conclu avant l'échéance du 15 février...

Sur l'agenda économique aux USA cette semaine, la réunion de la Fed se tiendra demain mardi et mercredi. D'après l'outil FedWatch du CME Group, le taux des fonds fédéraux devrait rester entre 2,25% et 2,50% le 30 janvier (probabilité de quasiment 99% d'un statu quo). Les spécialistes n'attendent d'ailleurs même plus de hausse des taux au premier semestre, compte tenu du ralentissement économique et des derniers commentaires du président de la Fed, Jerome Powell, sur le sujet.

Les opérateurs seront également attentifs cette semaine au nouveau volet des négociations commerciales sino-américaines, à Washington. Ce cycle de négociations avec la Chine doit se dérouler les 30 et 31 janvier en présence du vice-premier ministre chinois Liu He. Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross avait cassé quelque peu l'ambiance la semaine dernière, estimant sur CNBC que Washington et Pékin se situaient "à des miles et des miles" de la résolution de leur conflit commercial... Tout semblant d'avancée dans les discussions sera donc considéré comme une bonne nouvelle.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1439$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 51,7$ et le Brent s'affiche à 60$.

VALEURS EN HAUSSE

* Geci International s'envole encore de 22% après avoir déjà repris 30% vendredi ! Le groupe a annoncé en fin de semaine dernière sa présence à Cybertech - Tel Aviv, conférence internationale qui réunit du 28 au 30 janvier les chefs de file de la cybersécurité, des décideurs gouvernementaux du monde entier et les meilleurs experts en technologie, à l'occasion de l'un des événements les plus importants au monde dans le domaine.

* CGG gagne 2,4% . Kepler Cheuvreux a repris le suivi du dossier avec une recommandation "achat" sur le spécialiste de la sismique dédié à l'industrie des hydrocarbures, en visant un objectif de 2,90 euros, soit un potentiel d'appréciation théorique de plus de 75% par rapport au cours actuel.

* Sur le CAC40, ArcelorMittal monte de 0,5% avec Safran (+0,4%) ou encore L'Oréal (+0,3%).

VALEURS EN BAISSE

* Ipsen recule de 6%. JP Morgan qui a réitéré son avis 'sous-pondérer' sur la valeur et son objectif de 110 euros.

* Atos (-3,6%). Goldman Sachs a repris le suivi du dossier avec un avis neutre en ciblant un cours de 83 euros.

* Alstom (-3,5%) après son 'rally' de fin de semaine dernière (+6,1% vendredi). Le groupe a communiqué ce matin un point de situation au sujet du projet de rapprochement avec Siemens. Depuis la première proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission Européenne soumise le 12 décembre 2018, Siemens et Alstom ont continué le dialogue avec la Commission et ont décidé de modifier ces remèdes afin de répondre aux inquiétudes exprimées lors du retour du 'market testing'. "Cet ensemble de remèdes préserve les fondamentaux économiques et industriels de la transaction - l'ordre de grandeur en termes de chiffre d'affaires communiqué précédemment (c'est-à-dire environ quatre pourcent du chiffre d'affaires de l'entité combinée) reste inchangé", précise le groupe, sans plus de détails. Alstom note également qu'il n'y a "toujours pas de certitude" que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission. Une décision de la Commission est attendue d'ici le 18 février 2019.

* Altran (-3%) a été la cible d'une cyberattaque affectant ses opérations dans certains pays européens. "Notre plan de rétablissement se déroule comme prévu et nos équipes techniques sont pleinement mobilisées. Tout au long du processus, Altran a été en contact avec ses clients, les autorités gouvernementales et les régulateurs compétents" précise le groupe.

* Valeo redonne aussi 2,4% après deux séances consécutives de rebond. Même scénario pour Ipsos qui cède 6%.

* STMicroelectronics, qui avait repris plus de 14% sur les deux dernières séances, redonne 2% ce lundi.

* LVMH cède 0,9%. Le groupe publiera demain soir ses résultats annuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2019

Mal embarqué en début de séance, Air France KLM grimpe désormais de près de 4% à 4,8 euros...

Publié le 20/02/2019

Mais un problème de taille critique

Publié le 20/02/2019

Bloc négocié

Publié le 20/02/2019

Bouygues grimpe de 2,30% à 31,50 euros en Bourse et signe la plus forte hausse du CAC 40, tiré par une note d’Oddo BHF, qui juge que le groupe diversifié est en "promotion". Le bureau…

Publié le 20/02/2019

Du 30 octobre au 3 novembre...