En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.186
+0. %

Clôture Paris : la prudence l'emporte encore

| Boursier | 1119 | Aucun vote sur cette news

On ne connaîtra les détails de l'accord qu'après l'heure de la clôture de la bourse de Paris...

Clôture Paris : la prudence l'emporte encore
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a peu varié ce mercredi, en très légère baisse de 0,14% en clôture à 6.032 points. La prudence l'a emporté au sujet du conflit commercial Etats-Unis/Chine en raison des incertitudes sur le contenu de l'accord de phase 1 qui sera signé ce soir même à la Maison Blanche...
Des informations selon lesquelles les Etats-Unis maintiendront les droits de douane existants sur la Chine, au moins jusqu'à l'élection présidentielle américaine de novembre, ont jeté un froid depuis hier en Bourse. De plus, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au Commerce de Donald Trump, Robert Lighthizer, ont déclaré que l'accord avec Pékin ne prévoyait pas de nouvelles réductions de droits de douane...

ECO ET DEVISES

Steve Mnuchin en 'rajoute une couche' ce soir en indiquant que Washington serait même prêt à... augmenter les tarifs douaniers si la Chine se refusait à respecter l'accord commercial... Le 'Global Times' chinois met pour sa part en doute le lancement rapide des pourparlers commerciaux de phase 2. Lawrence Kudlow, conseiller économique de la Maison blanche, se montre un peu plus positif quand même et estime que l'accord de phase 1 devrait booster de 0,5% le PIB américain. Il a indiqué que les tarifs douaniers maintenus doivent permettre de s'assurer que la Chine tienne ses engagements de phase 1 et que la phase 2 progresse...

L'indice américain des prix à la production pour le mois de décembre 2019 est ressorti en croissance de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +0,2% et une évolution stable un mois avant. En glissement annuel, la progression est ressortie à +1,3% en décembre. Hors alimentaire et énergie, le 'PPI' américain s'est apprécié de 0,1% par rapport au mois antérieur contre un consensus de +0,2%. En glissement annuel, il a grimpé de 1,1% contre +1,4% de consensus.

L'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York pour le mois de janvier 2020, qui vient lui aussi d'être communiqué, est ressorti à +4,8 contre un consensus de +3,6 et un niveau de +3,5 un mois avant. Il traduit donc une relative accélération de l'expansion.

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de janvier 2020 est ressorti à +1,9%. Il mesure les anticipations d'inflation à un an du point de vue des firmes. Il était déjà logé à +1,9% en glissement annuel pour le mois de décembre 2019.

Le rapport hebdomadaire du Département américain à l'Energie concernant les stocks pétroliers domestiques, pour la semaine close le 10 janvier 2020, a fait ressortir une baisse inattendue de 2,5 millions de barils sur les stocks de brut hors réserve stratégique (contre +0,4 MB de consensus), par rapport à la précédente semaine. Les stocks d'essence ont en revanche augmenté fortement de 6,7 millions de barils en comparaison de la semaine antérieure, alors que les stocks de distillés ont grimpé de 8,2 millions de barils.
Sur le Nymex actuellement, le baril de brut WTI reperd 1,3% à 57,5$. Le Brent de la mer du Nord cède également 1,3% à 63,90$. L'euro campe sur les 1,1150/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Genomic : +10% suivi de Onxeo (+7%), IPSEN et Lumibird

Abivax : +5% avec Navya, Actia et IPSOS

Eurazeo gagne 4,5%. Goldman Sachs est passé à l''achat' en visant 76 euros par action.

Thermador (+4%) a publié un CA au T4 de 86,37 ME, en hausse de 23,8% et de 13,1% à périmètre constant. Sur l'année, le CA ressort à 368,83 ME (+18,5%) et de 8,3% à périmètre constant. La société Distrilabo a été acquise le 31 décembre 2019 d'où l'absence d'impact sur le chiffre d'affaires consolidé 2019.

Poxel : +3,5% avec Nicox, Pharmagest, Ekinops

Ingenico : +2,5% suivi de L'Oreal, Séché, Remy Cointreau,

GL Events (+1,5%) a divulgué hier soir un chiffre d'affaires annuel consolidé de 1,17 MdE, en forte croissance de 12,7%, supérieure aux attentes. La croissance organique ressort à +6,5% et la contribution des acquisitions asiatiques à +6,5%. L'effet de change a un impact limité sur l'exercice (-0,3%). Au 4ème trimestre 2019, le Groupe réalise une excellente performance avec un chiffre d'affaires de 323,3 ME, en hausse de 19,4% et de 13,6% à périmètre et taux de change constants.

Essilor : +1,5% avec Veolia, EDF, DBV et GTT

Safran s'adjuge 1,2%, dopé par une note d'analyste. Goldman Sachs est en effet passé à l''achat' sur la valeur tout en portant sa cible de 159 à 169 euros. La banque américaine estime que le groupe est bien positionné pour résister à la plupart des scénarios concernant le 737 Max. Le titre est à la traîne dans le secteur depuis décembre en raison des préoccupations concernant le calendrier et l'impact de la remise en service du 737 Max, et aussi à cause des interrogations relatives à la croissance organique de la firme en 2020. Or, GS pense qu'une croissance annuelle supérieure à 12% pour le marché des pièces de rechange est viable pour la durée de la période de prévision. De plus, si la progression du chiffre d'affaires ralentira en 2020, les vents contraires sont temporaires et s'inverseront. L'Ebit devrait croître de 11% en 2020, selon le courtier.

VALEURS EN BAISSE

Gensight : -7% avec Genkyotex et Europacorp (-5%)

PSB Industries (-4,8%) réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 266 ME, en retrait de -4,6 % à taux de change et périmètre constants, ce que le groupe explique par la forte volatilité de la demande sur ses principaux marchés. L'activité intègre un effet de change positif de +3,4 ME (valorisation principalement du dollar américain et du peso mexicain).

Solocal : -4% avec Tessi, EOS et Seb (-3%) suivi de Mersen

PSA Groupe (-2,5%) a annoncé des évolutions au Comité exécutif global. À compter du 15 janvier, Yves Bonnefont dirigera une étude sur le potentiel de synergies au sein d'un portefeuille de marques. Ce rôle couvrira le positionnement des marques d'un point de vue géographique et des clients, ainsi que la stratégie et les synergies. Yves Bonnefont sera rattaché à Carlos Tavares. Béatrice Foucher, actuellement Directrice adjointe de DS, succédera quant à elle à Yves Bonnefont en tant que Directrice Générale de la marque DS et membre du Comité Exécutif Global.

AXA recule de 2% en ce milieu de semaine, sur un plancher de 10 semaines. Alors que le Crédit Suisse a revu à la baisse ses estimations de résultats sur l'assureur, il maintient son conseil 'achat' et son objectif de 30,5 euros. Le broker continue à considérer qu'AXA est l'un des meilleurs choix dans le secteur, compte tenu de sa faible valorisation relative et du redressement attendu de son bilan au cours des prochaines années.

Manitou : -2% avec Michelin, PSA, CNP

Amundi : -1,5% suivi de Renault, SG, BNP, STM et Saint-Gobain

Total (-1,1%) a annoncé ses principaux indicateurs du quatrième trimestre 2019, affichant sur la période une marge sur coûts variables, raffinage Europe de 30,2$ par tonne, contre 47,4$ la tonne au troisième trimestre 2019 et 27,6$ pour le deuxième trimestre 2019. Cette marge se situait à 40,8$ la tonne sur le quatrième trimestre 2018. Cet indicateur représente la marge moyenne sur coûts variables réalisée par le raffinage de Total en Europe, égale à la différence entre les ventes de produits raffinés réalisées par le raffinage européen de Total et les achats de pétrole brut avec les coûts variables associés divisée par les quantités raffinées en tonnes. Ces données sont issues du reporting de Total et ne sont pas auditées

ADP (-0,4%) : Paris Aéroport a accueilli un total de 108 millions de passagers en 2019, soit une hausse de 2,5% par rapport à l'année précédente, dont 76,2 millions à Paris-Charles de Gaulle (+5,4%) et 31,9 millions à Paris-Orly (-3,8%). Le trafic a augmenté de 4,8% au 1er semestre et de 0,5% au 2nd semestre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Publié le 23/10/2020

Focus Home Interactive a annoncé que Jürgen Goeldner se retire de son mandat de Président du Directoire pour des raisons personnelles, à compter du 31 octobre 2020. Il deviendra Senior Advisor…

Publié le 23/10/2020

COFACELa société d'assurance-crédit publiera (après Bourse) ses résultats du troisième trimestre.EUROPCARLe spécialiste de la location de véhicules publiera (avant Bourse) ses résultats du…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne