Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 568.82 PTS
+1.35 %
6 559.50
+1.25 %
SBF 120 PTS
5 139.37
+1.26 %
DAX PTS
15 669.29
+1. %
Dow Jones PTS
35 061.55
+0.68 %
15 111.79
+1.15 %
1.177
+0. %

Clôture Paris : gros rebond !

| Boursier | 76 | Aucun vote sur cette news

Le marché parisien a déjà largement refait son retard de la veille (-0,9%), en terminant en hausse de 1,22% à 6...

Clôture Paris : gros rebond !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le marché parisien a déjà largement refait son retard de la veille (-0,9%), en terminant en hausse de 1,22% à 6.631 pts sur le CAC40 ce jeudi, alors que Wall Street grimpe encore, l'indice large S&P 500 et le Nasdaq Composite évoluant sur des niveaux jamais atteints...
Après une semaine dominée par les retombées du changement de discours de la Réserve fédérale américaine sur les perspectives de taux d'intérêt et d'inflation, l'optimisme sur la vigueur de l'économie l'emporte nettement.

ECO ET DEVISES

L'économie américaine a bel et bien progressé au rythme annuel de 6,4% au premier trimestre après une hausse de 4,3% au trimestre précédent. Une évolution conforme à la seconde estimation du gouvernement. Les dépenses personnelles de consommation se sont envolées, sur un rythme de 11,4%, contre 11,3% pour leur précédente évaluation.
Par ailleurs, les commandes de biens durables ont progressé de 2,3% en mai en comparaison du mois précédent, alors que le consensus était positionné à +2,8%. Ces commandes avaient reculé de 0,8% en avril, leur première baisse depuis avril 2020. Hors transport, les commandes de biens durables augmentent de 0,3% contre +0,8% attendu, après +1,7% en avril (lecture révisée en hausse).

Sur le front de l'emploi, les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont légèrement diminué la semaine passée après la hausse surprise précédente. Le Département américain au Travail vient en effet d'annoncer, pour la semaine close au 19 juin, que les inscriptions au chômage ont atteint 411.000, en repli de 7.000 par rapport à la semaine antérieure. Le consensus était positionné à 380.000. La moyenne à quatre semaines s'établit à 397.750, en hausse de 1.500. Enfin, le nombre de chômeurs indemnisés sur la semaine close le 12 juin atteint 3,390 millions, en fort recul de 144.000 sur sept jours (3,46 millions de consensus).

A noter que la Réserve fédérale doit publier les résultats de ses tests de résistance après la clôture du marché. Les grandes banques devraient toutes passer l'examen, ce qui ouvrirait la voie à un doublement du retour aux actionnaires au cours des quatre prochains trimestres.
L'actualité entreprises reste pour sa part limitée en cette fin juin. On notera toutefois une grosse acquisition de Visa en Europe et la cession des activités sud-coréennes d'eBay...

Sur le marché des changes, l'indice du dollar est stable à 91,7 points face à un panier de 6 devises de référence, tandis que l'euro stagne face au billet vert, à 1,1930$.
Sur le marché des cryptos, le bitcoin recule de 0,5% à 34.000$. Enfin, les cours du pétrole consolident légèrement, mais restent proches de leur plus haut niveau depuis plus de deux ans. Le baril de WTI cède 0,2% à 72,95$ sur le Nymex pour le contrat à terme d'août, alors que le baril de Brent de la mer du Nord (contrat d'août) est stable à 75,35$.

VALEURS EN HAUSSE

Europcar Mobility Group (+13%) : Le Conseil d'administration a confirmé avoir reçu récemment "une marque d'intérêt" concernant une éventuelle opération sur le capital de la société... Après avoir attentivement étudié cette proposition, le Conseil d'administration, qui ne livre pas le nom de son interlocuteur, a considéré que le prix proposé de 0,44 euro par action "ne reflète pas la pleine valeur et le potentiel de création de valeur du Groupe".
Des discussions pourraient se tenir...

Guillemot : +7% suivi de McPhy (+6,5%) avec Solutions30

Coface : +6%. Berenberg est à l'achat en ciblant un cours de 12,40 euros.

Transgene : +5% avec Sopra, LDC (+4%) et Odet

Interparfums : +3,5% avec Gl Events, Showroomprivé, Ateme

Getlink : +3% suivi de Plastivaloire, Navya, Cie des Alpes

BigBen : +2,5% avec ADP, Worldline, Fermentalg

EDF : +2% avec Hermes, FDJ, Eramet, STM, Schneider, Pernod Ricard, Total, Veolia et L'Oreal

Oeneo (+1,5%) Le chiffre d'affaires 2020-2021 s'est élevé à 272,8 ME, en baisse de -5,1% à taux de change constant dans un contexte favorisant la prudence des vignerons, qui ont majoritairement réduit leurs investissements durant cette crise sanitaire, en particulier ceux exposés au segment CHR, durement pénalisés par les mesures de restrictions.
La Division Bouchage a retrouvé un niveau d'activité quasi normatif en fin d'exercice confirmant sa bonne dynamique commerciale. Le recul est un peu supérieur dans la Division Elevage, en raison du décalage conjoncturel des investissements.
Le résultat opérationnel courant ressort à 46 ME, supérieur de 1,7 ME à celui de l'exercice précédent à +3,9%.
Le résultat net qui ressort ainsi à 31,5 ME, en progression de +11,5%. Les capitaux propres s'élèvent à 319,5 ME contre 286,8 ME au 31 mars 2020. La trésorerie générée par l'activité est en forte progression à 68,9 ME, grâce à l'amélioration des résultats et à une réduction significative du BFR de 17,9 ME, en partie liée à l'ajustement du niveau des stocks.
L'endettement net se réduit fortement à 5,1 ME au 31 mars 2021 vs 54,3 ME un an auparavant.
Fort de ses bons résultats, le Conseil d'Administration proposera à la prochaine Assemblée Générale le versement d'un dividende de 0,20 Euro par action.
Oeneo démarre l'exercice 2021-2022 avec des fondamentaux et des parts de marchés renforcés. Il bénéficiera, dès le 1er trimestre, outre d'une base de comparaison favorable, d'un climat d'affaires plus dynamique, les clients disposant désormais d'une meilleure visibilité avec le redémarrage de l'activité des CHR.

bioMérieux (+0,4%) lance une solution logicielle pour aider les laboratoires dans l'identification des variants du virus SARS-CoV-2 à partir de données de séquençage. La mutation virale est un phénomène naturel qui conduit à l'apparition de variants dont les caractéristiques peuvent être différentes. Aujourd'hui, plusieurs variants du SARSCoV-2 circulent dans le monde. Certains d'entre eux font l'objet d'une attention particulière en raison de leur impact sur la pandémie (infectiosité ou gravité accrue de l'infection, risque d'inefficacité du vaccin). La surveillance génomique de la circulation des mutants est donc primordiale pour la santé publique.

VALEURS EN BAISSE

SES Imagotag : -6% suivi de Believe (-4,5%) et de Cibox

Groupe Gorgé : -3% avec Orapi, Artmarket, Mersen et CGG (-2%)

Rallye : -1,5% avec AKKA, Groupe Crit, Air France KLM

Infotel : -0,5% suivi de P&V, Eutelsat, Orange et Atari

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2021 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de Bons d'Emission d'Obligations Convertibles en Actions avec Bons de Souscription d'Actions Attachés (« BEOCABSA ») conclu entre DBT SA et Park Capital en date…

Publié le 23/07/2021

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en juillet16h00 aux Etats-UnisVentes de logements neufs en juinsource : AOF

Publié le 23/07/2021

Comme au trimestre précédent, Intel a présenté des résultats meilleurs qu'anticipé, mais les revenus tirés des très rentables puces pour centres de données continuent de baisser. En…

Publié le 23/07/2021

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.ICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre.LAGARDERELe groupe…

Publié le 23/07/2021

Le chiffre d'affaires du groupe JAJ sur l'exercice est en recul de 4,8% sur l'exercice 2020/2021 à 19,2 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne