5 399.45 PTS
-0.51 %
5 401.5
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 304.48
-0.47 %
DAX PTS
13 125.64
-0.44 %
Dowjones PTS
24 660.33
+0.63 %
6 404.19
+0.32 %
Nikkei PTS
22 758.07
-0.47 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : et de 5 !

| Boursier | 253 | Aucun vote sur cette news

Cinquième séance de progression pour le CAC40...

Clôture Paris : et de 5 !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a débuté ce quatrième trimestre sur une note positive, en progression de 0,39% à 5.350 pts en clôture ce lundi. L'indice parisien enregistre par la même occasion une cinquième séance consécutive dans le vert, pour un gain cumulé de près de 1,6%. L'actualité dense et dramatique ne semble donc pas perturber les marchés pour le moment (attaque à Marseille, fusillade à Las Vegas, difficultés politiques en Espagne...). Sur le SBF120, la séance a été marquée par la chute du titre Bic, plombé par ses contre-performances aux Etats-Unis qui aboutissent à un avertissement sur les résultats. Outre-Atlantique, Wall Street s'affiche sur de nouveaux sommets actuellement, après un ISM manufacturier plus solide que prévu et malgré la nette correction des prix du pétrole (-2,6% pour le WTI à 50,1$ le baril).

ECO/DEVISES

Les investisseurs n'ont pas l'air préoccupés outre-mesure par la partition qui se joue en Espagne, où la Catalogne a tenu son référendum d'autodétermination interdit par la justice constitutionnelle. Le bilan est encore incertain mais tout le monde a l'air d'avoir perdu : les indépendantistes catalans qui ont tenu un vote illégal, au final peu représentatif et le pouvoir central madrilène qui a sévèrement réprimé les opérations en offrant une image négative aux caméras du monde entier. Le scrutin a quand même rendu un verdict : 90% des votants se sont exprimés en faveur de l'indépendance de la province, mais seuls 42,3% des inscrits ont pris part au vote. Le premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a estimé qu'il n'y a eu aucun référendum. Le leader des indépendantistes, Carles Puigdemont, veut quant à lui poursuivre le processus vers la sécession.

L'Indice PMI IHS Markit pour l'industrie manufacturière en France se redresse de nouveau en septembre, de 55,8 en août à 56,1, et atteint son plus haut niveau depuis avril 2011. Le consensus tablait sur un indice à 56, soit un niveau identique à l'estimation préliminaire.

Le taux de chômage dans la zone euro, corrigé des variations saisonnières, s'est maintenu au plus bas depuis février 2009 en août, à 9,1%. Le marché tablait sur un recul à 9%. Un an plus tôt, le taux de chômage était encore de 9,9% sur le Vieux continent.

Le secteur manufacturier de la zone euro enregistre sa plus forte croissance depuis plus de 6 ans et demi en septembre. L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière s'établit en effet à 58,1, un niveau très proche de son estimation Flash (58,2), et du consensus (58,2). A 57,4, la moyenne de l'indice sur l'ensemble du 3ème trimestre affiche en outre son plus haut niveau depuis le 1er trimestre 2011, précise IHS Markit. La hausse de la production et les contraintes de capacité se renforcent, entraînant une croissance record de l'emploi.

L'indice ISM manufacturier américain du mois de septembre 2017 est ressorti à 60,8, contre 58 de consensus de place et 58,8 un mois auparavant. L'indicateur ressort donc à haut niveau, supérieur au consensus, et traduit une accélération de l'expansion de l'industrie manufacturière nationale.

L'indice IHS Markit PMI manufacturier final américain du mois de septembre 2017 est ressorti à 53,1, en ligne avec le consensus des économistes de la place (53) et en très faible hausse en comparaison de l'estimation initiale 'flash'. L'indicateur signale toujours une expansion de l'activité manufacturière nationale.

Les dépenses de construction aux USA pour le mois d'août 2017 se sont établies en augmentation de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre +0,3% de consensus de place et -1,2% pour la lecture révisée du mois antérieur. En glissement annuel, les dépenses de construction du mois d'août ont grimpé de 2,5%, malgré l'impact de l'ouragan Harvey.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1737$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,1$ et le Brent s'affiche à 55,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, STMicroelectronics gagne 3,4%. Le titre reste recherché depuis son retour dans l'indice parisien le 18 septembre.

* Sur le CAC40, ArcelorMittal gagne aussi 2,6% avec Sanofi (+1,3%).

* Atos (+1,7%) annonce la signature d'un nouveau contrat avec le célèbre club de football brésilien de São Paulo. Grâce à ce contrat, le club verra la mise en place d'une gestion des ressources d'entreprise en temps réel SAP S/4HANA dans le but d'améliorer et moderniser son administration.

* Ubisoft (+1,6%). JP Morgan Chase & Co a déclaré à l'AMF avoir franchi indirectement en hausse, le 25 septembre, par l'intermédiaire des sociétés JP Morgan Securities et JP Morgan Securities LLC qu'elle contrôle, le seuil de 10% des droits de vote d'Ubisoft Entertainment et détenir indirectement 13.177.761 actions représentant autant de droits de vote, soit 11,51% du capital et 10,49% des droits de vote de cette société. Ce franchissement de seuil résulte d'une acquisition d'actions hors marché.

* Peugeot gagne 1,5%. Le marché français a gardé un cap haussier en septembre, a fait savoir ce week-end le Comité des constructeurs automobiles français, même si la dynamique est faible : +1,09% pour les voitures particulières à 170.652 unités. Depuis le 1er janvier, le marché progresse de 3,89% en données brutes.

* ADP (+0,9%) a conclu la vente de 80% de sa participation dans sa filiale Hub Safe, spécialisée en sûreté aéroportuaire, au groupe Samsic et conserve 20% du tour de table. En revanche, aucun accord n'aurait été trouvé au Vietnam pour prendre 20% d'ACV.

* M6 (+0,8%) a finalisé l'acquisition de la société qui regroupe les radios françaises de RTL Group, soit RTL, RTL2 et FUN, plus leur régie publicitaire IP France, RTL net et RTL Spécial Marketing. M6 devait payer 199,8 ME (hors ajustement trésorerie / dette), selon les modalités amendées annoncées en mai.

* L'action Safran (+0,7%) n'avait jamais évolué aussi haut en bourse : 87,37 euros en séance aujourd'hui à Paris, soit une capitalisation qui dépasse 36 milliards d'euros. Le titre a gagné près de 28% depuis le début de l'année, pour une hausse de 9,8% au CAC40. Il affiche un bilan annuel positif depuis 2012.

* Crédit Agricole (+0,1%) va racheter les Caisses d'épargne de Cesena, de Rimini et de San Miniato, en Italie, pour 130 ME. L'opération doit encore être validée par les autorités compétentes. La finalisation est attendue pour la fin de l'année 2017. L'impact sur les ratios CET1 de Crédit Agricole SA et du Groupe Crédit Agricole serait d'environ 10 points de base.

* Suez (+0,1%) a finalisé le rachat de la division eaux de General Electric, qui emploie 7.500 salariés dans le monde et qui réalise 2,1 milliard de dollars de revenus annuels. La transaction se chiffre à 3,2 milliards d'euros pour le français, qui va partager les frais avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.

VALEURS EN BAISSE

* Bic (-9,8%) a lancé un avertissement avec une croissance organique évaluée à moins de 2% sur l'exercice 2016/2017, contre 3 à 4% envisagé jusque-là. La marge d'exploitation normalisée devrait se contracter de moins de 100 points de base. Les performances restent décevantes aux Etats-Unis dans les briquets et les rasoirs.

* Bonduelle (-6%) a subi une légère érosion de ses marges au terme de l'exercice 2016/2017. Mais le nordiste dépasse légèrement ses objectifs. Sur le nouveau millésime, l'intégration de l'américain Ready Pac Food devrait doper les comptes. Un coupon de 0,45 euro par action sera proposé aux actionnaires, en légère hausse (0,43 euro précédemment).

* CGG (-2,8%) a obtenu l'adhésion de la très grande majorité des créanciers concernés par la procédure de faillite lancée aux Etats-Unis (Chapter 11). Dans un communiqué diffusé ce matin, le groupe français a précisé que ses créanciers représentant plus de 97% des titres en volume et en valeur ont voté en faveur du Chapter 11.

* Sur le CAC40, LafargeHolcim perd 1,2% avec Carrefour (-0,6%), Publicis (-0,9%) ou encore Michelin (-0,8%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2017

  FALCON 5X     Saint-Cloud, le 13 décembre 2017 - Dassault Aviation engage le processus de résiliation du contrat Silvercrest conduisant à l'arrêt du programme…

Publié le 13/12/2017

Claranova a annoncé la commercialisation de son offre « IoT in a Box » et le lancement de sa plateforme Internet des Objets (IoT, Internet of Things) Cayenne par le groupe Dr. Peng, le plus grand…

Publié le 13/12/2017

Capelli a publié des résultats semestriels en forte hausse. Le résultat net part du groupe s'inscrit en hausse de 54% pour atteindre 1,53 million d'euros et le résultat opérationnel du promoteur…

Publié le 13/12/2017

JCDecaux, numéro un mondial de la communication extérieure, annonce que sa filiale mexicaine, JCDecaux Out Of Home Mexico, S.A. de C.V., une société en joint-venture avec América Móvil, a été…

CONTENUS SPONSORISÉS