5 317.00 PTS
-0.04 %
5 315.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 236.79
+0.05 %
DAX PTS
12 986.18
-0.06 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
+0.00 %
Nikkei PTS
22 261.76
-0.60 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : encore du vert pour débuter novembre

| Boursier | 642 | Aucun vote sur cette news

Après un gain de 3,3% sur le mois d'octobre...

Clôture Paris : encore du vert pour débuter novembre
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après un gain de 3,3% sur le mois d'octobre, avec un retour au-dessus des 5.500 pts au plus haut depuis janvier 2008, le CAC40 a débuté ce mois de novembre sur une nouvelle progression de 0,20%, à 5.514 pts en clôture. Les volumes d'échanges ont été un peu plus faibles que d'habitude et l'actualité plus réduite en ce jour de Toussaint. Les regards sont désormais tournés vers les Etats-Unis, alors que la Fed doit publier ce soir son communiqué monétaire au terme de sa réunion FOMC. Les observateurs tablent sur un statu quo sur les taux, tout en anticipant un nouveau tour de vis monétaire pour la dernière réunion de l'année 2017 (12 et 13 décembre).

ECO ET DEVISES

D'après le rapport d'ADP publié ce jour, les créations de postes non-agricoles dans le secteur privé américain pour le mois d'octobre 2017 se sont élevées au nombre de 235.000, contre 210.000 de consensus. Les créations du mois de septembre ont été toutefois révisées en baisse à 110.000, contre 135.000 auparavant estimé. En octobre, les petites entreprises ont généré 79.000 postes, contre 66.000 pour les moyennes entreprises et 90.000 pour les grandes.

D'après un rapport gouvernemental aux USA, les dépenses de construction du mois de septembre 2017 se sont établies en croissance de 0,3% en comparaison du mois antérieur, alors que les économistes anticipaient une stabilité. La croissance des dépenses de construction pour le mois d'août a toutefois été révisée en baisse à +0,1% (contre +0,5% pour la lecture antérieure). En glissement annuel, enfin, les dépenses de construction du mois de septembre ont grimpé de 2%.

L'indice ISM manufacturier américain du mois d'octobre 2017 est ressorti à 58,7, contre 59,5 de consensus de place et 60,8 pour sa lecture antérieure. L'indicateur reste à un niveau très élevé en comparaison des données historiques.

L'indice Markit PMI manufacturier américain du mois d'octobre 2017 est ressorti à 54,6, au plus haut de huit mois, contre 54,5 de consensus de place et 53,1 pour sa lecture de septembre. L'indice signale donc une accélération de l'expansion de l'activité manufacturière américaine. L'indice préliminaire 'flash' d'octobre était ressorti à 54,5.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 2,4 millions de barils lors de la semaine close au 27 octobre, à 454,9 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,8 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux baissé de 4 millions de barils, contre un repli de 1,5 million de barils anticipé, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 0,3 million de barils, contre un repli de 2,1 millions attendu.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1623$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 54,4$ et le Brent s'affiche à 60,8$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet (+9,2%). Les investisseurs considèrent toujours que le marché est porteur, grâce à la bonne dynamique globale et à la remontée des prix, notamment du nickel.

* Bénéteau (+8,5%). Les résultats annuels publiés hier soir par le groupe ont surpris très positivement les analystes, qui ne s'attendaient pas à une telle marge. Pour couronner le tout, la nouvelle saison a bien démarré et les perspectives sont solides pour 2018. Cette situation conduit Oddo BHF à relever de neutre à achat sa recommandation, pour une valorisation qui passe de 16 à 19,60 euros par action.

* DBV Technologies (+6,1%). Après la purge, Société Générale relève de vendre à conserver sa recommandation, en visant 45 euros contre 33 précédemment.

* Mauna Kea Technologies (+4,3%). La société a annoncé que son Cellvizio a fait l'objet de plusieurs présentations à l'occasion du Congrès de l'UEGW (United European Gastroenterology Week) 2017, qui se tenait du 28 octobre au 1 novembre 2017 à Barcelone en Espagne. L'UEG (United European Gastroenterology) est une organisation professionnelle à but non lucratif regroupant l'ensemble des principales sociétés européennes de santé digestive, et représentant au total plus de 22.000 spécialistes en médecine, chirurgie, pédiatrie, et oncologie et endoscopie digestives.

* TechnipFMC grimpe de 4,2%, après avoir déjà gagné 1%, toujours soutenu par le rebond du baril.

* ArcelorMittal remonte de 2,8%, alors que la Deutsche Bank se montre confiante à l'approche de la publication trimestrielle de la société, le 10 novembre.

* PSA (+2,1%). Le groupe automobile et son partenaire BNP Paribas ont bouclé le rachat de la division financière d'Opel Vauxhall. Renault monte également de 1,7%.

* STMicroelectronics démarre le mois de novembre en forme (+2%). Le dossier est d'ailleurs le champion d'octobre avec un gain de 23,4%.

* Imerys (+1,6%). Les résultats trimestriels ont été bien accueillis par le marché, d'autant que les perspectives ont été confirmées.

VALEURS EN BAISSE

* Ask (-7,8%). Le marché accueille tièdement les chiffres annuels et les objectifs de moyen terme.

* Biophytis (-7,5%). La société a réalisé un nouveau placement privé pour lever des fonds, trois semaines après avoir mené une opération identique pour 10,4 ME. Cette fois, elle a levé 7,5 ME en émettant 1.513.000 actions à 5 euros pièce (la précédente opération avait été réalisée à 5,25 euros pièce).

* Gaussin (-6,2%). Le groupe a accusé une très lourde perte semestrielle et ne tiendra pas ses objectifs 2017.

* CGG (-2,7%). La montagne a accouché d'une souris hier. L'AGE réunie mardi n'a pas atteint le quorum requis pour la partie extraordinaire de la réunion. Les créanciers qui soutiennent le plan de restructuration proposé et DNCA ont accepté de maintenir leurs engagements, sous réserve que l'assemblée générale se tienne au plus tard le 17 novembre 2017. Une seconde convocation a d'ores et déjà été lancée pour le 13 novembre...

* BNP Paribas perd encore 1,6% après avoir déjà cédé 2,7% hier dans la foulée de ses comptes du 3ème trimestre.

* Sur le CAC40, Unibail-Rodamco perd aussi 1,4% avec Publicis (-1,1%) ou encore LafargeHolcim (-1,3%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2017

CAC 40 (SC10S) : reprise faible Le Cac 40 a entamé une consolidation le 15 novembre. Celle-ci reste très faible. L’indice n’a pas réussi à réintégrer son ancien support…

Publié le 20/11/2017

Portzamparc passe positif

Publié le 20/11/2017

Collaboration entre Dice, Motive Studios et Criterion...

Publié le 20/11/2017

L'analyste pense que le scénario le plus favorable se matérialise...

Publié le 20/11/2017

14,80 euros dans le viseur

CONTENUS SPONSORISÉS