En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 500.72 PTS
-0.25 %
5 492.50
-0.30 %
SBF 120 PTS
4 331.53
-0.21 %
DAX PTS
12 245.32
+0.14 %
Dowjones PTS
26 589.83
+0.16 %
7 630.55
+0.51 %
1.137
+0.03 %

Clôture Paris : Donald Trump met à mal les places financières

| Boursier | 1082 | Aucun vote sur cette news

Le président américain s'attaque au Mexique

Clôture Paris : Donald Trump met à mal les places financières
Credits Reuters

LA TENDANCE

Cette fin de semaine s'est avérée difficile pour les places financières. Alors que les intervenants s'inquiétaient jusqu'ici de l'aggravation des tensions entre la Chine et les Etats-Unis, Donald Trump vient d'ouvrir un nouveau front en augmentant les taxes appliquées aux produits mexicains... Les investisseurs n'ont guère apprécié car ils craignent des répercussions négatives pour le commerce mondial. En première partie de séance ce vendredi, Wall Street se situe d'ailleurs en repli. Au final, l'indice vedette de la Bourse de Paris a concédé 0,79% ce vendredi en revenant à 5.207 points.

Dans le détail, le président américain a annoncé cette nuit sur Twitter que les Etats-Unis prélèveraient à partir du 10 juin des droits de douane de 5% sur tous les produits importés du Mexique et que ces taxes, progressivement relevées, seraient en vigueur tant que les flux de migrants clandestins traversant le Mexique ne seraient pas stoppés...

Pour ne rien arranger, les statistiques économiques du jour s'avèrent plus mauvaises que prévu, notamment en Chine où le ralentissement est marqué dans l'industrie, avec un marché intérieur qui ne prend pas le relais des exportations.

ECO ET DEVISES

L'indice PMI manufacturier chinois est tombé en mai à 49,4 après 50,1 le mois précédent, sous le seuil de 50 qui sépare expansion et contraction de l'activité. De quoi mettre la pression sur Pékin pour mettre en oeuvre des mesures supplémentaires de soutien à l'économie chinoise dans un contexte d'escalade des tensions commerciales avec Washington.

Dans un climat général compliqué, les cours du pétrole ont continué de se replier avec un baril de brent en baisse de 3% sur les 64,7 Dollars.

En ce qui concerne les statistiques du jour aux Etats-Unis, les dépenses des ménages ont progressé de 0,3% alors que le consensus était calé sur +0,2%. De leur côté, les revenus des ménages ont augmenté de 0,5%, soit au-delà des attentes... Quant à l'indice des prix à la consommation, il s'est inscrit en hausse de 0,3% en avril alors qu'il était à +0,2% en mars.

Pour ce qui est de l'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan, il est apparu un peu moins bon qu'escompté.

VALEURS EN HAUSSE

* Innate Pharma : + 1,9%. La société annonce la publication de données démontrant le potentiel des NKCE NKp46 multifonctionnels en immunothérapie des cancers. Ces résultats ont été produits par les équipes d'Innate Pharma, en collaboration avec l'Université Aix-Marseille et le cluster Marseille Immunopôle, sous la direction du Professeur Eric Vivier.

* Suez Environnement +1,5%. Le titre profite logiquement du contrat remporté outre-Manche. Le groupe a été choisi pour assurer la gestion des déchets du Grand Manchester, au Royaume-Uni, soit pour environ 2,3 millions d'habitants. Le montant du contrat s'élève à plus d'un milliard de livres sterling.

*Manutan +1,8%. L'action a enchaîné une troisième séance consécutive de hausse dans le sillage de la publication de ses comptes intermédiaires en milieu de semaine. Le distributeur a dégagé sur la première moitié de son exercice 2018-2019 un résultat opérationnel courant en hausse de +11,1% à 25,1 ME. La rentabilité opérationnelle courante s'établit à 6,7% du chiffre d'affaires contre 6,3% pour le premier semestre de l'exercice précédent.

* Pixium Vision : +0,2%. Le groupe a profité cette semaine de son assemblée générale pour faire le point sur les avancées du développement clinique de son dispositif de vision bionique PRIMA en précisant que les 5 patients implantés en France poursuivent leur programme de rééducation. Les résultats à 6 mois ont montré des résultats favorables tant sur le plan de la tolérance que sur la restitution d'une perception visuelle dans une zone de la rétine dépourvue d'activité résiduelle.

VALEURS EN BAISSE

* Europacorp reperd 11,3% à 1,06 Euro. La spéculation se calme après la fièvre qui s'était emparée du titre mercredi suite à la confirmation de négociations pour un rachat du studio de Luc Besson par Pathé.

* Le secteur automobile a particulièrement souffert de l'aggravation des tensions commerciales. Les investisseurs s'inquiètent aussi de la dégradation de l'économie chinoise alors que ce pays est devenu le plus gros débouché de cette industrie devant les Etats-Unis. Dans ce contexte, Renault a perdu 4,5% d'autant plus que certaines voix commencent à critiquer le rapprochement envisagé avec FCA. Valeo a concédé 2% tandis que Faurecia abandonnait 3,6%.

* BNP a perdu 1,1% à 40,87 euros. Jefferies a réduit son objectif sur la banque française de 55,4 à 53,7 euros, tout en restant à l'achat.

* Eramet a lâché 4,7% à 50,62 euros. Sur les risques affectant le commerce mondial, les cycliques ont été attaquées. A noter aussi le repli des parapétrolières dans le sillage du reflux des cours de l'or noir. * CGG a perdu 2,5% alors que * TechnipFMC abandonnait 2,4%...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/06/2019

Txcom est un fabricant français spécialisé dans les produits "mécatroniques"..

Publié le 26/06/2019

Forte demande pour la levée inaugurale de plus de 250 ME du Groupe Lagardère par placement privé de droit allemand au format Schuldscheindarlehen...

Publié le 26/06/2019

L'approbation de la FDA a pris appui sur les résultats de deux essais pivots : Sinus et Liberty...

Publié le 26/06/2019

Il est rappelé qu'au 31 décembre 2018, 6.002 titres Paragon ID et 22.384,39 euros de solde en espèces figuraient au compte de liquidité...