Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 650.91 PTS
-
6 643.00
+0.01 %
SBF 120 PTS
5 212.26
-
DAX PTS
15 573.88
-
Dow Jones PTS
34 869.37
+0.21 %
15 204.82
+0. %
1.168
-0.14 %

Clôture Paris : début de semaine plein d'assurance

| Boursier | 771 | Aucun vote sur cette news

En hausse en clôture de 0,95% à 6...

Clôture Paris : début de semaine plein d'assurance
Credits Reuters

LA TENDANCE

En hausse en clôture de 0,95% à 6.675 points ce lundi en clôture, le CAC40 a navigué en séance sur ses meilleurs niveaux de l'année mais aussi... depuis près de 21 ans. Les publications d'entreprises, souvent meilleures que prévu, se poursuivent à un rythme un peu moins soutenu désormais, avec quelques bonnes nouvelles malgré tout du côté d'Axa en particulier. Le thème des OPA a également soutenu la performance des marchés ces derniers jours avec deux opérations majeures assorties de belles primes : Iliad et Akka Technologies.

ECO ET DEVISES

Sur les questions budgétaires, le Sénat américain a finalisé le texte sur un accord bipartisan d'infrastructures et de multiples rapports de médias évoquent l'anticipation d'une approbation à court terme. Le texte comporte environ 1.000 milliards de dollars de dépenses. Chuck Schumer, le leader de la majorité au Sénat, travaille de son côté sur l'avancement du gigantesque plan démocrate de 3.500 milliards de dollars en 'infrastructure humaine' (combat contre la pauvreté et le changement climatique), qui requiert le soutien des 50 sénateurs démocrates. Un tel plan aurait toutefois de lourdes conséquences concernant l'imposition des entreprises et des plus riches. Ce plan gigantesque retient toutefois toute l'attention de Nancy Pelosi, Speaker de la Chambre des représentants.

Du côté de la Fed, la prudence demeure. Lael Brainard a estimé ainsi que le marché du travail ne s'était pas suffisamment repris pour procéder au tapering, réduction des achats d'actifs de la banque centrale américaine actuellement situés à 120 milliards de dollars mensuels. Elle s'attend toutefois à ce que l'emploi américain atteigne probablement le niveau requis d'ici à la fin de l'année.

Dans l'actualité économique internationale, le PMI manufacturier officiel chinois et l'indice Caixin pour le mois de juillet sont ressortis décevants, mais les indicateurs de la zone euro ont en revanche plutôt convaincu.
Les indicateurs PMI manufacturiers européens finaux du mois de juillet étaient en revanche solides dans l'ensemble. L'indice final manufacturier européen a été de 62,8, légèrement supérieur aux attentes du consensus, signalant toujours une belle expansion. L'indicateur allemand se situe même à 65,9, ici encore légèrement supérieur aux attentes, contre 65,6 pour sa lecture antérieure. L'indice français a été de 58, très proche du consensus, contre 58,1 auparavant estimé. L'indicateur italien se situe à 60,3 et l'indicateur espagnol à 59. L'indice britannique s'établit à 60,4, en ligne avec les attentes de marché. Rappelons que la barre des 50 signale l'équilibre. Des niveaux 'dans la soixantaine' montrent donc une très forte expansion dans la majeure partie des régions. Notons enfin un indicateur PMI suisse final de 71,1, très largement au-dessus du consensus.
L'euro campe sur les 1,1880/$. Le pétrole revient sur les 73$ le brent. Le bitcoin cote juste sous les 40.000$.

VALEURS EN HAUSSE

Devoteam : +8% avec manitou (+6,7%) et SMCP (+6%)

Fermentalg : +6% avec Vetoquinol, Atari et MdM (+5%)

En tête du CAC40, Axa (+4%) a vu son résultat opérationnel bondir de 101% à 3,64 milliards d'euros au premier semestre 2021. Hors impact de la pandémie, le résultat opérationnel ressort en hausse de 12%. "Ce très bon résultat a été réalisé dans tous nos marchés, et notamment chez AXA XL avec une très bonne performance de souscription", commente le directeur général, Thomas Buberl. La division Axa XL, spécialisée dans l'assurance dommages aux entreprises, avait été sérieusement malmenée l'an dernier pour cause de crise sanitaire due au COVID-19. Le groupe, qui avait fait l'objet d'actions en justice de la part de nombreux restaurateurs forcés de fermer leur établissement et contestant le refus de l'assureur de les indemniser, a annoncé début juin une solution amiable à environ 15.000 de ses clients en France avec une enveloppe de 300 millions d'euros. "Dans un contexte porteur en matière de tarification, AXA XL est en bonne voie pour atteindre son objectif de résultat de 1,2 milliard d'euros en 2021 et générer une croissance soutenue et rentable dans les années à venir", a poursuivi la direction. Dans son activité dommages, Axa a estimé à 400 millions d'euros, avant impôts et net de réassurance, les sinistres associés aux inondations survenues en juillet en Allemagne, Belgique ainsi que dans d'autres parties d'Europe centrale et de l'ouest. Dans sa branche vie, épargne et retraites, le groupe annonce que AXA Hong Kong a conclu un accord de réassurance avec Global Atlantic Assurance Limited afin de réassurer un portefeuille clos de produits d'assurance vie entière. La transaction devrait générer un impact positif d'environ 2 points sur le ratio de solvabilité du groupe au 30 septembre 2021, ainsi qu'un impact négatif d'environ 100 millions d'euros sur le résultat net de 2021.

Air France KLM : +4% suivi de SQLI, Esi Group, Catana

Eurazeo : +3,5% avec Assystem, Rallye, Thermador

Figeac Aero : +3% Burelle, Essilor

Carrefour reprend 2,5%. Dans le cadre de sa politique d'allocation de capital, le groupe de distribution a confié à un prestataire de service d'investissement un mandat de rachat d'actions portant sur un montant maximum de 200 millions d'euros. L'opération s'effectuera sur une période débutant le 2 août. Elle est susceptible de s'achever au plus tard le 26 novembre. Les actions rachetées seront conservées par Carrefour en vue de leur annulation future.

Renault grimpe de 2,2% alors que les avis de brokers se multiplient sur le dossier dans la foulée des comptes du groupe qui a publié un bénéfice net semestriel de 354 Millions d'euros après avoir accusé une perte de 7,3 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires du groupe automobile a atteint 23.357 Millions d'euros, en progression de 26,8% par rapport au premier semestre 2020. A taux de change et périmètre constants, le chiffre d'affaires du groupe aurait augmenté de 31,8%. Renault Group devrait atteindre son plan d'économie de dépenses de coûts fixes de 2 milliards d'euros avec un an d'avance : 1,8 Milliard d'euros a déjà été réalisé dont plus de 600 Millions d'euros sur ce premier semestre par rapport à 2019. Parmi les derniers avis de brokers, RBC reste 'neutre' sur le dossier, tout en visant plus haut avec un cours cible à 32 euros. HSBC est repassé de son côté à l'achat en ajustant le curseur de 38 à 43 euros sur le groupe automobile...

Dior : +2% avec Navya, LVMH, Kering, Casino, Amundi, Danone et EDF

Stellantis gagne 1,1%. Le marché automobile français pourrait pourtant avoir du mal à rebondir autant que prévu en 2021, d'après le Comité des constructeurs automobiles (CCFA-PFA). Selon les derniers chiffres publiés, les immatriculations de voitures neuves en France ont diminué de 35,4% en rythme annuel en juillet à cause de la pénurie de puces et un effet de base défavorable, ramenant la hausse à 16% sur les sept premiers mois de l'année.

VALEURS EN BAISSE

Neoen (-7%) a vu son chiffre d'affaires du premier semestre 2021 progresser de 5% à 164,9 ME, dont +38% au deuxième trimestre. Le groupe a lancé la construction de 710 MW, dont 617 MW sur le seul deuxième trimestre, portant les actifs en opération ou en construction à 4,8 GW à fin juin 2021. L'EBITDA s'élève à 125,9 ME, en recul de 15% par rapport au premier semestre 2020 qui avait bénéficié d'indemnités contractuelles en Amériques et de revenus exceptionnellement élevés dans l'activité de stockage en Australie. Le résultat opérationnel est en baisse de 29% à 67,7 ME et le bénéfice net se réduit à 4,5 ME (22 ME un an plus tôt). Le groupe resserre sa fourchette de prévision d'EBITDA 2021 à un niveau compris entre 295 et 310 ME, à l'intérieur de la fourchette de 295 à 325 ME précédemment communiquée, avec une marge d'EBITDA d'environ 80%.

McPhy : -7% suivi de Guillemot

Showroomprivé : -6% avec SB Science (-5%)

Spie : -4% suivi de BigBen

Latecoere : -3% avec Vallourec, Abivax

Korian : -2,5% avec Interparfums, Transgène et Technicolor

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/09/2021

Société Générale, via sa filiale Boursorama, devrait déposer une offre de rachat pour ING France...

Publié le 28/09/2021

A compter du 1er janvier 2022, Pascal Bantegnie est nommé Directeur Financier Groupe et membre du Comex de Safran, également en charge des fusions & acquisitions et de l’immobilier. Il succède à…

Publié le 28/09/2021

La Société Générale, via sa banque en ligne Boursorama, serait sur le point de remettre une "offre indicative" pour la reprise d'ING France, apprend-on ce matin dans Les Echos. "Le rachat d'ING et…

Publié le 28/09/2021

La société Donecle, dont Delta Drone détient 24,83% aux côtés des dirigeants, a le plaisir d'annoncer que son système de drone est maintenant...

Publié le 28/09/2021

La Française de l’Énergie a annoncé l'émission de sa première obligation verte pour le développement de son portefeuille d’énergie bas carbone en France et en Belgique. Ce financement est…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne