En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
+0.49 %
4 792.50
+0.14 %
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
-
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.141
+0.04 %

Clôture Paris : début de semaine dans le rouge pour le CAC 40

| Boursier | 1054 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien retombe sous les 4.800 points...

Clôture Paris : début de semaine dans le rouge pour le CAC 40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC 40 a débuté la semaine dans le rouge, en baisse de 1,11% à 4.799 points en clôture ce lundi, enregistrant ainsi une troisième séance consécutive de correction. Les investisseurs, toujours inquiets face au risque de ralentissement prononcé de l'économie mondiale, se montrent par ailleurs prudents en attendant de verdict de la Fed sur ses taux mercredi prochain. Les nouvelles projections économiques de la Banque centrale américaine, ainsi que la conférence de presse qui se tiendra un peu plus tard le même jour, retiendront également toute l'attention des opérateurs...

ECO ET DEVISES

Xi Jinping va prononcer dans quelques heures un discours majeur à l'occasion du 40ème anniversaire des réformes économiques et d'ouverture du pays. L'économie chinoise pourrait bénéficier de nouvelles mesures de soutien...

La zone euro a enregistré en octobre un excédent commercial de 14 milliards d'euros contre 17,8 MdsE un an plus tôt. Selon les premières estimations d'Eurostat, les exportations de biens vers le reste du monde se sont établies à 209,7 milliards d'euros, en hausse de 11,4%, alors que les importations ont atteint 195,8 MdsE, en progression de 14,8%.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est finalement établi à 1,9% en novembre, contre 2,2% en octobre et +2% annoncé initialement par Eurostat. L'inflation annuelle 'core' est en revanche confirmée à 1%, après +1,1% au mois précédent. La BCE vise un taux d'inflation global proche, mais légèrement inférieur à 2%.

Alors que les investisseurs "jouent" de plus en plus le scénario d'un ralentissement économique prononcé aux Etats-Unis et au niveau mondial, les anticipations de hausse des taux se font moins prononcées. Selon l'outil FedWatch du CME Group, la Fed devrait procéder ce mercredi à sa quatrième hausse des taux de l'année 2018, portant ainsi le taux des fonds fédéraux entre 2,25 et 2,50% (probabilité de 78,4%). La suite des événements est plus incertaine, l'hypothèse d'une pause étant désormais considérée.

Washington et Pékin ont porté lundi leurs divergences commerciales devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), explique Reuters ce lundi. Zhang Xiangchen, ambassadeur de Chine, a déclaré que les mesures prises par l'administration Trump sous couvert de protéger la sécurité nationale des Etats-Unis, étaient en train de "ressusciter le fantôme de l'unilatéralisme". S'exprimant avant lui devant l'OMC, l'ambassadeur américain Dennis Shea avait dénoncé les "pratiques concurrentielles déloyales" de la Chine portant préjudice aux entreprises et aux salariés étrangers en violation des règles de l'OMC. Ces échanges musclés tempèrent donc les ardeurs des marchés, qui avaient apprécié l'apparente progression récente des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

L'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York pour le mois de décembre 2018 est ressorti à 10,9, largement inférieur aux attentes puisque le consensus se situait à 21. L'indicateur était logé à 23,3 un mois plus tôt. Sa forte baisse en comparaison du mois antérieur traduit un assez net ralentissement de l'activité en fin d'année dans la région.

L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders (NAHB) pour le mois de décembre 2018, qui vient lui aussi d'être révélé, est ressorti à 56, contre un consensus de place logé à 61 et un niveau de 60 pour le mois de novembre 2018. Après la chute soudaine du mois de novembre (plongeon de 8 points), la tendance particulièrement baissière se confirme donc ce lundi.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1342$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,5$ et le Brent s'affiche à 60,1$.

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox (+13,1%) a conclu un accord de licence exclusif avec Ocumension Therapeutics pour le développement et la commercialisation de son candidat médicament NCX 470 pour les patients atteints de glaucome ou d'hypertension oculaire sur un territoire comprenant la Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taiwan.

* Sur le CAC40, Publicis monte de 0,2% avec AccorHotels (+0,4%) ou encore Valeo (+0,2%).

* Veolia (+0,2%). Le groupe avait annoncé en fin de semaine dernière un contrat de 65 millions d'euros sur 10 ans pour la gestion des déchets des 72 communes des territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon.

* Latécoère annonce aujourd'hui que sa division Aérostructures a remporté le contrat de fourniture de la porte d'accès arrière de l'avion ravitailleur KC-46A de Boeing. La première porte sera livrée début 2020 et les livraisons se poursuivront jusqu'à la fin de la décennie, à raison d'une quinzaine d'avions produits par an.

VALEURS EN BAISSE

* Sopra Steria plonge de 11,4%, plombé par une note d'analyste. Morgan Stanley a dégradé le dossier de 'pondération en ligne' à 'sous-performer' tout en coupant son objectif de cours par plus de deux, à 75 euros.

* Ingenico (-7,4%) va rester indépendant ! Après des mois de spéculations sur un éventuel rachat du spécialiste des paiements, la société a annoncé ce matin avoir "décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont elle a fait l'objet en vue d'une opération stratégique". Elle entend ainsi se concentrer sur l'accélération de sa performance et sur la préparation d'un nouveau plan stratégique moyen terme. "En conséquence, le Conseil d'administration a décidé de mettre fin aux travaux du comité ad hoc". Ingenico précise qu'il communiquera son plan stratégique moyen terme avant la tenue de son assemblée générale annuelle 2019.

* TechnipFMC recule de 4,4%. L'annonce en fin de semaine dernière d'un nouveau programme de rachat d'actions n'est donc d'aucun secours au titre qui évolue au plus bas de l'année (-32% depuis le 1er janvier).

* Les bancaires perdent du terrain : Société Générale cède 2,7% avec Crédit Agricole (-2,2%) ou encore BNP Paribas (-2,4%).

* Capgemini recule encore de 2,3% pour sa troisième séance consécutive de correction.

* Renault (-1,7%). Selon le Figaro, Jean-Dominique Senard, actuel président de Michelin, serait favori pour succéder à Carlos Ghosn à la présidence de Renault. Le Wall Street Journal écrit de son côté que Renault à écrit à Nissan pour demander la convocation d'une AG des actionnaires du groupe japonais.

* Vinci cède 1,6%. Dans un communiqué diffusé dimanche, le gestionnaire d'autoroutes, qui exprime son "indignation", estime qu'au total 250 sites ont été touchés au quotidien par les manifestations des gilets jaunes. Vinci Autoroutes évalue à "plusieurs dizaines de millions d'euros" le montant des dégradations sur son réseau depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. 6 bâtiments, 33 véhicules d'intervention et 15 plateformes de péage ont notamment été détruits par des incendies. Des centaines de tonnes de détritus ont également été évacués.

* Vivendi (-1,2%) a écrit, le 14 décembre, au Conseil d'administration de Telecom Italia pour lui demander de convoquer, dans les meilleurs délais, une assemblée générale des actionnaires afin de nommer de nouveaux commissaires aux comptes. Vivendi a également demandé que la révocation de 5 membres du Conseil issus de la liste d'Elliott soit inscrite à l'ordre du jour de cette assemblée générale. "Ceux-ci ont fait preuve d'un manque substantiel d'indépendance et de respect envers les règles de gouvernance les plus élémentaires et fondamentales, affectant négativement l'organisation et l'image de Telecom Italia", explique Vivendi.

* LVMH (-0,7%). Belmond versera au géant français du luxe des indemnités de 92,3 millions de dollars (environ 81,3 millions d'euros) si l'accord de vente conclu vendredi est cassé selon certaines circonstances, peut-on lire dans un document remis à la SEC, l'autorité boursière américaine. LVMH a annoncé le rachat du groupe hôtelier pour une valeur d'entreprise de 3,2 milliards de dollars, sa plus grosse opération de croissance externe depuis Bulgari.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…