Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 472.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0. %

Clôture : Paris cède 0,27%

| Boursier | 518 | Aucun vote sur cette news

L'indécision prévaut...

Clôture  : Paris cède 0,27%
Credits Reuters

En clôture de marché, le CAC40 redonne -0,27% ce mercredi, glissant à 6.184 points. La Bourse de Paris limite son repli à 13,55% depuis le début de l'année. Globalement, le marché parisien est volatil dans des volumes estivaux limités, avec toujours en point de mire la situation sanitaire et le conflit russo-ukrainien. Les marchés européens restent dans l'attente de la réunion monétaire de la BCE, jeudi. Une hausse de 50 points de base des taux directeurs est évoquée.

A Wall Street les indices sont bien orientés. Le S&P 500 prend +0,71% à 3.964 points. Le Dow Jones grappille +0,18% à 31.885 points. Le Nasdaq est ferme avec un gain de +1,66% à 11.907 points.

Des informations de Reuters selon lesquelles le gazoduc Nord Stream 1 devrait reprendre du service, jeudi comme prévu, atténuent les craintes liées à l'approvisionnement en gaz en Europe. Toutefois, les tensions demeurent sur le secteur... La Commission européenne vient en effet de demander aux pays membres de l'UE un objectif de réduction de leur consommation de gaz de 15%. Face aux craintes d'un arrêt des livraisons de gaz russe, la Commission européenne souhaite, sur la base du volontariat, une baisse de 15% de la consommation gazière des Etats par référence à la moyenne sur la période d'août à mars 2016-2021. La Commission pourrait rendre cette mesure juridiquement contraignante en cas de pénurie grave de gaz, alors que Moscou fournissait 40% du gaz de l'UE avant l'invasion de l'Ukraine.

Eco / Devises

Selon les statistiques officielles publiées ce mercredi, la hausse des prix à la consommation au Royaume-Uni atteint 9,4% sur un an en juin. Le consensus Reuters tablait sur une augmentation légèrement moins importante, de 9,3% après +9,1% en mai.

En France, les données de l'emploi publiées par l'Urssaf montrent qu'au 2e trimestre 2022. Le nombre des déclarations d'embauche de plus de 1 mois, hors intérim, augmente de +3,6% après la légère diminution enregistrée au 1er trimestre 2022 (-0,6%). Cette progression est notamment portée par les embauches en CDI (+5,5% après +0,1%). Celles en CDD de plus d'un mois affichent une hausse plus mesurée (+1,5% après -1,2%). La hausse des déclarations d'embauche de plus d'un mois est de +15,6% par rapport au dernier trimestre 2019, juste avant le déclenchement de la crise sanitaire.

Le pétrole trébuche à nouveau au-dessous des 100$. Le brut léger américain WTI plonge de -4,29% à 99,67$. Le Brent est plus ferme avec un recul de -0,51%, bien ancré à 106,72$ le baril.

Côté devises, l'euro cède 0,23% à 1,0208 dollar. La décision sur les taux du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne est attendue demain et le marché est prudent.
L'once d'or est stable à 1.707,9$. Le Bitcoin prolonge son rebond de 2% à 24.207$.

Valeurs en hausse

* GenSight (+23,29% à 2,62 euros). Le laboratoire a annoncé que des sujets atteints de Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL) traités avec LUMEVOQ continuent à bénéficier d'une nette amélioration de leur vision 5 ans après une seule injection de la thérapie génique. Comparés à l'évolution de la vision observée chez les patients non traités, ces résultats diffèrent de façon importante par rapport à l'histoire naturelle de la NOHL.

* STMicroelectronics (+2,12% à 33,72 euros). CARIAD, l'unité logicielle du Groupe Volkswagen, et STMicroelectronics lanceront prochainement le développement conjoint d'un système sur puce (SoC) pour véhicules automobiles. Ensemble, CARIAD et ST développent des composants sur-mesure pour la connectivité, la gestion de l'énergie et les mises à jour de logiciel à distance (OTA — Over The Air) afin de rendre les véhicules entièrement "définis par logiciel", sécurisés et prêts pour les évolutions à venir. La coopération prévue porte sur la nouvelle génération de véhicules du Groupe Volkswagen qui seront basés sur la plateforme logicielle unifiée et évolutive. Parallèlement, les partenaires travaillent à un accord par lequel TSMC, l'une des plus grandes fonderies dédiées aux semiconducteurs dans le monde, fabriquera les plaquettes des systèmes sur puce pour ST. Par cette démarche, CARIAD vise à sécuriser l'approvisionnement en puces pour les véhicules du Groupe Volkswagen des années à l'avance.

* TotalEnergies (+0,20% à 49,2 euros). Le groupe pétrolier la première phase des études d'ingénierie pour les installations de production amont de gaz naturel liquéfié du projet Papua LNG en Papouasie-Nouvelle-Guinée. En parallèle, les études pour les installations aval de liquéfaction progressent conformément au planning global du projet, avec comme objectif de lancer un FEED intégré au quatrième trimestre de cette année. La décision finale d'investissement est attendue vers la fin de l'année 2023, pour un démarrage de la production fin 2027.
En outre, TotalEnergies, qui avait annoncé en début d'année son intention de quitter la Birmanie, a indiqué s'être définitivement retiré du pays compte tenu de la situation en matière des droits de l'homme dans le pays depuis le coup d'Etat militaire du 1er février 2021.

* EDF (+0,13% à 11,74 euros). La Grande-Bretagne a donné son accord pour la construction de la centrale nucléaire Sizewell dans le Suffolk. Porté notamment par EDF, ce projet doit aider le pays à atteindre ses objectifs d'émission carbone. Cette centrale serait capable de produire 3,2 gigawatts d'électricité, soit suffisamment pour alimenter environ 6 millions de foyers. EDF a indiqué que des discussions sont en cours avec le gouvernement sur le financement du projet. Une décision finale d'investissement sera prise en 2023.

* Carrefour (+0,68% à 17,105 euros). Le groupe de distribution a signé un accord de cession portant sur sa participation de 60% dans Carrefour Taïwan à Uni-President, son partenaire et coactionnaire de longue date. Cette opération valorise Carrefour Taïwan sur la base d'une valeur d'entreprise de 2 MdsE. "C'est à un meilleur prix que celui initialement anticipé (1,6 MdE en août 2021)", commentent les analystes de Jefferies. Fondé en 1987 au travers d'une joint-venture entre Carrefour et Uni-President, Carrefour Taïwan a connu une forte croissance et une importante création de valeur au cours des 35 dernières années. Aujourd'hui, l'entité gère avec près de 15.000 collaborateurs un réseau étendu de 340 magasins, dont 68 hypermarchés et 272 supermarchés et magasins premium, ainsi que 129 galeries marchandes. En 2021, Carrefour Taïwan a généré un chiffre d'affaires hors taxes de 2,5 MdsE, un EBITDA de 243 ME, et un Résultat Opérationnel Courant de 78 ME.

* Pierre et Vacances (stable à 5,12 euros). Après une hausse de 141% entre le 1er semestre 2020/2021 et celui de 2021/2022, le chiffre d'affaires du Groupe Pierre et Vacances continue à progresser au 3e trimestre, avec une hausse de +118% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Au total, le chiffre d'affaires Groupe s'élève à 1,161 milliard d'euros sur les 9 premiers mois de l'exercice 2021/2022 (501,9 ME), en croissance de +131% par rapport à l'exercice 2020/2021. Pierre et Vacances surperforme ainsi son niveau d'avant-crise.

Valeurs en baisse

* Virbac (-9,8% à 340 euros). Au 1er semestre, le chiffre d'affaires consolidé du groupe est ressorti à 616,4 millions d'euros (529,4 ME un an plus tôt), soit une évolution globale de +16,4% par rapport à la même période de 2021. Hors impact favorable des taux de change, le chiffre d'affaires est en progression de +12%. Cette croissance bénéficie, pour partie, d'un effet de base favorable représentant 1 point de croissance du chiffre d'affaires, expliqué par les nouveaux produits acquis à partir du 2e trimestre 2021. Toutes les zones sont en croissance organique à fin juin. Le groupe vise toujours une croissance du chiffre d'affaires à taux et périmètre constants entre 5% et 10%. Le ratio de "résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions" sur "chiffre d'affaires" devrait se consolider autour de 15% à taux de change constants, et ce en dépit des impacts de l'inflation.

* Arkema (-0,4% à 89,50 euros). Le spécialiste du développement, de la fabrication et de la commercialisation de produits chimiques continue de souffrir de certaines dégradations de brokers. Morgan Stanley a abaissé son objectif de cours à 91 euros, contre 105 euros auparavant et le Crédit Suisse a ramené son cours cible à 87 euros, contre 103 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

Le CAC 40 termine la semaine sur une note stable après être remonté au-dessus des 6...

Publié le 05/08/2022

6.512,62 points

Publié le 05/08/2022

Le CAC 40 devrait terminer la semaine sur une note plus stable après être remonté au-dessus des 6...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en aoûtsource : AOF

Publié le 05/08/2022

Fin de semaine difficile pour le compartiment du luxe à Paris, victime des craintes d'escalade entre les Etats-Unis et la Chine après la visite...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Publié le 05/08/2022

Au deuxième trimestre 2022, le fabricant de pneumatiques italien Pirelli (+4,25% à 4,44 euros, soit la seconde plus forte hausse de la Bourse de Milan) a publié un bénéfice net en hausse de 37,8%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne