En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 202.43 PTS
-4.41 %
4 209.50
-4.22 %
SBF 120 PTS
3 308.46
-3.95 %
DAX PTS
9 586.90
-3.51 %
Dow Jones PTS
21 917.16
-1.84 %
7 813.50
+0. %

Clôture Paris : -5,75% au compteur

| Boursier | 1106 | Aucun vote sur cette news

Les nouvelles mesures sanitaires draconiennes attendues dans les prochaines heures, avec un confinement anticipé en France et la...

Clôture Paris : -5,75% au compteur
Credits Reuters

LA TENDANCE

Les nouvelles mesures sanitaires draconiennes attendues dans les prochaines heures, avec un confinement anticipé en France et la fermeture des frontières en Europe ont de nouveau fait plonger les marchés ce lundi. En bourse de Paris, le CAC40 a finalement perdu 5,75% à 3.881 points, après avoir déjà abandonné 20% la semaine dernière. Madrid perd de son côté 8%, Francfort -5,2%, Bruxelles -7,5%, Milan -6,1%, Londres -4,1%, Amsterdam limitant son retard à 3,7%.

Le nouveau "QE" de la Fed de 700 Milliards de Dollars annoncé la nuit dernière n'a pas eu d'impact sur les places européennes. En plus du 'QE', la Fed, qui avait déjà piloté une baisse surprise d'un demi-point du taux des "fed funds" le 3 mars dernier, l'a donc cette fois ramené dans une fourchette entre 0% et 0,25%. Pas assez pour le moment pour les investisseurs qui tentent de mesurer la durée de la crise.
En attendant, ils s'inquiètent surtout d'un monde à l'arrêt et d'économies lourdement affectées. Les mesures de soutien se multiplient, à l'image des 550 Milliards d'Euros annoncés par l'Allemagne. Du jamais vu depuis la seconde guerre mondiale. En France, la BPI va renforcer son soutien à l'économie. Du côté de la Chine, si l'épidémie semble enrayée, on mesure d'ores et déjà les conséquences sur l'économie. Elle a encaissé une chute de la production industrielle de 13,5% et des investissements de 24,5%.

Wall Street décroche à nouveau fortement ce soir de l'ordre de 8%. La baisse était telle en début de séance que les coupe-circuits ont de nouveau été activés.

ECO ET DEVISES

La Fed, qui avait déjà effectué une baisse surprise d'un demi-point du taux des "fed funds" le 3 mars, a donc sorti le bazooka hier soir. La Banque de Corée et la Banque centrale néozélandaise ont également annoncé une baisse de leur taux d'intérêt ces dernières heures alors que la Banque du Japon a annoncé de nouvelles mesures de soutien à l'économie. Le Fonds monétaire international s'est également dit disposé à mobiliser sa capacité de prêt de 1.000 milliards de dollars pour aider les nations à lutter contre l'épidémie, la directrice générale Kristalina Georgieva appelant à une coordination mondiale au niveau monétaire, fiscal et réglementaire.

Dans le sillage des places boursières, les cours du brut décrochent également de près de 10% pour retomber sous la barre des 30$ le brent, accentuant la pression baissière sur les valeurs pétrolières. Les craintes de récession plombent aussi le compartiment bancaire, alors que les restrictions de déplacement provoquent une nouvelle fois de lourds dégagements sur l'industrie aérienne.

VALEURS EN HAUSSE

Sanofi : +4% avec Casino et Ubisoft (+3,5%)

Bonduelle remonte de 3% avec AKKA

TechnipFMC (+1,3%) a souligné ce matin que les conditions de marché ont considérablement changé en raison de l'épidémie de COVID-19, de la forte baisse des prix des matières premières et de la volatilité accrue des marchés boursiers mondiaux. "L'impact de ces événements a créé un environnement de marché qui n'est pas actuellement propice à la séparation prévue de la Société en TechnipFMC et Technip Energies" souligne le groupe.

Danone : stable avec Accor, Pernod Ricard, Somfy

VALEURS EN BAISSE

Solocal s'effondre de 47%. Le groupe a dû suspendre le paiement du coupon trimestriel lié à l'obligation arrivant à échéance en mars 2022, qui devait avoir a eu lieu aujourd'hui. Le groupe va prendre contact avec ses détenteurs d'obligations afin de négocier un report de paiement. La firme informera ses actionnaires sans délai excessif du résultat des négociations avec des détenteurs d'obligations, ainsi que de l'évolution de son activité commerciale qui dépend étroitement des commerces de proximité, pour la plupart à l'arrêt depuis dimanche soir...

Mauna Kea : -30%, suivi de Balyo (-25%)

Recylex : -22% avec Elior, Claranova

Groupe Open : -20% avec Spie

SQLI : -19% avec Synergie et Figeac

Actia : -18% suivi de FDJ, Assystem

Vallourec (-17%) : avec Saint-Gobain, Transgene

ADP (-16%) considère qu'il ne sera pas possible d'atteindre les prévisions d'EBITDA 2020 si la tendance observée sur les 14 premiers jours de mars se poursuivait et, a fortiori, si elle devait s'amplifier. Il est par ailleurs trop tôt pour estimer les impacts de la situation sur les objectifs 2016-2020 du plan Connect 2020. L'hypothèse de durée de rétablissement du trafic serait de 3 mois. Sur la base de ces hypothèses, la perte d'EBITDA du Groupe ADP en valeur absolue serait de l'ordre de 190 ME.

Société Générale : -15% suivi de AST

Fnac Darty (-14,5%) est directement impacté par les dernières annonces du gouvernement pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus dans l'Hexagone. Le titre du numéro 1 français de la distribution de produits culturels et de loisirs s'effondre de 27% à 17,1 euros en matinée, alignant une huitième séance consécutive dans le rouge. Face à l'accélération de la progression du COVID-19, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce weekend la fermeture des restaurants, des cafés, des cinémas, des discothèques et des autres établissements publics et commerces non essentiels.

Renault plonge de 13%, au plus bas depuis le début de l'année 2009. Le constructeur automobile a interrompu sa production en France.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/04/2020

Theranexus flambe ce mercredi de 477% à 13,80 euros, alors que la société a annoncé le succès de l'étude de phase 2 de son candidat-médicament THN102...

Publié le 01/04/2020

Sale temps en Bourse pour les banques européennes, qui suppriment le versement de leurs dividendes à la demande des différentes autorités de régulation. HSBC chute ainsi de 8,55% à 415,40 pence,…

Publié le 01/04/2020

Carrefour et Uber Eats indiquent avoir passer un accord afin d'aider les consommateurs français à s'approvisionner en produits du quotidien, en se faisant livrer à leur domicile, dans le plein…

Publié le 01/04/2020

Natixis (-6,98% à 2,76 euros) et Société Générale (-7,01% à 14,27 euros) sont les deux premières banques françaises à appliquer les recommandations de la Banque centrale européenne de ne pas…

Publié le 01/04/2020

Affaires à faire...