5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture de Wall Street : séance calme sur fond de Minutes de la Fed

| Boursier | 175 | Aucun vote sur cette news

La Bourse américaine a ignoré mercredi les tensions avec la Corée du Nord. Les Minutes de la Fed ont montré des divisions sur le rythme du resserrement monétaire. Le pétrole a replongé de plus 4%...

Clôture de Wall Street : séance calme sur fond de Minutes de la Fed
Credits Reuters

La Bourse de New York a repris dans le calme, mercredi, au lendemain du jour férié pour "Independence Day". Les investisseurs n'ont pas été impressionnés par un nouveau tir de missile par la Corée du Nord, mardi. Ce missile de longue portée était potentiellement capable d'atteindre le territoire américain, une nouvelle provocation de la part de Pyongyang. Les Minutes de la dernière réunion de la Fed, publiées en soirée, ont mis en lumière de nombreuses divisions sur la suite du calendrier de resserrement monétaire aux Etats-Unis. Les cours du pétrole sont repartis en nette baisse, abandonnant plus de 4%, mettant fin à une série de 8 séances de rebond.

Mercredi, l'indice Dow Jones a terminé stable (-0,01%) à 21.478 points en clôture, tandis que le S&P 500 a pris 0,15% à 2.432 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a gagné 0,67% à 6.150 pts.

Le dollar et les taux stables, le pétrole replonge

Sur le marché des changes, l'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises mondiales, a fini proche de la stabilité à 96,01 (+0,02%). De son côté, l'euro a cédé 0,02% à 1,1345$. Les marchés obligataires sont restés proches de leur niveau de lundi (mardi étant férié). Le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 10 ans s'affichait mercredi soir à 2,33%, contre 2,35% lundi.

Le pétrole a plongé de 4,12%, à 45,13$ le baril de brut léger américain WTI (contrat à terme d'août), après avoir rebondi pendant 8 séances d'affilée... Ce repli a été favorisé par les chiffres de Thomson Reuters Oil Research montrant une nouvelle hausse des exportations de l'Opep en juin, qui va à l'encontre de la volonté affichée par le cartel de réduire les stocks mondiaux de pétrole. Au moment de la clôture du Nymex, le Brent de la Mer du Nord cédait 3,7% à 47,79$.

Les valeurs pétrolières ont bu la tasse à Wall Street mercredi, notamment ExxonMobil et Chevron qui ont abandonné environ 1,5%, et Transocean, qui a plongé de 4,5%.

Les chiffres de l'emploi en juin attendus vendredi

Sur le plan macro-économique, les commandes industrielles se sont repliées de 0,8% en mai comparaison d'avril, alors que les économistes tablaient en moyenne sur une baisse de 0,5%.

L'indicateur le plus attendu de la semaine est cependant le rapport sur l'emploi en juin, prévu vendredi. Le consensus compilé par 'Bloomberg' table sur la création de 175.000 emplois le mois dernier, après 138.000 en mai, un chiffre qui avait déçu les investisseurs. Autre rendez-vous important à venir : mercredi prochain, le 12 juillet, Janet Yellen sera auditionnée devant la commission des services financiers de la chambre des représentants. Elle commentera le rapport semestriel de politique monétaire de la Fed, qui sera remis ce vendredi au Congrès.

En attendant, la Fed a donc publié mercredi soir le compte-rendu de la dernière réunion des 13 et 14 juin, à l'issue de laquelle elle avait relevé ses taux d'un quart de point pour les porter à 1%-1,25%. Ce rapport montre que les membres de la Fed sont plongés dans l'incertitude concernant la suite du calendrier monétaire à mettre en oeuvre outre-Atlantique.

Les membres de la Fed divisés sur l'inflation et la réduction du bilan

Le récent ralentissement de l'inflation, ainsi que la publication de statistiques mitigées, incitent certains à prôner la prudence, tandis que d'autres estiment qu'il serait dangereux de reporter le processus de normalisation en cours. Ainsi, plusieurs participants du Comité se sont inquiétés du haut niveau actuel du prix des actions sur le marché boursier, entretenu par le bas niveau des taux.

La question de l'inflation divise les membres de la Fed, dont plusieurs craignent que cette atonie des prix ne persiste. Une majorité de participants au FOMC a toutefois estimé que la faiblesse de l'évolution des prix serait passagère, selon les Minutes.

Le calendrier de la réduction du bilan de la Fed est lui aussi débattu au sein de la Fed. Certains participants se sont dits favorables à commencer le processus "dans quelques mois", dès septembre. Mais d'autres préfèreraient attendre "plus tard dans l'année" pour mieux déterminer comment se portent l'activité économique et l'inflation.

VALEURS A SUIVRE

Tesla (-7,2%) chute à Wall Street. Le groupe d'Elon Musk a annoncé lundi dernier avec livré un peu plus de 22.000 véhicules au second trimestre (12.000 Model S et 10.000 Model X). Cela représente une progression de 53% par rapport au second trimestre 2017. Sur le premier semestre, le nombre de véhicules livrés ressort à 47.100, alors que Tesla visait initialement une fourchette de livraisons comprise entre 47.000 et 50.000 véhicules. Tesla a produit 25.708 véhicules au second trimestre et 51.126 sur l'ensemble du premier semestre 2017.

General Motors (-1,6%). La joint-venture chinoise du constructeur automobile américain a affiché une croissance de 4,3% de ses ventes unitaires au mois de juin, en glissement annuel.

Les technologiques ont rebondi dans l'ensemble, notamment Microsoft (+1,3%), Cisco Systems (+0,2%), Alphabet (+1,4%), Facebook (+1,3%), Amazon.com (+1,8%), Nvidia (+2,6%), Twitter (+0,9%) et Netflix (+1%).

Oracle (+0,2%). KeyBanc a rehaussé son conseil de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur le dossier du géant des logiciels d'entreprise. Le broker évoque notamment le succès de la conversion de la clientèle existante aux nouvelles offres 'cloud'.

Apple (+0,4%). Le géant californien de Cupertino aurait bénéficié du soutien du gouvernement américain, concernant son conflit fiscal avec l'Union Européenne. C'est du moins ce que croit savoir l'agence Reuters, selon laquelle les Etats-Unis auraient cherché à intervenir dans le cadre de la procédure d'appel. Apple avait précédemment été condamné à reverser 14,8 Mds$ d'impôts impayés à l'Irlande.

Intel (+2,6%). Samsung pourrait ravir à Intel sa place de premier vendeur mondial de semi-conducteurs par les revenus. Des chiffres attestant du changement de leadership au palmarès devraient être dévoilés en marge des publications trimestrielles de Samsung le 28 juillet.

Alibaba (+2,7%) lance à son tour son enceinte connectée baptisée "Tmall Genie X1". Cet assistant vocal d'entrée de gamme affiche un prix d'un peu plus de 70$, nettement inférieur à ceux de la concurrence (Amazon, Apple, Google...). L'objet du géant chinois est capable d'effectuer diverses tâches, telles que donner la météo, renseigner l'utilisateur sur son planning de la journée, émettre la musique en streaming, intervenir dans la domotique ou encore réaliser des achats. La "Tmall Genie" est commercialisée uniquement sur le marché chinois.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/09/2017

Les marchés américains ne décollent pas de la ligne de flottaison. Les indices devraient être "neutralisés" jusqu’au résultat du comité de politique monétaire de la Fed mercredi soir. Aucune…

Publié le 16/08/2017

Les marchés actions américains sont en hausse en attendant les minutes de la Fed qui seront publiées en soirée. La publication devrait donner des indices sur le nombre de hausse de taux à venir.…

Publié le 05/07/2017

Les marchés américains sont proches de l'équilibre, pénalisés par les valeurs de l'énergie dans le sillage du recul des cours du pétrole : -3,4% à 45,46 dollars pour le baril de Brent. A…

Publié le 24/05/2017

Entre la publication des minutes de la Fed ce soir et le sommet de l'Opep qui statuera demain sur l'avenir de l'accord de réduction de la production de pétrole, les investisseurs restent l'arme au…

Publié le 22/02/2017

Les marchés américains évoluent proches de l’équilibre après environ deux heures de cotation. Les indices sont notamment pénalisés par le repli des valeurs technologiques (Intel, Cisco et…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Orège a annoncé ses comptes pour le 1er semestre 2017 clos fin juin...

Publié le 20/10/2017

                                               Communiqué de Presse   Voisins le Bretonneux, le 17 octobre 2017   Activité…

Publié le 20/10/2017

Paypal évolue sur ses plus hauts depuis son entrée en Bourse en juillet 2015. L’action du spécialiste du paiement en ligne progresse de 4,89% à 70,58 dollars à la faveur d’une performance…

Publié le 20/10/2017

  DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017   Paris, le 20 octobre 2017   Conformément aux…

Publié le 20/10/2017

WORLDLINELe spécialiste des systèmes de paiements publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS