Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 622.59 PTS
+0.59 %
6 658.50
+1.13 %
SBF 120 PTS
5 187.38
+0.54 %
DAX PTS
15 651.75
+0.23 %
Dow Jones PTS
34 819.81
+0.02 %
15 522.99
+0.13 %
1.176
-0.43 %

Clôture à Paris : vif repli pour cette 4e séance consécutive de baisse

| Boursier | 909 | 3 par 2 internautes

Paris sous le coup du 'tapering' et de prises de bénéfices dans le luxe...

Clôture à Paris : vif repli pour cette 4e séance consécutive de baisse
Credits Reuters

LA TENDANCE

Imperturbables depuis plusieurs semaines, les marchés boursiers, qui flirtaient avec leurs plus hauts historiques, atterrissent brutalement ce jeudi. En clôture de marché, le CAC40 chute de -2,43%, à 6.605 points. Il s'agit de la 4e séance de baisse de l'indice parisien mais la première d'une telle ampleur depuis longtemps. Le repli de l'indice phare de la place parisienne est accentué par les prises de bénéfices appuyées sur le secteur du luxe, un des plus chers de la cote.

Wall Street a sonné la fin de la récré estivale, après la publication des "minutes" de la Fed hier soir. Cette réunion monétaire laisse entrevoir un début de retrait des mesures monétaires accommodantes, dès la fin d'année ou au début de l'année prochaine. Les participants à cette réunion de la Fed ont certes des opinions divergentes. Néanmoins, la plupart de ses membres reconnaît que le moment du 'tapering', la réduction des achats d'actifs, se rapproche. La plupart des responsables de la Fed ont ainsi estimé le mois dernier que l'économie américaine allait continuer son rétablissement et que les objectifs de la banque centrale, notamment en matière d'emploi, "pourraient être atteints cette année". Assez légitimement, Wall Street a également ouvert sous pression, avant de se reprendre. Le DJIA est stable à 34.928 pts. Le S&P 500 gagne maintenant +0,32 à 4.414 pts. Le Nasdaq gagne 0,43% à 14.588 pts

Sixième séance de baisse aussi pour l'or noir avec un baril de brut léger américain qui tombe de -1,6% à 63,35$. Le baril de brent recule de 2,15%, à 66,05$.

VALEURS EN HAUSSE

* La morosité l'emportant à Paris, peu de valeurs du CAC40 se maintiennent en territoire positif. Sanofi (+0,58%), Air Liquide (+0,54%) et Worldline (+0,52%) signent les meilleures performances.

* Alstom avance de 0,35% à 36,78 euros. Dans un climat de forte aversion au risque, le titre du groupe ferroviaire profite de son statut de valeur défensive, mais également d'une note favorable d'AlphaValue qui confirme son avis 'achat' sur le dossier avec une cible ajustée de 47,5 à 47,7 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Nouvelle baisse marquée pour les grands acteurs du luxe français, toujours plombés par les inquiétudes relatives à un ralentissement de l'activité en Chine, principal marché de l'industrie. Le repli plus fort que prévu des ventes de détail dans le pays en juillet est venu renforcer ces craintes d'autant que la crise sanitaire est loin d'être terminée. Des informations provenant de divers médias d'État chinois pénalisent également l'industrie alors que le président Xi Jinping aurait proposé un plan de "prospérité commune" comprenant la régulation et la redistribution des revenus. Un projet qui pourrait affecter les ménages les plus aisés.
Dans ce contexte, LVMH et Kering (plus forte baisse du CAC40) alignent une cinquième séance consécutive de recul avec des replis respectifs de -6,38% (613,1 euros) et -9,47% (650 euros). Hermès résiste un peu mieux, avec une baisse de -4,69% (1.220 euros). Pour sa part L'Oréal cède -1,12% à 388,8 euros.

* Stellantis recule de -3,4% à 17,35 euros. Le constructeur automobile est affecté par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. La production sur le site de Rennes (Ile-et-Vilaine) devrait être mise à l'arrêt pendant 5 jours (du 23 au 27 août) tandis que celle de l'usine de Sochaux (Doubs) devrait être partiellement arrêtée pendant 3 jours.
Le compartiment automobile est aussi chahuté après les informations du 'Nikkei' évoquant une forte baisse de la production mondiale de Toyota le mois prochain. Renault abandonne -2,6% à 31,5 euros. Valeo, qui est un des fournisseurs du constructeur nippon, cède -2,78% à 24,17 euros.

* Parmi les pétrolières, TotalEnergies perd -3,76% à 36,3 euros. TechnipFMC s'enfonce de -7,25% (5,27 euros). Vallourec décroche de -4,4%.

* Les bancaires ne sont pas épargnées : Société Générale (-3,03%) et BNP Paribas (-2,68%), Crédit Agricole (-2,05%)

* Teleperformance perd seulement 0,19% à 365,6 euros. Berenberg a débuté le suivi avec un avis 'achat' et 425 euros dans le viseur.

* Focus Home Interactive (-1,5% à 48,45 euros). Denis Thébaud, cofondateur et principal financeur de Focus Home interactive pendant les 20 premières années de son histoire de 1995 à 2015, souhaite ne pas demander le renouvèlement de son mandat de membre du Conseil de Surveillance lors de l'Assemblée générale du 23 septembre.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Affluent Medical, medtech française spécialisée dans le développement international et l'industrialisation de prothèses médicales innovantes, à un...

Publié le 16/09/2021

Le Conseil d'Administration de Delta Plus Group a décidé le 3 septembre 2021 de soumettre à l'Assemblée Générale mixte des actionnaires du 15 octobre...

Publié le 16/09/2021

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Publié le 16/09/2021

Après un premier semestre (juin à décembre 2020) négativement impacté par la crise sanitaire, Agripower a observé, comme anticipé, un net redressement...

Publié le 16/09/2021

OSE Immunotherapeutics SA annonce la présentation(1) de nouvelles données prometteuses de l'inhibiteur de SIRPα BI 765063, issues de l'escalade de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne