Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 445.49 PTS
-1.9 %
6 450.50
-1.59 %
SBF 120 PTS
5 069.02
-1.6 %
DAX PTS
15 205.64
-1.84 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
+0. %
1.171
-0.14 %

Clôture à Paris : toujours plus haut, à petits pas

| Boursier | 809 | Aucun vote sur cette news

L'indice phare de la place parisienne termine en hausse de 0,36% à 6.882 points, et à un petit coup de rein de ses records absolus...

Clôture à Paris : toujours plus haut, à petits pas
Credits Reuters

LA TENDANCE

Toujours le grand calme estival à Paris en termes de volumes et d'informations d'entreprises... Sagement, le CAC40 continue pourtant de grappiller quelques points sur la séance de ce jeudi. L'indice phare de la place parisienne termine en hausse de 0,36% à 6.882 points, et à un petit coup de rein de ses records absolus du 4 septembre 2000 à 6.944,77 points...

En Europe, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a diminué en juin 2021. Comme attendu, elle recule de -0,3% dans la zone euro et de -0,2% dans l'UE, par rapport à mai 2021, selon les estimations d'Eurostat, office statistique de l'Union européenne. En mai 2021, la production industrielle avait diminué de 1,1% (révisé de -1%) dans la zone euro et de 0,9% dans l'UE.

Le PIB préliminaire britannique a augmenté au rythme de 4,8% au second trimestre, en ligne avec les attentes. La production industrielle britannique a régressé de 0,7% en juin, en comparaison du mois antérieur (+0,3% de consensus).

Aux Etats-Unis, les marchés sont indécis, ce jeudi, après les records historiques d'hier. Le DJIA fléchit de 0,2% à 35.412 pts, alors que le S&P 500 abandonne 0,02% à 4.446 pts. Le Nasdaq gagne 0,09% à 14.777 pts. Hier, Dow Jones et S&P 500 avaient inscrits de nouveaux pics historiques en clôture, aidés par une inflation conforme aux attentes et un soutien budgétaire généreux de l'administration Biden.
Ce jeudi, les opérateurs se montrent plus prudents, suite aux chiffres des prix à la production. L'indice américain des prix à la production du mois de juillet 2021 a augmenté de 1% en comparaison du mois antérieur, plus que prévu, puisque le consensus était de +0,6%. Hors alimentation et énergie, le PPI a grimpé de 1% également, alors que le consensus se situait à 0,5%. L'inflation des prix à la production atteint 7,8% en comparaison du mois de juillet 2020 (+6,2% hors énergie et alimentation).
Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close au 7 août sont conformes aux attentes à 375.000, et un niveau révisé de 387.000 pour la semaine précédente. La moyenne à quatre semaine ressort légèrement supérieure à 396.000.

Le baril de brut WTI se tasse de 0,59% à 69,03$. Le Brent de la mer du Nord recule également de 0,57% à 71,21$. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) vient de revoir en baisse ses prévisions pour la demande mondiale en 2021. Avec la rapide propagation du variant Delta et les nouvelles restrictions sanitaires, les estimations de croissance de la demande de brut pour le second semestre ont été fortement dégradées. La demande a chuté en juillet dans plusieurs grands pays consommateurs de pétrole, notamment en Asie. L'agence estime la baisse de la demande à 120.000 barils par jour (bpj) en juillet et table sur une demande inférieure d'un demi-million de bpj au second semestre par rapport à son estimation du mois dernier. L'AIE juge toutefois que l'accord de production conclu au sein de l'Opep+ le mois dernier devrait rétablir l'équilibre à court terme. Néanmoins, la balance pourrait redevenir excédentaire l'an prochain si l'Opep+ continue à revenir sur ses réductions de production et si les producteurs ne participant pas à l'accord augmentent leur production.

L'once d'or gagne +1,31% à 1.751$. L'euro est stable (-0,08%) à 1,1734$ pour 1 euro. Le Bitcoin cède 4,4% à 44.350$.

VALEURS EN HAUSSE

* Le feuilleton Hella continue d'animer la chronique estivale des équipementiers automobiles. Faurecia (+3,65% à 37,47 euros), Plastic Omnium (+0,66% à 27,56 euros), et l'Allemand Mahlen, auraient soumis des offres pour acquérir l'équipementier allemand, a indiqué Reuters citant une source "au fait des discussions". Ces propositions financières se situeraient autour de 60 euros par action, soit un peu moins que le cours de bourse actuel. En clôture, l'équipementier d'outre-Rhin cède -2,9% à 62,64 euros à Francfort. Les rumeurs antérieures avaient fait état d'un montant potentiel de 8 milliards d'euros, puis 7 milliards, en cas de 'deal'.

* Valneva (+1,89% à 10,8 euros) a initié un nouvel essai de Phase 3 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001. Cet essai (VLA2001-304) vise à générer des données chez les personnes âgées et est également conçu pour pouvoir potentiellement évaluer un candidat vaccin contre un variant du SARS-CoV-2 par le biais d'une immuno-comparabilité. Les données de cette étude devraient permettre de collecter des données complémentaires à celles des essais actuellement en cours et venir soutenir de nouvelles soumissions réglementaires. Dans un premier temps, l'essai VLA2001-304, qui se déroulera en Nouvelle Zélande, recrutera environ 150 participants âgés de 56 ans et plus (Cohorte 1) avec pour objectif la génération de données d'innocuité et d'immunogénicité supplémentaires dans ce groupe d'âge après vaccination avec deux doses de VLA2001 à 28 jours d'intervalle.

* Accor gagne +0,21% à 28,84 euros après une recommandation de Citigroup, qui a relevé son conseil de 'neutre' à 'achat', et a porté son objectif de cours de 35 à 38 euros. Le broker voit un point d'entrée, misant sur une reprise ultérieure en Europe comparable à celle des USA.

* TechnipFMC (+0,07% à 5,95 euros) a annoncé un investissement stratégique dans Loke Marine Minerals pour développer des technologies adaptées à l'extraction des minéraux des fonds marins. Les minéraux marins ont été identifiés par la Banque mondiale, le Forum économique mondial et l'Agence internationale de l'énergie comme l'une des solutions potentielles pour répondre à la demande croissante de métaux utilisés dans les batteries de véhicules électriques, les technologies d'énergie propre et l'électronique grand public. Loke et TechnipFMC développent un système de production sous-marin autonome en instance de brevet qui vise à avoir un impact minimal sur l'environnement et positionne la société pour une éventuelle licence offshore sur le plateau continental norvégien (NCS) et à l'international. TechnipFMC détient une participation minoritaire dans Loke. Wilh. Wilhemsen Holding ASA, groupe mondial de l'industrie maritime, et NorSea Group, ont également pris une participation dans Loke.

* Plus fortes hausse du CAC40, Stellantis et Alstom prennent respectivement 2,48% (18,46 euros) et 1,61% (35,89 euros).

VALEURS EN BAISSE

* Atos enregistre le plus fort repli du CAC40. Sur prise de bénéfices, le dossier recule de 1,15% à 43,98 euros. Le parcours des 5 derniers jours demeure toutefois franchement haussier, avec encore un gain de 12,5% après les rumeurs de rachat de la part de fonds d'investissement, vendredi dernier.

* Neoen (-1,4% à 34,78 euros) et son partenaire irlandais BNRG, développeur et exploitant de centrales solaires basé à Dublin, ont finalisé le financement des centrales solaires de Hilltown, Hortland et Millvalle situées dans les comtés de Meath, Kildare et Wicklow en République d'Irlande. D'une puissance cumulée de 58 MWc, ces futures centrales solaires, co-détenues par Neoen et BNRG, sont parmi les toutes premières à clôturer leur financement en République d'Irlande.

* Visiomed Group (-3,4% à 0,173 euro) : Visiomed Group a publié un chiffre d'affaires semestriel proforma de 7,6 millions d'euros (18,5 ME au 1er semestre 2020). Le groupe avait, à cette époque en 2020, bénéficié d'importantes commandes pour des équipements de protection individuelle dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19. L'activité liée aux stations de téléconsultation VisioCheck a généré, au cours du 1er semestre 2021, un chiffre d'affaires de 0,3 ME, chiffre non représentatif des nombreuses négociations commerciales avancées. Ces négociations pourraient générer un chiffre d'affaires cumulé de plus de 3 ME, dont l'essentiel pourrait être signé d'ici à la fin de l'année pour des déploiements et des facturations majoritairement en 2022.
En outre, Visiomed Group accélère son développement par des opérations stratégiques de croissance externe offrant d'importantes synergies. Une première acquisition vient d'être finalisée au travers du rachat de Smart Salem, centre médical digitalisé de dernière génération aux Emirats Arabes Unis. Ce développement est réalisé dans un contexte financier maîtrisé avec une trésorerie brute de 12,6 ME au 30 juin 2021. Smart Salem a pour ambition de réaliser un chiffre d'affaires de plus de 13 ME en 2021.

* Carrefour (-0,18% à 16,94 euros). Le groupe français de distribution reste entouré, puisqu'il envisage de mettre en vente, dans les prochaines semaines, ses activités à Taïwan, évaluées environ 1,6 milliard d'euros. Bryan, Garnier & Co est à 'Achat' sur le titre et vise 21 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/09/2021

La Bourse de New York a terminé la semaine en repli. 

Publié le 20/09/2021

Biocorp annonce une réunion SFAF programmée le 27 septembre 2021, à 8h30 (Paris), ainsi qu'un Investor Access Event les 27 et 28 septembre 2021...

Publié le 20/09/2021

Sendcloud, plateforme d'expédition tout-en-un dédiée aux e-commerçants leader, a achevé une levée de fonds de 150 millions d’euros. Menée par Softbank Vision Fund 2 , la levée a bénéficié…

Publié le 20/09/2021

Le bâtiment de la Fed à Washington le 6 août 2021 ( Daniel SLIM / AFP )La réunion monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) cette semaine suscite beaucoup d'attentes, mais ce…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2021

(Zonebourse.com) Nous soldons la position sur le turbo PUT Vontobel PK54V portant sur le titre BNP Paribas à 1.44 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé…

Publié le 20/09/2021

Nexans a musclé sa participation au programme accéléré de construction de nouveaux réacteurs nucléaires en Chine, en se voyant attribuer un important...

Publié le 20/09/2021

Atos, qui est sorti du CAC 40, susciterait l'intérêt de Thales et Sopra Steria, écrit ce matin BFM sur son site Internet. "Thales n'est intéressé que par la division cybersécurité mais Atos…

Publié le 20/09/2021

Biocorp annonce une réunion SFAF programmée le 27 septembre 2021, à 8h30 (Paris), ainsi qu'un Investor Access Event les 27 et 28 septembre 2021...

Publié le 20/09/2021

Capgemini a annoncé la signature d'une prolongation pluriannuelle de son contrat de fournisseur stratégique informatique avec McDonald's...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne