Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 570.19 PTS
-0.79 %
6 560.00
-0.73 %
SBF 120 PTS
5 151.31
-0.7 %
DAX PTS
15 490.17
-1.03 %
Dow Jones PTS
34 584.88
-0.48 %
15 333.47
-1.18 %
1.172
0. %

Clôture à Paris : le marché se contracte à nouveau

| Boursier | 634 | 5 par 1 internautes

En dépit d'un bon début de matinée à la bourse de Paris, le CAC40 s'est contracté au fil de la séance, passant en territoire négatif dès...

Clôture à Paris : le marché se contracte à nouveau
Credits ArcelorMittal

LA TENDANCE

En dépit d'un bon début de matinée à la bourse de Paris, le CAC40 s'est contracté au fil de la séance, passant en territoire négatif dès le milieu de la matinée, tiré vers le bas par les valeurs du luxe. Le secteur, qui enchaînait en début de journée une troisième séance de rebond, s'est retourné. En clôture, le marché parisien redonne finalement -0,28% à 6.664 points.

Plus globalement, les débats se précisent autour du 'tapering', alors que les Minutes de la Fed publiées la semaine dernière laissent entendre que cet allègement du soutien de la Fed pourrait intervenir dès le quatrième trimestre de cette année. Le symposium de Jackson Hole, qui se tient de jeudi à samedi, pourrait permettre à Jerome Powell, patron de la Fed, de se montrer un peu plus explicite, vendredi. La réunion de la Fed des 21 et 22 septembre devrait se révéler déterminante.

Le 'tapering' devrait représenter, selon les spécialistes, une baisse de plusieurs milliards de dollars des achats obligataires mensuels de la Fed, actuellement logés à 120 milliards. Une réduction à un rythme de 15 milliards de dollars par mois est fréquemment évoquée, ce qui voudrait dire que la banque centrale américaine pourrait mettre un terme en huit mois environ à ses achats d'actifs. La Fed pourrait ensuite progressivement durcir sa politique, si la vigueur de l'économie le justifie, en remontant ses taux toujours logés proches de zéro depuis mars 2020 (entre 0 et 0,25%) et le début de la crise sanitaire.

Wall Street reste bien orientée, ce mardi. Le Dow Jones prend +0,11% à 35.373 pts. Le S&P 500 est dans un mouvement analogue avec un gain de 0,17% à 4.487 pts. Le Nasdaq remonte de 0,38% au contact des 15.000 pts. Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis pour le mois de juillet 2021 sont ressorties au nombre de 708.000, légèrement supérieures au consensus, qui se situait à 700.000. Les ventes du mois de juin ont été révisées assez nettement à la hausse, à 701.000 contre 676.000 auparavant estimé.
En revanche, l'indice manufacturier régional de la Fed de Richmond pour le mois d'août, ressort très inférieur aux attentes, à 9 seulement contre 25 de consensus. Il traduit un net ralentissement de l'expansion de l'activité manufacturière dans la région.

L'or noir poursuit fermement sa remontée. Le baril de brut WTI gagne 2,4% sur le Nymex à 67,21$. Le Brent de la mer du Nord prend 2,7% près des 70,63$.

L'once d'or est également ferme avec un gain de +1,42% à 1.806$. Le dollar est stable. L'euro campe également sur les niveaux d'hier, à 1,17/$. Le bitcoin perd -2,5%, revenant à 48.258$.

VALEURS EN HAUSSE

* ArcelorMittal (+2,74% à 29,21 euros). L'aciériste signe la plus forte hausse du CAC40 avec le vif rebond du minerai de fer, dans l'espoir d'une accélération de la croissance économique mondiale. Le marché table sur un soutien supplémentaire du gouvernement chinois à l'économie, stimulant la demande d'acier. Ailleurs dans le monde, la production d'acier se stabilise pourtant à des niveaux inférieurs à ceux d'avant la pandémie. Les contrats à terme à Singapour grimpent de plus de 10% à 150,5$/tonne. Ils demeurent toutefois bien en-deçà de leur niveau record de plus de 200$ la tonne, à la mi-juillet.

*Airbus (+1,56% à 113,46 euros) enregistre la seconde meilleure performance du CAC40. Le groupe européen d'aéronautique a enregistré une commande de 30 A321neo auprès de Delta Air Lines. Avec ce complément de commande, la compagnie américaine s'est désormais engagée sur 155 A321neo. "L'ajout de ces appareils renforce l'engagement de Delta à remplacer ses avions les plus anciens par des jets plus durables et plus efficaces, et à offrir la meilleure expérience client du secteur", déclare Mahendra Nair, Senior Vice President de Delta. La plupart des A321neo de Delta seront livrés par le site de production américain d'Airbus à Mobile, en Alabama.

* Clasquin (+6,6% à 54,8 euros). Le titre est soutenu par une note d'analyste, qui revalorise le dossier à 63 euros.

* Valneva (+4,8% à 13,52 euros) espère communiquer les premiers résultats de Phase 3 de son vaccin contre la Covid au début du 4ème trimestre. " S'ils sont bons, la procédure d'autorisation de mise sur le marché au Royaume-Uni démarrera dans la foulée avec une approbation potentielle espérée en fin d'année 2021 ce qui nous permettrait de livrer nos premières doses ", a déclaré le DG de Valneva dans une interview à Boursier.com.

* AB Science s'adjuge 3,42% à 13,9 euros au lendemain de l'annonce de la reprise des inclusions dans l'étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Le groupe a reçu la première autorisation d'une autorité compétente nationale européenne, à savoir la Norvège, à la suite du dépôt d'un protocole amendé de l'étude AB19001 intégrant un nouveau plan de gestion des risques portant sur le renforcement de la sécurité cardiaque. AB Science anticipe de pouvoir reprendre progressivement les inclusions au niveau global dans le courant du mois de septembre. Ainsi, la décision volontaire de suspension des inclusions de nouveaux patients aura généré une pause d'environ 3 mois dans le calendrier des inclusions de l'étude.

* Stellantis (+0,31% ; 17,25 euros). Hon Hai Precision Industry, autrement dit le groupe taïwanais Foxconn, ainsi que sa filiale FIH Mobile et Stellantis ont annoncé avoir conclu leur accord de co-entreprise. Mobile Drive, la nouvelle entité commune, se concentrera sur la création de cockpits intelligents pour véhicules, "en rupture avec les modes de conception actuels, ce qui favorisera le développement de véhicules connectés intelligents". Cette annonce intervient après la signature initiale d'un protocole d'accord (MOU) le 18 mai dernier.

VALEURS EN BAISSE

* LVMH cède -1,93% à 624,3 euros avec Hermès 1,57% à 1.250 euros. Dans une note dévoilée hier, Bank of America affirme que le repli des valeurs du luxe offre une "opportunité attrayante". La croissance de la classe moyenne chinoise restera un atout majeur pour l'industrie, tandis que tout ralentissement lié au Covid-19 ne doit pas être confondu avec un ralentissement structurel du marché, selon les analystes de la banque. Ces derniers soulignent que l'histoire des 'effondrements' dans le secteur favorise les 'achats à la baisse'. BoA en a ainsi profité pour rehausser de 'sous-performer' à 'neutre' sa recommandation sur Kering. Le courtier est toujours à l''achat' sur Hermès et LVMH.

* Michelin (-1,74%), Carrefour (-1,3%) et Sanofi (-1,1%) sont également sous pression sur le CAC40.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/09/2021

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, à l'Hôtel de Matignon, à Paris, le 2 septembre 2021 ( Eric PIERMONT / AFP )La ministre du Travail Élisabeth Borne a appelé dimanche sur Radio J toutes…

Publié le 19/09/2021

De gauche à droite, Olaf Scholz, ministre des Finances et vice-chancelier social-démocrate, candidat du SPD, Annalena Baerbock cheffe de file et candidate des Verts et Armin Laschet, candidat de…

Publié le 19/09/2021

Stéphane Le Foll au Mans le 25 mars 2019 ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )Le maire du Mans Stéphane Le Foll maintient sa candidature à l'investiture du PS pour la…

Publié le 19/09/2021

L'avocate Amal Clooney, le 10 juillet 2019 à Londres ( Tolga AKMEN / AFP/Archives )La Cour pénale internationale (CPI) a nommé vendredi l'avocate Amal Clooney, épouse de l'acteur américain…

Publié le 19/09/2021

La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo et le président français Emmanuel Macron lors de l'inauguration de l'emballage de l'Arc de Triomphe par l'artiste Christo à Paris le 16 septembre 2021…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2021

Dans le cadre du contrat d'émission de 10...

Publié le 17/09/2021

ST Dupont a levé le voile sur ses résultats du premier trimestre 2021-2022 (clos fin juin). Le groupe a publié une perte nette de 1 million d’euros (contre -3,2 millions un an plus tôt) et une…

Publié le 17/09/2021

Sur les 6 premiers mois de 2021, ABO-GROUP a connu une forte croissance de plus de 30% par rapport aux 6 premiers mois de 2020...

Publié le 17/09/2021

u 1ersemestre 2021, Artea enregistre un chiffre d'affaires de 58 ME en progression de +414% par rapport au 1ersemestre 2020...

Publié le 17/09/2021

La société Altur Investissement a annoncé la fin de la période de réouverture de l’offre publique d’achat déposée par la société Altur Holding visant les actions d’Altur Investissement…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne