Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 556.82 PTS
-1.41 %
6 563.00
-1.2 %
SBF 120 PTS
5 147.96
-1.23 %
DAX PTS
15 426.69
-0.95 %
Dow Jones PTS
34 869.37
+0.21 %
15 204.82
+0. %
1.168
-0.13 %

Clôture à Paris : le CAC40 rebondit dans le luxe !

| Boursier | 1059 | Aucun vote sur cette news

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas ; le luxe soutient le marché...

Clôture à Paris : le CAC40 rebondit dans le luxe !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le petit rebond engagé en toute fin de semaine dernière par le CAC40 se poursuit. L'indice phare de la place parisienne est ferme, avec un gain de 0,86% en clôture à 6.683 points. Il retrace ainsi une partie du repli de 4% des 5 séances précédentes. Le secteur du luxe, très attaqué de la semaine dernière, soutient le marché ce lundi, signant les plus fortes hausses du CAC40.

Alors que Wall Street a finalement bien terminé la semaine, vendredi, les investisseurs attendent le symposium économique de Jackson Hole, qui se tiendra du 26 au 28 août. Ils surveilleront toute éventuelle précision de Jerome Powell, patron de la Fed, concernant le timing du 'tapering'. Cet allègement du soutien monétaire de la Fed par le biais des achats d'actifs obligataires (120 milliards dollars mensuels pour l'heure) pourrait intervenir avant la fin de l'année. Les choses pourraient se préciser d'ici un mois, à l'occasion de la prochaine réunion monétaire de la Fed, les 21 et 22 septembre. La tendance de Wall Street reste pour l'heure à l'optimisme...
Malgré de mauvais indice PMI mais un indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (juillet) amplement supérieur au consensus, le DJIA est ferme avec un gain de +0,77% à 35.391 pts. Le S&P 500 prend 0,95% à 4.483 pts. L'avancée du Nasdaq Composite est maintenant de 1,35%, à 14.912 points.

Le pétrole n'échappe pas au rebond généralisé des marchés financiers en ce début de semaine. Après avoir essuyé sa plus longue série baissière depuis février 2018, soit 7 séances et près de 8% de pertes à la clef, le baril de Brent de mer du Nord remonte de 5,5% à 68,6 dollars. Le WTI gagne 5,87% à 65,51$.

L'once d'or reste également ferme avec un gain de 1,39% à 1.804$. L'euro campe sur les 1,17/$. Le bitcoin grimpe de 1,2% à 49.588$, avec la décision de PayPal de lancer un service 'cryptos' au Royaume-Uni.

VALEURS EN HAUSSE

* Plus forte hausse du CAC40, Hermès International bondit de 3% à 1.270 euros. Kering reprend près de 3% à 671,8 euros, suivi par LVMH (+2,68% et 636,6 euros). Outre les craintes relatives à un 'tapering' (réduction des achats d'actifs) de la Fed d'ici la fin de l'année, les opérateurs se sont inquiétés, la semaine dernière, d'un probable ralentissement de l'activité en lien avec la résurgence de la pandémie de Covid-19, et surtout des dernières déclarations de Xi Jinping en faveur d'une "prospérité commune". Le président chinois souhaiterait en effet limiter les "revenus déraisonnables", augmenter les salaires et développer la classe moyenne, selon le compte rendu d'une réunion du comité central des Affaires financières et économiques du Parti communiste qui s'est tenue mardi dernier. Un projet qui affecterait en premier lieu les ménages les plus aisés, les principaux clients des grandes maisons de luxe. Alors que la Chine reste le principal moteur de la croissance dans le secteur du luxe, "une plus grande volatilité semble devoir rester", indiquait Jefferies dans une note publiée vendredi. Le broker expliquait que les inquiétudes du marché concernant la Chine pourraient être exagérées, "mais que cela pourrait changer rapidement". Une richesse plus répandue grâce à la croissance de la classe moyenne est bonne pour le luxe, mais seulement si les grands dépensiers sont 'gérés' plutôt que punis, selon l'analyste.

* Parmi les pétrolières sont très bien orientées avec : CGG (+4,66%), Vallourec (+5,77%) et TechnipFMC (+2,81%). TotalEnergies, 5e plus forte hausse du CAC40, gagne 1,69% à 37,08 euros.

* Les bancaires suivent le rebond : Crédit Agricole (+1,75% à 11,95 euros), avec BNP Paribas (+1,17% à 52,71 euros) et Société Générale (+1,16% à 26,05 euros).

* HF Company flambe de 21,5% à 7,34 euros dans un marché animé, alors que Bigben Interactive gagne 2,77% sur les 14 euros. Dans le cadre de sa stratégie de gestion/rotation de son portefeuille d'actifs, HF Company a initié un processus de cession de son pôle Home digital Life constitué de Metronic (France) et de ses filiales italienne et espagnole dont le chiffre d'affaires a représenté 24 ME en 2020 sur les 29,1 ME réalisés au cours de cet exercice, et 1,9 ME d'Ebitda 2020. HF Company est entré en discussion exclusive après avoir reçu une offre de la part de Bigben Interactive pour une valeur d'entreprise de 16 ME, avec un paiement immédiat de 12 ME et un complément de prix de 4 ME. Un retour aux actionnaires n'est pas exclu.

* Valneva (+5,22% à 12,9 euros) a commencé la soumission progressive du dossier de demande d'autorisation initiale de son candidat vaccin contre la Covid-19, VLA2001, auprès de l'agence de santé britannique MHRA. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus entier, inactivé et adjuvanté contre la Covid-19 en essais cliniques en Europe. VLA2001 est actuellement testé au Royaume-Uni dans le cadre d'un essai pivot de Phase 3, 'Cov-Compare' (VLA2001-301), dont les premiers résultats sont attendus au début du quatrième trimestre 2021. Sous réserve de données positives de l'étude Cov-Compare et de l'opinion de la MHRA sur le dossier soumis, Valneva estime qu'une autorisation initiale pourrait lui être accordée d'ici la fin de l'année. En septembre 2020, Valneva a annoncé une collaboration avec le gouvernement britannique donnant la possibilité à celui-ci d'acheter jusqu'à 190 millions de doses jusqu'en 2025. Le gouvernement britannique a, à ce jour, commandé 100 millions de doses à livrer en 2021 et 2022.

* Axa gagne 0,65% à 24,14 euros. Le groupe d'assurance s'apprète à lancer son plan d'actionnariat salarié intitulé "Shareplan 2021". Il se déroulera cette année dans 36 pays, et concernera près de 110.000 collaborateurs. Il leur sera proposé, dans la plupart des pays, une offre "classique" et une offre dite "à effet de levier". L'investissement initial des souscripteurs dans l'offre à effet de levier est garanti. En outre, la Deutsche Bank a confirmé son optimisme sur le dossier. La banque allemande revalorise Axa de 25 à 27,5 euros tout en réitérant son conseil à 'achat'.

VALEURS EN BAISSE

* FDJ perd -1,7% à 42,31 euros et enchaîne une troisième séance dans le rouge. La pression vendeuse sur l'opérateur de la loterie nationale est à relier à une note de Goldman Sachs qui a dégradé le titre à 'vendre' avec une cible maintenue à 40,5 euros. L'action a augmenté d'environ 90% depuis son introduction en bourse, et le titre se négocie désormais avec une prime par rapport au secteur des jeux, malgré un potentiel de croissance des bénéfices plus faible, selon GS.

* Vivendi cède -0,41% à 31,31 euros. Universal Music Group s'offre Aerosmith. La filiale de Vivendi, dont l'introduction en bourse est prévue le mois prochain à Amsterdam, a acquis l'intégralité du catalogue du groupe de rock américain. UMG gérera aussi les futurs projets musicaux et produits dérivés d'Aerosmith et travaillera avec le groupe sur de nouveaux films, émissions de télévision et autres contenus audiovisuels.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/09/2021

Cet accord entre Thales et Weibel Scientific resserre les liens entre les industries de défense danoise et française...

Publié le 28/09/2021

Le laboratoire américain Merck est en discussions avancées pour acquérir Acceleron Pharma, ajoutant ainsi à son portefeuille de médicaments des traitements contre les maladies rares. La…

Publié le 28/09/2021

Le titre de la société d’investissement Petershil Partners est en légère baisse à 340,90 pence pour sa première séance de cotation à Londres. Le prix d’introduction avait été fixé à…

Publié le 28/09/2021

TotalEnergies gagne encore 2% à 41,9 euros en ce début d'après-midi, toujours soutenu par la progression des cours du brut...

Publié le 28/09/2021

Après la trahison australienne, c’est un petit lot de consolation pour Naval Group. La France a signé aujourd’hui avec la Grèce un protocole d’accord portant sur la vente de trois frégates…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne