Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 638.46 PTS
-0.95 %
6 629.00
-0.95 %
SBF 120 PTS
5 202.01
-0.87 %
DAX PTS
15 531.75
-0.72 %
Dow Jones PTS
34 798.00
+0.1 %
15 329.68
+0.09 %
1.172
+0. %

Clôture à Paris : le CAC40 enfonce les 6.800 points dans une 3e séance de repli

| Boursier | 1485 | Aucun vote sur cette news

Les valeurs du luxe et des cosmétiques souffrent, et emportent le CAC40 dans une 3e séance de repli...

Clôture à Paris : le CAC40 enfonce les 6.800 points dans une 3e séance de repli
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris signe une 3e séance consécutive de repli. Le CAC40 redonne -0,73% à 6.770 points, entraîné dans sa chute par la déprime des valeurs du luxe et des cosmétiques qui signent les quatre plus fortes baisses de l'indice parisien. Il est vrai, le marché dispose de peu de nouvelles d'entreprises pour le stimuler en ce milieu de mois d'août, alors que l'actualité géopolitique et sanitaire est puissante.

La cote américaine reste également hésitante ce mercredi, après une séance délicate, hier (-0,79% sur le DJIA et -0,93% sur le Nasdaq). Le Dow Jones cède encore 0,14% à 35.293 pts alors que le S&P 500 est à 4.442 pts (-0,12%). Le Nasdaq est stable à 14.654 pts. Les Minutes de la dernière réunion monétaire (FOMC) de la Fed seront connues à 20h, alors que l'intervention de Jerome Powell, hier, n'a pas fourni d'élément nouveau concernant le timing du 'tapering'. Le président de la banque centrale américaine s'est montré prudent concernant l'impact du variant Delta.
Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis pour le mois de juillet ont reculé de 7%, ressortant sur un rythme de 1,534 million d'unités (1,61 million de consensus et 1,65 million un mois plus tôt). Les permis de construire se sont établis sur un rythme de 1,635 million (1,62 million de consensus de marché et 1,594 million en juin).

L'inflation annuelle dans la zone euro est confirmée au-dessus de l'objectif de la BCE en juillet. Elle s'établit à 2,2% en juillet, en hausse par rapport au taux de 1,9% du mois précédent. Les plus fortes contributions au taux d'inflation proviennent de l'énergie (+1,34 points de pourcentage), suivis de l'alimentation, alcool & tabac (+0,35 pp), des services (+0,31 pp) et des biens industriels hors énergie (+0,17 pp), souligne Eurostat. En séquentiel, les prix affichent une baisse de 0,1%. L'inflation annuelle 'core' ralentit par ailleurs, à 0,7% après +0,9% en juin... Selon les données corrigées des variations saisonnières fournies par Eurostat, la production dans la construction a diminué de 1,7% en juin après un repli de 0,4% le mois précédent. En glissement annuel, la production augmente de 2,8% (+12,2% en mai).

L'indice britannique des prix à la consommation a augmenté un peu moins que prévu (+2% en juillet en glissement annuel, +1,8% pour le CPI 'core'), mais la hausse des prix à la production a été un peu plus importante que prévu. La progression des prix des maisons a également dépassé les attentes.

Le baril de brut WTI cède -0,3% à 66,48$. Le Brent de Mer du Nord redonne +0,36% à 68,86$. L'once d'or fléchit aujourd'hui de -0,23% à 1.783,3$. Le bitcoin gagne maintenant +2% à 45.700$.

VALEURS EN HAUSSE

* Novacyt (+18,98% autour de 4,2 euros) a fait état d'un chiffre d'affaires semestriel non audité en hausse de plus de 50% à 94,7 millions de livres sterling. Sur ces revenus, 54 M£ résultent d'un mix de ventes à l'étranger et d'un marché privé de tests en croissance au Royaume-Uni, menant à une augmentation de 20% du chiffre d'affaires hors DHSC comparé à l'année précédente. Le Groupe réitère ses prévisions de chiffre d'affaires de 100 millions de livres sterling pour l'ensemble de l'année, à l'exclusion des revenus du DHSC, comme annoncé le 22 juin 2021.

* Abivax remonte de +4,13% à 26,45 euros après avoir annoncé une bonne nouvelle en provenance du Japon. Le groupe a en effet reçu l'autorisation pour mener dans l'archipel une étude de phase 1 sur le traitement expérimental ABX464 d'une maladie inflammatoire chronique de l'intestin. Au total, 48 volontaires sains japonais seront inclus dans cette étude de phase 1. L'inclusion du premier sujet est prévue fin septembre 2021. Le recrutement devrait s'achever en février 2022 et les résultats de l'étude seront ensuite disponibles au cours du deuxième trimestre 2022.

* HF Company (+2,7% ; 6,08 euros). Le Conseil d'administration a décidé, en date du 30 juillet, de procéder à l'annulation de 102.541 actions auto-détenues soit 3.16% du capital. A l'issue de cette annulation, qui prendra effet le 20 août, le capital s'élèvera à 1.569.130,50 euros et sera composé de 3 138 261 actions

* Fnac Darty (+1,12% à 58,8 euros) : Midcap Partners réitère son avis à 'Achat' sur le groupe de distribution. Le courtier considère toujours que la société est valorisée sur des niveaux très bas, ne reflétant pas totalement ses fondamentaux et en particulier sa capacité à générer du cash (FCF yield 2021e hors IFRS 16 de 8%). L'objectif de cours est confirmé à 83 euros.

* STMicroelectronics (+1,02% à 36,47 Euros) et Cree (-7% sur le Nasdaq), leader global en technologie carbure de silicium, ont annoncé l'accroissement d'un accord pluriannuel existant pour la fourniture à long terme de plaquettes en carbure de silicium. Cet accord amendé, dans lequel Cree fournit à ST des plaquettes en carbure de silicium avec et sans épitaxie en 150 mm au cours des prochaines années, a désormais une valeur supérieure à 800 millions de dollars.

* Quadient (+0,6% à 23,66). La société a annoncé un partenariat avec UiPath, leader dans le domaine des logiciels d'automatisation d'entreprise. Ce partenariat de Quadient et l'intégration avec UiPath "aideront les entreprises dans la transformation numérique des expériences clients, tout en maintenant la conformité réglementaire des communications clients, en stimulant la productivité, en réduisant les coûts et en améliorant la satisfaction des employés".

* Air France-KLM gagne finalement +0,4% à 3,942 euros malgré la recommandation de Stifel qui, hier, avait maintenu sa préconisation de 'vente' sur le titre avec un objectif de cours de seulement 0,5 euro.

VALEURS EN BAISSE

* Le secteur du luxe et des cosmétiques continue de faire l'objet d'arbitrages après sa performance élevée des derniers mois. Il pâtit également d'un éventuel ralentissement de l'économie en Asie. LVMH (-5,16% à 654,9 euros), Hermès (-3,76% à 1.280 euros), Kering (-3,55% à 718 euros) et L'Oréal (-1,72% à 393,20 euros) constituent les quatre plus forts replis du marché parisien.

* Atos (-0,58% à 43,11 euros) a été sélectionné par Siemens Smart Infrastructure pour accélérer son processus de transformation et soutenir la migration vers le cloud de ses applications critiques, véritables piliers pour la fabrication, la vente, la distribution et opérations de la plupart des divisions de Siemens Smart Infrastructure dans le monde (Building Products, Electrical Products, Distribution Systems et Digital Grid). S'appuyant sur son partenariat de plus de 35 ans avec SAP et sur sa connaissance approfondie des environnements de cloud public, Atos aura la responsabilité de migrer vingt systèmes SAP HANA, SAP Enterprise Resource Planning et Supply Chain Management vers un environnement hyperscale avant la fin de l'année 2021, et d'en assurer le bon fonctionnement par la suite. Plusieurs mois après le début du projet, Atos a déjà migré neuf de ces systèmes stratégiques, dont trois plateformes SAP productives.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2021

Voluntis annonce ses résultats du 1er semestre 2021 marqués par un recul des facturations commerciales à 1,5 million d'euros et du chiffre d'affaires...

Publié le 24/09/2021

Selon Plastic Omnium, l'accélération de la crise des semi-conducteurs se traduit désormais par une forte révision de la production automobile mondiale...

Publié le 24/09/2021

AgroGeneration et European High Growth Opportunities Securitization Fund annoncent aujourd'hui être parvenus à un accord concernant le contrat...

Publié le 24/09/2021

Le Groupe Pharmagest a enregistré une progression de son Chiffre d'Affaires au 30 juin 2021 de 20,49% à 93,90 ME par rapport au 1er semestre 2020,...

Publié le 24/09/2021

Tronics, une société du Groupe TDK qui fabrique des produits MEMS sur-mesure et des capteurs inertiels standards pour applications industrielles,...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne