Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 701.98 PTS
-
6 698.00
-
SBF 120 PTS
5 247.64
-
DAX PTS
15 643.97
+0.88 %
Dow Jones PTS
34 764.82
+1.48 %
15 316.58
+0.92 %
1.174
+0.05 %

Clôture à Paris : en pleine quiétude estivale

| Boursier | 2747 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 demeure bien orienté avec un gain de 0,1% en clôture...

Clôture à Paris : en pleine quiétude estivale
Credits Reuters

LA TENDANCE

Malgré le calme estival à Paris, le CAC40 est demeuré bien orienté. L'indice phare parisien gagne 0,1% à 6.820 points en clôture, ce mardi. A l'image d'hier, les volumes de transactions demeurent faibles et devraient d'ailleurs le rester en cette seconde semaine d'août, sans publication majeure.

Alors qu'hier soir Wall Street consolidait sans excès sur ses sommets historiques, le marché US reste encore hésitant ce mardi, sur des niveaux toujours très proches de ses sommets. Le DJIA prend 0,39% à 35.237 pts et le S&P 500 s'affiche en hausse de 0,1% à 4.436 pts. Le Nasdaq Composite fléchit de 0,45% à 14.793 pts. Le baril de brut WTI reprend de la hauteur, avec +2,5% de gains à 68,5$. Le Brent de la mer du Nord est sur la même tendance, gagnant 2,4% à 70,86$. L'once d'or abandonne 1,8% à 1.731$. L'indice dollar progresse de 0,15% face à un panier de devises de référence. Le Bitcoin accélère son recul, redonnant 1,1% à 45.244$.
Sur le front économique, les chiffres préliminaires de la productivité non-agricole américaine pour le second trimestre 2021 ont déçu. En effet, la productivité n'a progressé qu'au rythme de 2,3% sur la période, alors que le consensus FactSet était de 3,4%.
Outre-Atlantique, les marchés demeurent donc prudemment optimistes, avec la forte propagation du variant Delta et la perspective d'un léger allègement du soutien monétaire de la Fed d'ici quelques mois. Les opérateurs attendent surtout un renfort budgétaire avec le plan américain d'infrastructures. Les législateurs américains doivent en effet voter, ce mardi, le plan de 1.000 milliards de dollars d'infrastructures lancé par l'administration Biden, avant d'initier des discussions sur un plan de 3.500 milliards nettement plus social et diversifié.

VALEURS EN HAUSSE

* Imerys gagne +3,4% à 40,66 euros. Berenberg a initié sa recommandation à l'achat avec un cours-cible de 50 euros sur le dossier du leader des spécialités minérales pour l'industrie.

* Pizzorno se cale sur les 24 euros (+2,56%) après avoir grimpé jusqu'à 26 euros en matinée. Dans le cadre des réflexions stratégiques engagées pour le groupe, les dirigeants et son principal actionnaire ont annoncé leur association avec le groupe Paprec. Afin de renforcer leurs liens, la famille Petithuguenin, via le groupe Paprec, a signé un accord en vue d'acquérir 20% du capital de Pizzorno Environnement auprès des actionnaires familiaux majoritaires. Ce projet de partenariat s'accompagne de la mise en place d'un pacte d'actionnaires vis-à-vis de Pizzorno Environnement.

* Plastic Omnium gagne +1,13% à 26,8 euros, après quelques hésitations matinales. Faurecia grimpe finalement de +2,03% à 36,73 euros. Le titre Hella est stable aujourd'hui après une gain de +11,2% sur les 67 euros hier à Francfort pour une valorisation boursière de 7,4 milliards d'euros. La cession de 60% du capital de l'équipementier automobile allemand pourrait valoriser le groupe environ 8 milliards d'euros, a indiqué hier l'agence Bloomberg, citant ses sources 'proches du dossier'. Les groupes français Plastic Omnium et Faurecia sont parmi les derniers candidats en lice et envisageraient selon Bloomberg de financer une possible acquisition via une augmentation de capital. La famille fondatrice du groupe allemand, les Hueck, a fixé à demain la date limite de dépôt des offres fermes pour la reprise de sa participation de 60% au capital. Il y a deux mois, des sources avaient précisé à l'agence Reuters que Plastic Omnium et Faurecia avaient exprimé leur intérêt. En phase avec la réglementation allemande, l'acquéreur des 60% devrait lancer une offre sur le solde du capital.

* Biosynex termine bien la journée, gagnant finalement +0,72% à 22,48 euros après la signature d'un mandat d'arrangement pour la mise en place d'un financement syndiqué d'un montant maximal de 109 millions d'euros avec la Caisse d'Epargne Grand Est Europe. Ce financement sera composé de plusieurs tranches : un crédit renouvelable de 20 ME, un crédit confirmé de 34 ME et un crédit non confirmé de 55 ME. Grâce à ce financement, Biosynex entend financer ses besoins généraux et la poursuite d'opérations de croissance externe avec pour ambition de devenir leader européen dans le domaine du diagnostic rapide POC (point of care). Des acquisitions sont envisagées pour constituer un portefeuille de technologies synergiques et complémentaires avec des lecteurs automatiques connectés et pour accélérer le développement international (avec l'acquisition de distributeurs ou la constitution de filiales).

VALEURS EN BAISSE

* Valneva plonge de -13,7% à 10,91 euros dans un gros volume de 3% de capital échangé après d'importantes pertes semestrielles. Le chiffre d'affaires était de 47,5 millions d'euros au 1er semestre de l'exercice 2021 (47,9 ME au S1 2020). Le groupe a réalisé une perte opérationnelle de 86,2 ME sur le semestre (-21,9 ME sur la même période en 2020). Au 1er semestre 2021, Valneva a réalisé une perte nette de -86,4 ME. Toutefois, sa trésorerie au 30 juin progresse à 329,8 ME (204,4 ME au 31 décembre 2020). Cette augmentation de la trésorerie provient principalement de paiements reçus par le Gouvernement britannique dans le cadre du partenariat sur la Covid-19, ainsi qu'au produit de l'Offre Globale de nouvelles actions au Nasdaq à New York et sur Euronext à Paris en mai 2021.

* Atari redonne finalement -0,4% à 0,38 euro, malgré un gain de 6% en matinée, dans le sillage de la hausse des cryptomonnaies ces derniers jours.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2021

Le groupe européen doit améliorer sa compétitivité face à une concurrence accrue du groupe américain SpaceX et de ses lanceurs réutilisables.

Publié le 23/09/2021

Au cours du premier semestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Altheora, s'est établi à 17,1 ME...

Publié le 23/09/2021

DOLFINES, expert dans les projets d'ingénierie et de services sur le marché des énergies traditionnelles depuis plus de 20 ans, a finalisé...

Publié le 23/09/2021

Pour le premier semestre de l'exercice 2021, Wedia a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,1 ME, en progression de 9% par rapport au premier...

Publié le 23/09/2021

Le chiffre d'affaires de Hiolle Industries du 1er semestre de plus de 46...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne