Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 137.10 PTS
-1.34 %
7 153.00
-1.2 %
SBF 120 PTS
5 476.21
-1.3 %
DAX PTS
15 345.91
-0.84 %
Dow Jones PTS
33 851.00
-0.22 %
12 456.48
-0.93 %
1.073
-0.61 %

Clôture à Paris : en léger repli

| Boursier | 776 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 recule de -0,61% en clôture de marché...

Clôture à Paris : en léger repli
Credits NissierPictures

Toujours le grand calme dans les échanges en Bourse de Paris, à deux séances de la fin de l'année civile. Ce 28 décembre, le marché parisien plie avec un CAC40, qui se tasse de -0,61% à 6.510 points.

A quelques encablures de la fin de l'année civile, l'indice phare de la place parisienne affiche pour l'heure une baisse limitée à -8,5% sur l'ensemble de 2022. Son bilan est en effet nettement moins défavorable que la majorité des grands indices. Les actions mondiales (indice MSCI ACWI) ont, pour leur part, perdu un cinquième de leur valeur en 2022, année de leur plus forte baisse depuis 2008.

La stratégie d'assouplissement des contraintes liées à la politique zéro Covid en Chine se poursuit. Après la Chine continentale, Hong Kong a décidé de lever, à compter de jeudi, la plupart des restrictions encore en vigueur contre le COVID-19, abandonnant notamment le pass vaccinal ou la présentation d'un test PCR négatif à l'arrivée. Le gouvernement hongkongais souhaite également rouvrir les frontières avec la Chine continentale, à partir du 15 janvier.

En dépit du desserrement de l'étau sanitaire en Chine, l'environnement reste le même avec des taux d'intérêt qui continuent à augmenter et des craintes de récession bien présentes alors que le fameux 'pivot' des Banques centrales semble encore bien loin.

Aux Etats-Unis, les deux statistiques du jour sont ressorties contrastées. Sur le marché de l'immobilier, l'indice des promesses de ventes de logements pour le mois de novembre, mesuré par la National Association of Realtors, affiche un important repli de -4% en comparaison du mois antérieur. Il tombe au plus bas depuis avril 2020. Le consensus tablait sur un recul limité à 1% après une baisse de 4,6% en octobre.
En outre, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Richmond pour le mois de décembre s'est redressé à 1, contre un consensus de -10 et un niveau de -9 un mois auparavant. L'indice signale ainsi la fin de la contraction de l'activité dans la région.

Les marchés américains pointent en repli... A 17h45, le S&P 500 recule de -0,59%, revenant à 3.806 points. Le Dow Jones plie de -0,47% à 33.084 points. Le Nasdaq est toujours sous pression, avec un recul de -0,81% à 10.269 points.

Le baril de pétrole est volatil. Le WTI redonne -2,16% à 78,18$. Le baril de Brent recule de -2,43%, se négociant 82,77$.

L'euro est relativement stable (-0,06%) et s'échange 1,0625$.

L'once d'or se reprend de +0,17% à 1.801$.
Le Bitcoin pointe à 16.602$.

Valeurs en hausse

* AB Science (+12,69% à 6,75 euros). AB Science a annoncé, hier soir après Bourse, que le masitinib a reçu la désignation de médicament orphelin (ODS) par l'Institut Suisse des Produits Thérapeutiques (Swissmedic) pour le traitement des patients atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cette désignation offre au promoteur une série d'actions incitatives, dont la possibilité de bénéficier d'une procédure d'autorisation simplifiée (art.13) par Swissmedic, une exonération des frais, et une période de protection des documents prolongée de 15 ans. La désignation de médicament orphelin en Suisse est accordée aux produits développés dans le but de traiter une maladie mortelle ou chroniquement invalidante qui ne touche pas plus de 5 personnes sur 10.000 en Suisse, ou dont la substance active a été reconnue comme un médicament important pour les maladies rares dans un autre pays disposant d'un contrôle équivalent des médicaments. Le masitinib a déjà reçu la désignation de médicament orphelin pour la SLA de la Food and Drug Administration (FDA) américaine et de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

* Entech (+0,11% à 9,5 euros). Le spécialiste de la conception et de la fabrication de systèmes de conversion et de stockage des énergies renouvelables vient d'obtenir une commande d'Engie Laborelec pour un système de stockage par batteries. Il sera installé au centre européen des énergies marines (EMEC) situé sur l'île d'Eday, dans l'archipel des Orcades au nord de l'Ecosse. Cette commande s'inscrit dans le cadre du projet Forward2030, financé par le fonds public européen Horizon 2020, et mené par un consortium dirigé par Orbital Marine Power, pionnier des turbines hydroliennes.

Valeurs en baisse

* Neoen (-1% à 37,8 euros). Neoen a signé un Power Purchase Agreement (PPA) portant sur 215 MW avec Stanwell Corporation, un grand fournisseur d'électricité et de solutions énergétiques auprès du Queensland, du marché national australien (National Electricity Market) et de grands consommateurs industriels du pays. Le contrat signé avec Stanwell pour une durée de 15 ans représente 65% de la capacité de production du parc éolien de Mount Hopeful, d'une puissance totale de 330 MW et qui sera détenu à 100% par Neoen. Neoen et Stanwell étudient également ensemble d'autres opportunités de projets renouvelables dans cet état. Neoen est le plus grand producteur d'énergies renouvelables en Australie, avec plus de 2,5 GW d'actifs en exploitation ou en construction, dont 817 MW au Queensland.

* Airbus (-1,06% à 111,62 euros). La France et la Pologne ont signé, mardi, un accord en vue de la vente à Varsovie de deux satellites d'observation français pour ses armées, a annoncé mardi le ministre français des Armées, Sébastien Lecornu.

* Bouygues (-1,02% à 28,2 euros). L'actualité autour du conglomérat est marquée par une note de Citi qui a repris le suivi de la valeur avec un avis 'neutre' et une cible de 27 euros. La banque américaine parle d'une histoire d'investissement "compliquée". Le groupe a "beaucoup de pièces mobiles" avec un potentiel dans son activité de télécommunications compensé par des divisions plus macro-sensibles. L'acquisition d'Equans "ajoute à la complexité" et les prévisions pour 2023 pourraient être inférieures à ce qui avait été initialement indiqué en novembre 2021, ajoute le courtier. Cependant, compte tenu de la faiblesse récente de l'action, cela se reflète peut-être déjà dans les cours.

* Colas (-0,43% à 115,50 euros). L'action Colas, qui recule de 8,3% sur l'année 2022, bénéficie également d'une reprise de couverture de la part de Citi. Le broker reprend la couverture avec une recommandation à 'neutre'.

* TotalEnergies (-0,44% à 59,37 euros). Après une incursion dans la zone de 60 euros, TotalEnergies recule finalement en cette fin de séance. Avec près de 34% de hausse sur l'année, TotalEnergies affiche toutefois la deuxième meilleure performance du CAC40 en 2022, derrière Thales (+59%), le groupe français d'électronique de défense ayant été très recherché depuis la guerre en Ukraine et la hausse des dépenses pour les équipements de défense.

* Solvay (-0,23% à 95,54 euros). Le groupe de chimie belge aurait été sélectionné comme soumissionnaire privilégié pour Solus Biotech, rapporte le 'Korea Economic Daily'. Solvay aurait offert environ 350 milliards de wons pour remporter les enchères, devançant ADM et Evonik. Solus Advanced Materials, contrôlé par le fonds de capital-investissement Skylake, détient actuellement 100% du sud-coréen Solus Biotech.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 200€ offerts* sur vos frais de courtage

J'en profite

*Voir conditions de l'offre

REJOIGNEZ-NOUS LORS DES AVANT LE 6 MARS

Jusqu'à 170€ de prime offerte pour toute 1ère adhésion à nos contrats d'assurance vie avant le 6 mars 2023 inclus, avec un versement initial investi à 50 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

J'en profite

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 06/02/2023

Les marchés européens ont clôturé en baisse sur fond de hausse des taux longs. Les créations d'emplois plus élevées que prévu dévoilées vendredi aux Etats-Unis renforcent la perspective de…

Publié le 06/02/2023

Il fallait bien que cela arrive...

Publié le 06/02/2023

Vendredi, l'indice principal de la bourse de Paris était monté jusqu'à 7.234 points

Publié le 06/02/2023

Comme prévu en préséance, le CAC 40 cède du terrain dans les premiers échanges et passe sous les 7...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/02/2023

Europlasma se désendette et lève des fonds pour saisir de nouvelles opportunités d'investissement...

Publié le 06/02/2023

L'année 2023 semble démarrer sur un rythme solide même si le groupe M2i reste prudent à court terme...

Publié le 06/02/2023

"Nous sommes convaincus que 2023 sera l'année de la reconquête commerciale pour Vergnet dans le monde"...

Publié le 06/02/2023

Les opérateurs surveilleront les publications microéconomiques cette semaine avec notamment les bancaires à Paris : BNP, la Société Générale et le Crédit Agricole. Au sein de l'indice CAC40,…

Publié le 06/02/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,94 % à 7233,94 dans un volume soutenu de 4,8 MD€ et la semaine sur une hausse de 1,93 %. 

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne