En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 049.38 PTS
+2.49 %
5 026.50
+2.47 %
SBF 120 PTS
3 973.24
+2.42 %
DAX PTS
12 608.46
+2.84 %
Dow Jones PTS
25 967.45
+0.9 %
10 392.24
+1.1 %
1.123
-0.17 %

Simple avertissement ?

| Bourse Direct | 922 | 4.50 par 2 internautes

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 1,55 % à 5095,11 dans un volume de 5,665 MD€.

Dans ce contexte de consolidation, ce sont les secteurs de la santé et technologique, qui ont eu la faveur des opérateurs. Les valeurs cycliques ont, elles, fait l’objet de prises de bénéfice appuyé.  Les investisseurs se montrent prudents à la veille de la conférence de la FED, mercredi soir, sur l’état de santé de l’économie mondiale. Le niveau de couverture a été réhaussé, ce qui indique que la baisse n’est pas de nature à surprendre des opérateurs prudents. La position ouverte sur le future CAC40 stagne depuis plusieurs séances mais la baisse du jour a probablement été l’occasion pour les vendeurs d’entrer, avec un ratio risque/rendement intéressant.                                                             

Les points sur le future Juin sont, à la hausse, 5113, 5148 (majeur), 5178 et 5204,5 (majeur) puis 5235,5 et 5283 voire 5365 et à la baisse, 5078 et 5048 (majeur) puis 5018 et 4989 puis 4940, 4929, 4907 voire 4876,5 puis 4851 et 4822 4780 puis 4754 voire 4689 et 4646. 

En intraday, la tendance est baissière sous 5148.

Graphiquement, le future CAC40 (cf. graphique joint en 14 heures) a déclenché un puissant mouvement de consolidation, contre sa résistance majeure à 5204,5, après une tentative de franchissement avortée, sans parvenir à atteindre 5235.Cette séance marque l’arrêt du puissant mouvement haussier entamé le 15 mai dernier et au minimum, le début d’une consolidation de quelques jours.
Les bornes du trading range s’élargissent, avec en bas 5051 et en haut 5204,5. La rupture de cette zone de congestion déclencherait un mouvement de taille équivalente. Compte tenu de la structure et du contexte, on privilégiera la sortie par le bas en direction de 4900.
On se souvient que la zone 4875/4922, est la borne basse du canal haussier de long terme actif de 2009 à 2020. Le retour vers ce niveau offrirait une consolidation raisonnable.
Sous 4851, le risque de retour en direction de 4754 est important et ce niveau devient l’alerte de moyen terme. On tolèrerait une rupture rapide pour tester 4690.
Pour l’heure, l’indice s’est installé sous sa résistance majeure à 5148 et bute contre le niveau intermédiaire à 5113. La rupture du support majeur à 5051, lui permettrait d’accélérer en direction de 4954.
A l’inverse, le franchissement de 5113 indiquerait 5148 comme cible. Au-dessus, on viserait 5204,5 mais ce scénario n’est pas privilégié.

Techniquement, sur le future CAC40, les divergences 4 heures et en deçà, ont débouché sur un mouvement de baisse toujours valide.

En stratégie intraday, on alternera achats et ventes entre 5051 et 5148, pour reprendre un trading plus directionnel en cas de sortie. On privilégiera un biais vendeur.

 ■
Consultable en permanence dans son intégralité sur le site Infos d’Experts - Marque de Bourse Direct, entité régulée en France par l'AMF. 
Les recommandations diffusées sur le site Infos d’Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non. Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication
Romain DAUBRY, Infos d'Experts
Article rédigé par Romain DAUBRY, membre de la cellule Infos d'Experts
18 ans d’expérience, spécialiste des marchés dérivés et titulaire du CFTe. J’ai rejoint l’équipe Infos d’Experts début 2014
Abonnez-vous
Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 juillet 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/07/2020

La contrepartie reçue pour la transaction s'est élevée à environ 400 millions US$

Publié le 02/07/2020

Toutes les résolutions proposées à l'Assemblée générale d'Ubisoft ont été adoptées. Les actionnaires ont notamment voté les résolutions autorisant le Conseil d’administration à octroyer…

Publié le 02/07/2020

Règlement du produit de l'emprunt obligatairelancé le 25 juin 2020 et mise à disposition du prospectus correspondantAéroports de Paris a perçu ce...

Publié le 02/07/2020

Décalage d'une semaine dans la publication des résultats de l'exercice 2019/20

Publié le 02/07/2020

L'Assemblée Générale Ordinaire et Extraordinaire de Voyageurs du Monde s'est réunie à huis clos le 18 juin 2020 avec 3 actionnaires présents (membres...