5 337,16
-0,08 %
5 293,00
-0,09 %
4 247,40
-0,05 %
6 247,47
+0,04 %
DAX
12 621,72
-0,17 %
5 786,86
+0,99 %
21 086,91
+0,35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Symetis se fait racheter avant la fin de son introduction en Bourse !

| Boursier | 768 | Aucun vote sur cette news

Le processus d'introduction en Bourse en cours de la société suisse Symetis n'ira finalement pas à son terme, puisque la candidate à Euronext Paris...

Symetis se fait racheter avant la fin de son introduction en Bourse !
Credits Reuters

Le processus d'introduction en Bourse en cours de la société suisse Symetis n'ira finalement pas à son terme, puisque la candidate à Euronext Paris annonce un accord avec un acquéreur, Boston Scientific, pour un prix de 435 M$ en cash. L'offre est supérieure à celle qui ressortait dans le cadre de l'IPO, environ 300 ME, soit 320 M$.

La société comptait mener à bien son introduction dont l'offre de titres au public devait clôturer le 28 mars dernier. Son DG, Jacques R. Essinger, l'avait d'ailleurs récemment expliqué dans une interview publiée par Boursier.com.

Symetis oeuvre dans le développement, la fabrication et la commercialisation de solutions de nouvelle génération pour le traitement d'affections graves des valves cardiaques par remplacement percutané. Les produits de Symetis, ainsi que leurs systèmes d'implantation, reposent sur une technologie de conception et d'administration propriétaire, et sont vendus mondialement dont 70% dans la zone DACH (Allemagne, Suisse et Autriche). Symetis a lancé son premier produit en 2011 et est désormais présente dans plus de 100 centres médicaux à travers l'Europe.

Symetis visait, avant son rachat, une augmentation de capital de 55,8 ME, pouvant être portée à un maximum de 64,1 ME en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation, sur la base du point médian de la fourchette indicative de prix. Ele cherchait aussi les moyens pour accélérer son développement et celui de sa prochaine génération de produits.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 54% en 2016, passant de 24,9 millions CHF (23,3 millions d'euros) en 2015, à 38,4 millions CHF (35,3 millions d'euros) en 2016. La marge brute de l'exercice 2016 s'élève à 63%. Les pertes se sont élevées en 2016 à 16,3 millions CHF contre 20,7 millions CHF en 2015.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
CONTENUS SPONSORISÉS