En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.28 PTS
+0.77 %
5 416.5
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 348.04
+0.69 %
DAX PTS
12 409.22
+0.63 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.152
+0.27 %

Novares, la première "intro" de l'année fait pschitt

| Boursier | 1858 | 5 par 1 internautes

Le groupe est contraint de renoncer à son IPO à cause de la chute des marchés, qui a rendu les investisseurs prudents...

Novares, la première "intro" de l'année fait pschitt
Credits Novares

Novares renonce à son entrée en bourse à cause des mauvaises conditions créées par la purge des marchés actions. Malheureusement pour lui, l'équipementier automobile avait lancé son opération début février, sans doute le pire moment depuis le vote sur le Brexit pour le faire. Mais ce sont les aléas du marché. Le groupe et ses actionnaires "ont décidé de retirer le projet d'introduction en bourse du groupe en raison de conditions de marché particulièrement défavorables", peut-on lire dans le communiqué diffusé hier soir. Le management évoque comme il se doit un "vif intérêt des investisseurs" pour le projet, pas suffisamment vif cependant pour aller contre le marché.

Novares, né du rapprochement entre Mecaplast et Key Plastics, espérait placer des actions entre 6,30 et 8 euros pièce dans le cadre d'une opération allant jusqu'à 300 ME en intégrant les actions nouvelles à émettre et les titres cédés par les actionnaires existants. Nous avions recommandé de ne pas souscrire, notamment compte tenu d'une valorisation retenue supérieure aux autres acteurs de taille similaires cotés à Paris. Novares, qui a réalisé 1,2 milliard d'euros de revenus en 2017, n'a pas évoqué l'éventualité d'une nouvelle tentative d'IPO. Le groupe se contente d'écrire qu'il va "poursuivre sa stratégie axée sur l'innovation et le renforcement de ses activités dans les zones à fort potentiel".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Les marchés européens progressent désormais après un début de séance en léger repli. Ils avaient été initialement pénalisés par le recul du dollar contre l’euro après les nouvelles…

Publié le 21/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2212106/862349.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 21/08/2018

Medtronic bondit avant bourse à Wall Street, suite aux publications financières trimestrielles...

Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…