5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Vuk Srdanovic, Responsable pour la France de Kempen Capital Management

| Boursier | 91 | Aucun vote sur cette news

Kempen mise sur cinq stratégies...

Entretien avec Vuk Srdanovic, Responsable pour la France de Kempen Capital Management

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions dans l'Hexagone ?

Kempen Capital Management gère déjà entre 1,5 et 2 Milliards d'Euros d'actifs en France. Les ambitions du bureau de Paris correspondent à la volonté du groupe de s'ouvrir davantage à l'international. Au total, Kempen gère aujourd'hui près de 50 Milliards d'Euros avec un siège social à Amsterdam. Kempen Capital Management appartient à 100% à la banque d'affaires Kempen & Co. qui appartient elle-même à la plus vielle banque privée des Pays-Bas, à savoir Van Lanshot. Nous avons une forte réputation au Benelux.
V.S.

Boursier.com : Pouvez-vous préciser les domaines d'expertise de Kempen ?

Kempen est spécialisé sur cinq stratégies. Il s'agit des small caps, des actions à dividende élevé, de l'immobilier coté, des obligations et des hedge funds. Nous pratiquons une gestion active avec un portefeuille relativement concentré. Les participations détenues au sein des sociétés sont assez élevées. Le track record de Kempen est intéressant pour celui qui recherche de la performance sur la durée. L'équipe de gestion est stable et elle est pointue dans son domaine d'expertise. Nous souhaitons apporter de la valeur ajoutée à nos clients...
V.S.

Boursier.com : Etes-vous inquiet quant à l'évolution de la conjoncture boursière ?

La croissance économique est meilleure que ce l'on pensait. Les taux se situent toujours sur de bas niveaux et l'inflation reste modérée. Dans ces conditions, nous ne prévoyons pas de récession en 2018. Alors que les Etats-Unis connaissent leur neuvième année consécutive d'expansion économique, les marchés actions restent intéressants. Il nous semble qu'il existe aujourd'hui davantage de risque sur les obligations plutôt que sur les actions.
V.S.

Boursier.com : Dans l'immobilier coté, quelle est votre stratégie ?

En ce domaine précis, nous avons une stratégie globale. Nous nous intéressons aux foncières cotées en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Asie... Alors qu'il existe un vivier d'environ 300 foncières, le portefeuille du fonds dédié à l'immobilier coté comprend 50 à 60 lignes. Nous ciblons les sociétés ayant un portefeuille de grande qualité. Nous recherchons les meilleurs acteurs dans chacun des segments que sont le résidentiel, les centres commerciaux, les bureaux, les entrepôts logistique, la santé...
V.S.

Boursier.com : Qu'en est-il sur le segment des small caps ?

Nous considérons chez Kempen qu'une small caps correspond à une société dont la capitalisation boursière moyenne est de 2,5 MdsE avec une capitalisation maximale de 5 MdsE. Le portefeuille de notre fonds consacré aux small caps européennes comprend environ 30 valeurs. Dans cet univers, nous ciblons les sociétés capables de générer une croissance stable sur la durée et qui sont sous évaluées par le marché. Ce cas arrive plus fréquemment que sur les grandes valeurs car la recherche est moins riche sur les petits dossiers. Nous avons intégré les principes IRS dans nos décisions d'investissement. Nous essayons d'extrapoler l'activité des sociétés à un horizon de 5 ans qui correspond à notre horizon d'investissement.
V.S.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS