Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 611.69 PTS
-1.22 %
5 595.00
-1.42 %
SBF 120 PTS
4 456.08
-1.11 %
DAX PTS
13 787.73
-1.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
-0.73 %
1.207
0. %

Entretien avec Vincent Guenzi, Directeur de la Stratégie d'Investissement de Cholet Dupont

| Boursier | 172 | Aucun vote sur cette news

Teleperformance , Edenred, Albioma...

Entretien avec Vincent Guenzi, Directeur de la Stratégie d'Investissement de Cholet Dupont

Boursier.com : Le début d'année boursière est accaparé par la question des vaccins...

Les vaccins sont primordiaux pour maitriser l'épidémie et réduire le risque d'engorgement des systèmes de santé. Il faut que les campagnes de vaccination des populations à risque commencent rapidement dans toute l'Europe pour Après la découverte et l'approbation des vaccins, reste à prouver leur efficacité dans la prévention de la contagion. C'est pourquoi les investisseurs resteront attentifs aux nouvelles qui seront publiées dans les prochains mois. Comme les marchés ont déjà anticipé en partie le succès des campagnes de vaccination, ils percevraient de manière négative toute mauvaise nouvelle à ce sujet. Des déceptions passagères ne sont pas à exclure. Cependant, une remise en cause du scénario économique et financier favorable n'est pas notre hypothèse principale. Nous pensons que le contrôle progressif de l'épidémie sera suivi d'une reprise économique moins fragile dans le courant du 1er semestre et que cela permettra aux indices boursiers d'enregistrer de bonnes performances en 2021.
V.G.

Boursier.com : Les valeurs cycliques feront-elle enfin mieux que les valeurs de croissance ?

On peut miser sur elles, mais de manière sélective. Certaines valeurs cycliques ou de type " value " souffrent d'une remise en cause de leur " business model ". Elles ont pourtant bien rebondi car leur valorisation était très basse mais la poursuite de leur surperformance récente sera plus difficile. Par ailleurs, les valeurs cycliques affectées par les perturbations dues à la pandémie comme l'aérien ou l'hôtellerie par exemple, recèlent un grand potentiel d'appréciation que les investisseurs n'ont pas encore exploité totalement pour des raisons évidentes. Quant aux valeurs de croissance, leur désaffection dépendra de la durée de leur surévaluation. Nous sommes persuadés que les investisseurs seront prêts à les racheter quand leur valorisation deviendra un peu plus attractive.
V.G.

Boursier.com : Doit-on miser sur les petites capitalisations cette année ?

La règle veut que le segment des petites et moyennes capitalisations surperforme structurellement les grandes puisque ce segment offre une croissance supérieure. Depuis fin 2009, l'eurostoxx small dividendes réinvestis progresse de 116.34% (au 30/11/2020) alors que l'Eurostoxx 50 dividendes réinvestis est en hausse de 60.95% sur la même période. Comme toutes les règles, il existe des exceptions mais il nous semble que les conditions soient une nouvelle fois réunis pour que la règle s'applique. Un des éléments qui pourrait changer la donne serait une surpondération des actions européennes chez les grands allocataires mondiaux qui serait favorable aux grandes capitalisations, mieux représentées dans les ETF notamment.
V.G.

Boursier.com : 3 valeurs à mettre en portefeuille dès le début d'année ?

Teleperformance : Compte tenu de l'excellente performance enregistrée au T3, le groupe a relevé ses objectifs de croissance organique sur l'ensemble de l'année 2020 en visant désormais environ + 8% contre + 6% annoncé précédemment. Par différence, la croissance du T4 est donc attendue à environ 9/10% ce qui témoigne de la poursuite d'une forte dynamique dans un contexte pourtant difficile. La marge opérationnelle est toujours attendue à au moins 12.5%. Les objectifs 2022 sont réitérés (CA environ 7 MdE ; MOP environ 14.5%). Au final, Téléperformance démontre une excellente résistance de sa profitabilité dans un contexte difficile mais plus encore sa capacité à extraire une forte croissance de son CA. Au-delà de la croissance organique, la forte génération de FCF et la situation bilancielle permettent d'envisager de nouvelles acquisitions d'ici 2022. Edenred : Le groupe a enregistré un retour en territoire positif au T3 avec une croissance organique du CA opérationnel de 0.9%, qui est une très bonne surprise alors que le consensus anticipait -6.3% et un redémarrage plus tardif (T4). Cette performance confirme le positionnement de société de croissance malgré un environnement très difficile. Nous continuons d'apprécier à horizon long terme le positionnement du groupe qui évolué avec des propositions innovantes sur des marchés encore sous-pénétrés et qui devrait bénéficier de l'exacerbation de la digitalisation. Le groupe est progressivement en passe de devenir un groupe de paiement spécialisé. Albioma est un producteur d'énergie indépendant spécialisé dans les activités de biomasse thermique, bio-méthanisation et solaire. Elle réalise la totalité de son chiffre d'affaire dans les DOM TOM (Guadeloupe, Martinique, Réunion,) et dans l'Ile Maurice.
La stratégie du groupe vise l'accompagnement de la transition énergétique (la loi vise 50% d'énergies renouvelables dans les DOM d'ici à 2023), la production d'énergie renouvelable à hauteur de 80% d'ici à 2023. Albioma poursuit le développement de ses unités de production bagasse/biomasse, la duplication de son modèle bagasse au Brésil ainsi que le développement de projets photovoltaïques. Le 1er semestre a clairement traduit la résilience du modèle (EBITDA +19%) avec une bonne visibilité pour les prochains trimestres. Le business model du groupe repose sur des contrats de longue durée (20/25 ans pour le solaire, 30/35 ans pour le thermique, 20 ans au Brésil), mais aussi sur une rémunération sous forme de primes fixes fonction de la disponibilité de l'outil soit une bonne résilience face à la baisse constatée de la consommation d'électricité, et enfin sur un important programme de Capex avec des TRI garantis (ceux-ci viennent d'être ajusté à 7/10% vs 11% sans effet rétroactif).
V.G.

Boursier.com : Donnez-nous 3 paris plus risqués...

Faurecia, au coeur de la transition hydrogène. il est désormais clair que l'hydrogène constitue une opportunité de croissance significative pour l'équipementier que ce soit seul ou via la JV Symbio constituée avec Michelin (3 MdE de CA visés en 2030 au cumul, soit plus de 15% du CA 2019), d'autant plus que l'équipementier n'exclut pas l'ajout d'autres segments/produits à son offre (électrolyseurs par exemple), voire de réfléchir à de nouveaux business models (offre de service, aspects recyclage ...). Si l'horizon encore lointain (2025- 2030) empêche de valoriser pleinement dès maintenant cette opportunité pour l'équipementier, elle n'en reste pas moins un axe intéressant amené à gagner en importance au cours des prochaines années (sur le plan de l'ESG notamment). SPIE fait partie des leaders européens des services multi-techniques. Le groupe offre des solutions qui viennent améliorer, voire optimiser la productivité et la longévité des infrastructures dans les domaines du génie électrique, climatique et mécanique. Cette maitrise des process en fait un acteur incontournable à l'heure où la transition énergétique et la digitalisation font partie intégrante des politiques de relance et des plans stratégiques des entreprises. Le groupe devrait être capable de s'inscrire de nouveau dans un cercle de création de valeur en générant assez de cash pour d'une part poursuivre son désendettement et d'autre part financer des acquisitions ciblées en France, en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas. Accor est un des leaders mondiaux et le leader européen de l'hôtellerie, présent sur l'ensemble des segments avec un portefeuille d'une trentaine de marques et une exposition géographique diversifiée. Outre une reprise cyclique, Accor devrait bénéficier en 2021 de la transformation de son business model en hôtelier asset light, offrant une meilleure résilience, une solide génération de FCF permettant du retour exceptionnel aux actionnaires et de saisir d'éventuelles opportunités de M&A. Même si la visibilité reste encore limitée à ce stade, les RevPAR du groupe devraient progresser en 2021. La structure de bilan est solide. Enfin, la valorisation est raisonnable et présente une décote toujours significative par rapport aux comparables asset light US.
V.G.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2021

Sogeclair, concepteur et producteur de solutions innovantes à forte valeur ajoutée pour la mobilité, annonce avoir conclu l'opération d'entrée de...

Publié le 15/01/2021

L'Administrateur Provisoire, assisté de l'Administrateur Judiciaire ont arrêté les états financiers sociaux et consolidés du groupe EEM le 15 janvier...

Publié le 15/01/2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies infectieuses générant d'importants besoins médicaux, a annoncé aujourd'hui une...

Publié le 15/01/2021

A la suite de l'ordonnance de référé du 9 octobre 2020 et de l'arrêt de la Cour d'appel du 19 novembre 2020, ayant ordonné la suspension des effets de...

Publié le 15/01/2021

Valneva a annoncé une modification des termes de son accord de financement avec les fonds américains spécialisés dans le secteur de la santé Deerfield Management Company et OrbiMed. Compte tenu…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne