En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Entretien avec Thierry Le Clercq, Gérant du fonds Mandarine Opportunités

| Boursier | 200 | Aucun vote sur cette news

L'année 2019 pourrait être sportive avec la remontée des taux longs américains...

Entretien avec Thierry Le Clercq, Gérant du fonds Mandarine Opportunités

Boursier.com : Quelles sont les principales caractéristiques de votre fonds ?

Mandarine Opportunités est un fonds ayant une approche long terme qui s'appuie sur des éléments fondamentaux. La gestion active est dite de carte blanche pour s'exposer aux meilleures opportunités existantes sur le marché. Notre spectre d'investissement va des small-caps dont la capitalisation boursière se situe autour de 500-600 Millions d'Euros jusqu'aux plus grands groupes de la cote... En revanche, nous évitons les micro-caps compte tenu des problématiques de liquidité inhérentes à ce type de dossiers. Après un filtre de liquidité, notre univers d'investissement comprend environ 160 sociétés. A noter aussi que l'intégration de critères ESG diminue la volatilité et le risque du portefeuille...
T.L.

Boursier.com : Comment s'effectue votre sélection ?

La construction du portefeuille repose sur trois piliers principaux. Le premier pilier se compose de grandes valeurs établies qui cumulent croissance et visibilité. On retrouve là Essilor, LVMH, Kering, Air Liquide, Safran ou Thalès... Le second pilier est constituée de sociétés en transition. Avec l'arrivée d'un nouveau management ou de mouvements dans le portefeuille, un changement de cap intervient alors que la cote d'amour est basse et que les résultats sont déprimés. En fonction de la crédibilité des mesures présentées et de leur qualité d'exécution, nous investissons sur des dossiers de la sorte. On peut citer ici ArcelorMittal, Arkema, Faurecia, Publicis, Sopra Steria...
T.L.

Boursier.com : Enfin, quelle est le dernier pilier ?

Il s'agit des sociétés à potentiel, un segment qui recouvre les valeurs moyennes de croissance. On retrouve là des titres comme Alten, Edenred, Orpea, Rubis, Soitec ou Trigano... Chacune de ces trois couches représente environ un tiers de la sélection globale du fonds.
T.L.

Boursier.com : Vous évoquiez le luxe avec LVMH et Kering, ces valeurs ne sont-elles pas devenues trop chères ?

L'histoire sous-jacente du luxe repose sur les millennials chinois qui arrivent en âge de consommer des produits de luxe. Avec un pouvoir d'achat élevé et une épargne importante, cette population estimée à 400 millions de personnes dope l'activité de LVMH et de Kering. De plus, un important gisement de croissance existe aux Etats-Unis pour les grandes marques européennes. L'engouement pour le luxe n'est pas près de se tarir... Au final, compte-tenu de la visibilité actuelle sur la croissance offerte, je ne trouve pas le secteur particulièrement cher.
T.L.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer les marchés actions au cours des prochains mois ?

Le fonds Mandarine Opportunités est toujours investi à 100%... Je ne suis pas inquiet sur le court terme mais je pense que l'année 2019 pourrait être sportive avec la remontée des taux longs américains. Au-dessus de 3%, ils ont un impact négatif sur la valorisation des actions. Nous venons juste de franchir ce seuil. Et à la fin, le sort boursier de l'Europe reste lié à celui de Wall Street...
T.L.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...