Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 534.52 PTS
-0.69 %
7 561.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
5 702.80
-0.8 %
DAX PTS
18 171.93
-1. %
Dow Jones PTS
40 287.53
-0.93 %
19 522.62
-0.93 %
1.088
+0. %

Entretien avec Thibaut du Fayet, DG de Phaxiam

| Boursier | 825 | Aucun vote sur cette news

Les synergies escomptées entre Pherecydes et Erytech sont bel et bien au rendez-vous

Entretien avec Thibaut du Fayet, DG de Phaxiam

Boursier.com : Un an après la fusion entre Pherecydes et Erytech quel bilan tirez-vous du rapprochement ? Les synergies sont-elles au rendez-vous ?

T. dF. : La fusion entre Pherecydes et Erytech nous a permis de créer PHAXIAM, un leader dans le domaine des thérapies à base de bactériophages pour le traitement des infections résistantes aux antibiotiques. Après un an, nous constatons que les synergies escomptées sont bel et bien au rendez-vous. Nous avons réussi à combiner nos expertises respectives dans l'identification de nouveaux bactériophages et en développement clinique avancé, ce qui a accéléré notre capacité à mener de front la préparation de nos prochaines études cliniques en Europe et aux Etats-Unis. Les équipes des deux entreprises sont désormais regroupées sur un seul site à Lyon, un pôle européen majeur dans les maladies infectieuses, et travaillent de manière intégrée, ce qui nous permet d'optimiser nos ressources et d'accélérer le développement de nos programmes cliniques.

Boursier.com : Pourquoi déjà lever des fonds ? En l'occurrence au moins 10 ME...

T. dF. : Le financement est au coeur des préoccupations de toute société de biotechnologie, quel que soit son stade de développement. Cette levée de fonds est cruciale pour maintenir notre rythme de développement et pour financer le lancement de notre étude clinique globale de phase II, GLORIA, dans le traitement des infections ostéoarticulaires provoquées par Staphylococcus aureus (S. aureus). Cette augmentation de capital avec conservation du droit préférentiel de souscription (DPS) démontre notre engagement à associer nos actionnaires actuels à notre croissance et à notre succès futur.

Boursier.com : Etant donné la valorisation actuelle de Phaxiam, le marché considère que la nouvelle société vaut moins que les deux précédentes avant la fusion... Que dites-vous aux investisseurs pour les convaincre que l'opération fait sens ?

T. dF. : La conjoncture économique de ces derniers mois a durement impacté les marchés et n'a pas épargné notre société. La valorisation actuelle de PHAXIAM ne reflète pas encore selon nous le potentiel de notre société post-fusion. Nous disposons aujourd'hui d'une des seules plateformes technologiques capable de répondre à un besoin médical crucial identifié par l'OMS : le traitement des infections résistantes aux antibiotiques. PHAXIAM est la première société de phagothérapie au monde à atteindre ce stade de développement, devant ses concurrents américains, et nous travaillons activement à rendre disponible pour les patients les premiers bactériophages enregistrés comme médicaments. Dans ce contexte, l'expertise d'Erytech dans le développement de produits thérapeutiques à un stade avancé fait plus que sens et constitue un véritable avantage pour mener à bien nos programmes cliniques.

Boursier.com : Pouvez-vous rappeler les études cliniques en cours ainsi que le newsflow à venir ?

T. dF. : Actuellement, nous avons plusieurs études cliniques en cours, centrées sur l'utilisation de bactériophages pour traiter diverses infections bactériennes résistantes, en complément de l'étude GLORIA que nous nous apprêtons à lancer. Nous avons ainsi récemment lancé une étude de Phase 1 dans l'endocardite infectieuse due à S. aureus pour évaluer la sécurité de la voie d'administration intraveineuse de nos phages. Les résultats définitifs de cette étude sont attendus au premier semestre 2025. En parallèle, nous accompagnons dans le cadre d'un programme hospitalier de recherche clinique, une étude complémentaire de phase 2 dans l'ulcère du pied diabétique causé par S. aureus sur 60 patients dans 10 centres cliniques en France. Enfin nous attendons d'ici la fin 2024 les résultats de notre étude pilote de Phase 2 PhagoDAIR, qui nous permettront de mieux orienter le design de l'étude GLORIA.

Boursier.com : Quelle est votre stratégie concernant l'avancement des études cliniques ? Comptez-vous les financer seuls ou bien avec des partenaires ?

T. dF. : Cette opération doit nous permettre de disposer des fonds nécessaires au lancement de l'étude GLORIA, qui sera essentielle dans la confirmation du potentiel thérapeutique de nos bactériophages contre S. aureus. Il faut rappeler que nos bactériophages ont d'ores et déjà été utilisés avec succès pour traiter des patients dans le cadre de traitements compassionnels. Ces données cliniques additionnelles, ainsi que les résultats de l'étude PhagoDAIR, constitueront un argument majeur lors de nos discussions avec les autorités règlementaires et avec de potentiels futurs partenaires.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
Actions les plus vues

Classement des actions les plus vues, pour la période du samedi 13 juillet 2024 au vendredi 19 juillet 2024, des marchés Euronext Paris, Bruxelles, Amsterdam, Growth Paris, NASDAQ et NYSE sur le site et l'application Bourse Direct.

Jusqu'à
170€ de prime offerte*

Pour toute 1ère adhésion avant le 31 août 2024 inclus, avec un versement initial investi à 30 % minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte, non garanties en capital.
*SOUS CONDITIONS

Ces contrats présentent un risque de perte en capital.
Information publicitaire à caractère non contractuel.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/07/2024

Nous aspirons à devenir un leader sur le marché des carburants d'aviation durables

Publié le 12/07/2024

Cette augmentation de capital permettra de soutenir notre plan de développement

Publié le 10/07/2024

J'ai été personnellement motivé par ce projet SoLocal...

Publié le 10/07/2024

Axa Investment Managers complète son offre d’ETF conformes aux objectifs de l’accord de Paris avec le lancement de deux nouveaux ETF passifs. Axa IM MSCI World Equity PAB UCITS ETF est un nouveau…

Publié le 09/07/2024

GTT, ID Logistics, Getlink, Planisware...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2024

La Bourse de New York a terminé en baisse jeudi, les investisseurs étant restés à l'écart des grandes capitalisations.

Publié le 19/07/2024

Après trois séances consécutives de baisse, la Bourse de Paris s’est modestement ressaisie. 

Publié le 19/07/2024

AST Groupe a demandé à Euronext de suspendre la cotation de son titre admis sur le marché Euronext Growth d'Euronext Paris à compter du lundi 22 juillet 2024 avant ouverture de la Bourse, dans…

Publié le 19/07/2024

Orapi enregistre sur le second trimestre 2024 un chiffre d’affaires de 57,7 millions d'euros contre 59,7 millions d'euros il y a un an, soit un repli de 3,4% à périmètre courant, qui intègre…

Publié le 19/07/2024

Publication du chiffre d’affaires T2 2024 Après avoir communiqué sur des chiffres en retrait en organique au premier trimestre, Kumulus Vape enchaîne sur un deuxième…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes.
Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne