5 400.44 PTS
+0.03 %
5 400.50
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 302.59
-0.02 %
DAX PTS
13 158.58
+0.04 %
Dowjones PTS
24 329.16
+0.49 %
6 344.57
+0.00 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint de Dassault Systèmes

| Boursier | 345 | Aucun vote sur cette news

Les chiffres du T2 montrent une accélération de la dynamique des ventes tirée par notre stratégie de diversification

Entretien avec Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint de Dassault Systèmes

Boursier.com : Pouvez-vous commenter les comptes publiés par Dassault Systèmes à l'issue du premier semestre de votre exercice ?

Thibault de Tersant : Les comptes sont bien alignés avec nos objectifs. Nous avons, au cours du second trimestre, atteint le haut de nos principaux objectifs financiers, à commencer par le chiffre d'affaires logiciel, les nouvelles licences et le bénéfice net par action... Le second trimestre 2017 s'est soldé en données non-IFRS par un chiffre d'affaires de 810,6 ME, en progression de 6% à changes constants, pour une marge opérationnelle de 30,1% et un bénéfice net par action en hausse de 9% à 0,62 euros. Ces chiffres se comparent à un objectif de revenus dans la fourchette 805 à 815 ME, une marge opérationnelle comprise entre 29,4 et 30,4% et un BNPA de 0,60 à 0,62 euro qui se situe donc en haut de fourchette...

Boursier.com : Comment expliquez-vous cette dynamique ?

TdT : Ces chiffres montrent une accélération de la dynamique des ventes tirée par notre stratégie de diversification... A partir de nos trois secteurs d'activité historiques, nous avons depuis ciblés 12 secteurs industriels parmi lesquels certains nous apportent déjà de grandes satisfactions comme la high-tech, les sciences de la vie, l'architecture, l'ingenierie et construction, mais aussi les biens de consommation et la distribution, comme le montrent nos succès auprès de partenaires comme Unilever ou Procter... A taux de change constant, la part des industries de diversification s'établit à 33% par rapport à 31% au premier trimestre 2016.

Boursier.com : Qu'en est-il des évolutions par régions ?

TdT : Par zone géographique, nous sommes en nette amélioration dans la zone Amériques (+9%), l'Europe se tient bien avec +7% de croissance moyenne, avec en particulier de bons points en Europe centrale, en Allemagne ou en Suisse... L'Asie est en forte croissance, même si pour des raisons de calendrier, ce T2 a constitué un trimestre blanc pour la Chine qui demeure un marché très important pour notre groupe.

Boursier.com : L'impact de l'euro vous amène désormais à ajuster certaines de vos anticipations...

TdT : La remontée de l'euro face au dollar nous conduit effectivement à réviser en légère baisse la projection de chiffre d'affaires et de bénéfice net par action pour l'exercice 2017... Le renforcement récent de l'ordre de 8% de l'euro face aux autres monnaies internationales implique une diminution de notre objectif de chiffre d'affaires d'environ 50 millions d'euros, tandis que l'impact sur le BNPA est moins fort. Tout en poursuivant nos investissements, nous maintenons cependant notre objectif de marge inchangé à environ 31,5%...
Ces anticipations résultent notamment de la poursuite de l'amélioration au cours de l'année de notre positionnement concurrentiel. Nous maintenons, hors effet des taux de change, nos objectifs de taux de croissance du chiffre d'affaires et des nouvelles licences.

Boursier.com : Vous avez également enregistré une forte augmentation de vos flux de trésorerie opérationnelle...

TdT : Tout à fait ! La génération de flux de trésorerie opérationnelle a fortement accéléré de 32% pour atteindre 592,5 ME sur le semestre. La position financière nette reste extrêmement robuste, à 1,82 MdE contre 1,49 MdE six mois plus tôt, soit 1 MdE de dette et 2,82 MdsE de trésorerie.

Boursier.com : Pouvez-vous nous détailler le contrat historique signé avec Boeing que vous venez d'annoncer ?

TdT : Nous avons conclu avec Boeing un nouveau partenariat stratégique, qui couvre toutes ses divisions : Aviation commerciale, Défense et Espace, et concerne tous les aspects de la production. Il prévoit l'adoption de notre plateforme 3DEXPERIENCE pour la gestion de ses opérations de production et de PLM, ainsi que l'extension de l'utilisation de nos logiciels pour la conception, la simulation et la fabrication numérique. Le déploiement de notre plateforme 3DEXPERIENCE vient renforcer l'ensemble du processus de création de valeur de Boeing, de l'innovation à la production et à l'après-vente, ainsi que la mise en valeur des données ainsi créées...

Boursier.com : Ce contrat majeur en appelle-t-il d'autres ?

TdT : Il convient de rappeler que Boeing avait déjà été le pionnier de la révolution industrielle numérique, qui a réellement débuté 25 ans plus tôt avec la décision historique de Boeing de s'appuyer sur Dassault Systèmes pour concevoir la maquette numérique du nouveau B-777... Cette décision avait ouvert la voie à l'avènement de "jumeaux numériques" des produits... On observe donc ici l'aboutissement d'un travail de longue haleine qui nous a permis de remporter ce contrat face à toute la concurrence. C'est effectivement, aussi, une décision stratégique de la part de Boeing particulièrement prometteuse pour la suite... Sa montée en puissance, prévue à partir de 2018, devrait générer une croissance de notre chiffre d'affaires pendant plusieurs années et représente un moment clé dans l'adoption de la 3DEXPERIENCE par le marché. C'est une inflexion majeure de notre développement qui démontre la qualité de notre positionnement pour apporter de la valeur aux secteurs industriels que nous servons...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

'Call of Duty : World War II' d'Activision Blizzard sur PS4 reste en première place...

Publié le 11/12/2017

La division compte 126 millions de clients dans 21 pays...

Publié le 11/12/2017

Objectifs confirmés

Publié le 11/12/2017

Faurecia, via Faurecia Ventures, a investi dans la start-up américaine Alsentis afin d'enrichir son expertise technologique dans le domaine des...

Publié le 11/12/2017

Altran, spécialiste du conseil en ingénierie et Services R&D, devient partenaire innovation d’Airbus, pour accompagner le développement de ProtoSpace, réseau mondial de laboratoires d’idées…

CONTENUS SPONSORISÉS