En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Entretien avec Stéphane Piat, DG de Carmat

| Boursier | 746 | 5 par 1 internautes

Une levée de fonds pour finaliser l'étude Pivot

Entretien avec Stéphane Piat, DG de Carmat

Boursier.com : L'enjeu de l'opération lancée ce mardi (NDLR, augmentation de capital de 46 ME minimum) est donc d'achever l'étude PIVOT en priorité. Vous parlez aussi du lancement de l'étude clinique aux Etats-Unis et du financement du lancement commercial. Quelle répartition envisagez-vous ?

Le montant du financement sera en majorité employé à finaliser l'étude Pivot. Pour ce qui est de développer le site de production, 30% des fonds y seront consacrés : nous n'avons pas l'espace suffisant dans nos bureaux pour produire les prothèses. La production va nécessiter un BFR croissant. Concernant les Etats-Unis, 11% des fonds levés y seront consacrés. Nous sommes en discussions avec la FDA est espérons le lancement de l'étude l'an prochain.
S.P.

Boursier.com : L'opération est garantie à 75%, mais les actionnaires individuels regretteront l'absence de DPS (droits préférentiels de souscription) lors de l'opération...

Ils bénéficieront d'un délai de priorité à titre irréductible de 4 jours de bourse du 6 décembre au 11 décembre inclus et d'un prix intéressant de 20 Euros. L'idée est de les encourager à suivre Carmat qui montre des signes précurseurs de succès très intéressants. Participer à l'opération est dans l'intérêt de nos actionnaires. Carmat peut croitre avec son projet unique qui dispose d'un potentiel énorme. Les dernières nouvelles ont renforcé la crédibilité du projet et les actionnaires n'oublient pas que Carmat est dans les clous en termes de timing.
S.P.

Boursier.com : Justement, tiendrez-vous l'objectif de finaliser l'étude PIVOT d'ici la fin d'année 2018 et de soumettre le module clinique du dossier de marquage CE au même moment ?

Nous confirmons le planning. Nous sommes en train d'obtenir de nouvelles autorisations dans de nouveaux pays. Le recrutement de patients est toujours lent. Mais la courbe est exponentielle : à partir de l'an prochain le recrutement va largement progresser.
S.P.

Boursier.com : Dans combien d'autres pays en plus de ceux annoncés comptez-vous aller ?

Nous travaillons pour ouvrir prochainement 4 nouveaux pays dont 3 ont d'ores et déjà accepté. Nous sommes confiants. Nous visons au total de 15 à 20 pays au total, soit environ deux nouveaux pays par mois. Mais au-delà du nombre, c'est la qualité qui nous préoccupe avant tout : le but est de sélectionner les bons patients.
S.P.

Boursier.com : Quels commentaires pouvez-vous aire à ce stade sur le déroulement des implantations au Kazakhstan et en République Tchèque ?

Tant que l'étude pas fini, il est difficile de commenter Mais la première expérience est positive, le suivi des patients très intéressant à travers des infrastructure de très haut niveau. D'ailleurs, beaucoup de commentaires mitigés regrettaient des choix de pays " exotiques " lors de leur annonce. Or, ces choix sont purement cliniques. Nous n'avons fait que copier les meilleurs dans la classe à savoir les deux acteurs qui ont publié des études cliniques. Nous avons retenu les centres ayant le mieux contribué à leurs études. : Astana et Prague. Nous suivrons avec les autres centres ayant contribué à ces études.
S.P.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…