5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Sébastien Korchia, Directeur des gestions actions chez Meeschaert Asset Management

| Boursier | 67 | Aucun vote sur cette news

Ne pas succomber aux modes reste une règle de gestion incontournable

Entretien avec Sébastien Korchia, Directeur des gestions actions chez Meeschaert Asset Management

Boursier.com : Le FCP MAM Entreprises Familiales que vous pilotez fête son 15e anniversaire. Quel bilan tirez-vous de ces 15 années en termes de gestion ?

Sébastien Korchia : Ces 15 années ont confirmé que le thème d'investissement autour des entreprises familiales apportait de la résilience y compris dans des périodes de grand stress sur les marchés. Le thème des valeurs familiales a prouvé qu'il servait de refuge grâce à des entreprises bien gérées sur le long terme, avec des bilans moins stressés que la moyenne et ce pour plusieurs raisons : Le fait que la dette soit le pire ennemi des familles apporte de la visibilité. Les entrepreneurs familiaux maîtrisent au mieux leurs métiers et, de surcroît, les dividendes versés, sans être les plus élevés, sont plus réguliers...
En période de hausse des marchés, la thématique n'est pas oubliée non plus, au contraire, avec des axes forts sur des secteurs de croissance comme les secteurs du luxe, des services à la personne, de la technologie etc...

Boursier.com : L'investissement dans les sociétés familiales semble être redécouvert depuis peu dans les médias...

Effectivement. Un certain nombre d'études récentes tendent à démontrer que le capitalisme familial surperforme l'ensemble des entreprises tant d'un point de vue financier que des performances boursières notamment dans les périodes agitées. La résilience en Bourse des sociétés familiales cotées a ainsi été mise à l'honneur début 2017 par Euronext au travers d'un ensemble d'initiatives dont l'un des objectifs est d'assurer la promotion de ce segment d'entreprises, ce qui a donné naissance au premier indice européen dédié à ces sociétés, "Euronext Family Business", ce qui constitue un aboutissement.
S.K.

Boursier.com : Comment définiriez-vous votre fonds ?

C'est un fonds de conviction multi-capitalisations qui est investi principalement sur Euronext Paris dans lequel se côtoient de très grands noms comme Bouygues, Michelin, L'Oreal, des sociétés de tailles intermédiaires comme Plastic Omnium ou Bonduelle et de plus petites sociétés à l'image de Touax ou de Pizzorno... A la différence d'autres gérants, c'est un fonds de conviction sans jamais être un fonds concentré. L'idée est ici de ne pas être en risque majeur sur des positions qui pourraient apporter trop de volatilité...
MAM Entreprises Familiales affiche depuis sa création une performance cumulée de 232,20% (part C-EUR) et une performance nette annualisée de 8,36%. Le fonds a délivré ainsi, sur la durée, une performance supérieure à son indicateur de référence avec une volatilité très sensiblement inférieure. Il se classe dans le premier décile Europerformance sur 5 ans et est noté 5 étoiles Europerformance au 29 septembre 2017.
S.K.

Boursier.com : Vous insistez sur la faible volatilité du fonds...

Il fait effectivement partie des fonds les moins volatils de la place dans sa catégorie... Je m'attache à gérer le fonds MAM dans un esprit familial en gardant cette logique depuis 15 ans, c'est-à-dire en utilisant ce que ces entreprises familiales nous apprennent dans leur approche très détachée des aléas au quotidien, avec une vision qui privilégie le moyen/long terme. Au-delà d'une bonne performance, la volonté d'obtenir la volatilité très réduite influence mon mode de gestion...
S.K.

Boursier.com : La crise de 2008 vous a-t-elle fait évoluer dans votre approche ?

Rien n'a changé pour moi dans l'acte de gestion. Je me tiens depuis le début à cette même approche, ce même équilibre avec beaucoup de retenue dans ma façon de gérer... La crise n'a fait que me conforter dans cette stratégie et a renforcé ma courbe d'expérience. Elle a confirmé qu'il n'y avait pas de martingale miraculeuse, pas de valeurs qui montent au ciel ou de secteurs qui grimpent indéfiniment comme certains le pensaient en 2000 avec les valeurs technologiques ou quelques années plus tard avec les valeurs pétrolières et financières... Ne pas succomber aux modes reste une règle de gestion incontournable, tout comme bien répartir les risques...
Par ailleurs, le fait qu'il existe peu de sociétés financières familiales en France a constitué un point de protection important qui a permis au fonds d'être moins exposé à la crise financière que le reste du marché.
S.K.

Boursier.com : La tendance actuelle caractérisée par des marchés boursiers plutôt chers et une volatilité très basse vous inquiète-t-elle ?

Disons que cela me rend prudent... On assiste effectivement à une volatilité qui bat des records de faiblesse et à des niveaux de valorisation des marchés plutôt tendus qui s'expliquent par l'amélioration de la conjoncture internationale et la grande générosité monétaire des banques centrales... Les nouvelles idées d'investissement se font plus rares dans ce contexte. Le fonds sait se mettre ponctuellement en position de sécurité en augmentant la poche de disponibilités de manière significative quand il le faut... Le fonds est éligible au PEA, il peut donc descendre à hauteur de 75% d'investissement en actions dans son cadre légal. Nous nous situons selon moi à un moment où les marchés envoient des signaux qu'il ne faut surtout pas ignorer et qui m'incitent à augmenter mon degré de vigilance... Savoir se désinvestir est aussi une de mes marques de fabrique.
S.K.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS