En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 602.23 PTS
-0.94 %
5 607.00
-0.84 %
SBF 120 PTS
4 421.72
-0.89 %
DAX PTS
12 380.31
-0.71 %
Dowjones PTS
27 076.82
-0.52 %
7 852.41
-0.51 %
1.100
+0.01 %

Entretien avec Pierre Ribeiro, Directeur général finances de Somfy

| Boursier | 519 | Aucun vote sur cette news

Confiants dans la capacité de Somfy à délivrer 5% de croissance

Entretien avec Pierre Ribeiro, Directeur général finances de Somfy

Boursier.com : Le premier semestre s'avère très solide, avec une performance notable pour les zones Europe du Nord et de l'Est qui ont crû de 10 ME de chiffre d'affaires chacune...

La dynamique des marchés, en Europe de l'Est, est toujours favorable, c'est le cas en Pologne, Roumanie et République tchèque... Il faut aussi prendre en compte une partie de réexport de fenêtres et moteurs pour la Pologne. Pour ce qui est de l'Europe du Nord, nous demeurons sur un trend de 18 mois de croissance marquée. La Grande Bretagne progresse de près de 10%, il n'y a donc pas d'effet Brexit sur nos chiffres. L'activité est tirée par le pilotage par la voix, le connecté... Au global, Somfy a gagné un point de rentabilité grâce à la progression de la marge brute, mais aussi à la maîtrise des dépenses. Les dépenses de structure ne progressent que de 2%, soit un rythme bien inférieur à celui du chiffre d'affaires.
P.R.

Boursier.com : L'évolution des devises vous a été plutôt favorable ce semestre. Qu'en est-il des matières première?...

L'an passé, notre ROC avait subi 14 ME d'impact négatif des effets de change alors que cette année, l'effet est favorable pour environ 1 ME. Concernant les matières premières, nous attendons un impact négatif d'environ 2 ME sur l'ensemble de 2019. Depuis août, les prix s'assagissent quelque peu, ce qui nous permet d'être un peu plus positifs sur les coûts pour 2020.
P.R.

Boursier.com : Comment se présente le deuxième semestre?

Nous sommes confiants dans la capacité de Somfy à délivrer 5% de croissance et garder une tendance similaire à celle du premier semestre. Concernant l'amélioration de la rentabilité du groupe, nous visons un retour au niveau de la marge de 2017, autour de 16% de ROC. Nous ne serons pas loin de ce niveau sur l'exercice 2019.
P.R

Boursier.com : Le flottant n'est pas large mais Somfy a toujours fait preuve de considération pour ses actionnaires minoritaires. Quel message leur faites-vous passer aujourd'hui?

Un message de confiance. Nos chiffres de croissance témoignent de disparités fortes à travers le monde, mais c'est une de nos forces d'être présents sur plusieurs zones géographiques et d'afficher un objectif de croissance de 5%. Nous faisons face, ponctuellement, aux difficultés politiques et économiques de différentes zones géographiques, mais les fondamentaux de nos métiers restent très bien orientés autour de l'équipement de la maison, du connecté et de l'habitat en général.
P.R.

Boursier.com : Vous avez été, lors des derniers mois, peu actifs en matière de croissance externe. Les opérations sont-elles difficiles à mener?

Nous sommes intéressés par des opérations, mais les cibles sont très chères. Les multiples pratiqués sont élevés... S'il s'agit d'une opération stratégique, nous ne renoncerons pas. L'intention est là! Nous pourrions viser un renforcement aux Etats-Unis, ou bien un élargissement de nos offres produits en Europe, ou bien acheter une technologie. En revanche, nous pensons qu'il n'est pas opportun d'accélérer en Amérique latine.
P.R.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Les opérations de rachat par le prestataire de services d'investissement dans le cadre de cette convention cesseront au plus tard le 14 octobre...

Publié le 16/09/2019

Paul Hermelin a proposé au Conseil d'adopter à l'issue de la prochaine Assemblée Générale une gouvernance dissociant les fonctions de Président et de Directeur général...

Publié le 16/09/2019

Ces Green Bonds sont d'un montant de 500 ME portant intérêt au taux de 1,125% échéance 2031...

Publié le 16/09/2019

Au 30 juin, la trésorerie disponible de Theraclion s'élève à 3,1 ME...

Publié le 16/09/2019

Rendez-vous le 19 septembre...