Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 986.87 PTS
-0.39 %
6 984.0
-0.38 %
SBF 120 PTS
5 423.09
-0.34 %
DAX PTS
15 635.62
-0.33 %
Dow Jones PTS
35 754.75
+0.1 %
16 394.34
+0. %
1.131
-0.24 %

Entretien avec Philippe Santi, DG Délégué d'Interparfums

| Boursier | 1090 | Aucun vote sur cette news

Entre 560 et 570 ME de chiffre d'affaires en 2022

Entretien avec Philippe Santi, DG Délégué d'Interparfums

Boursier.com : Vous annoncez relever votre objectif de chiffre d'affaires annuel. Quel est-il désormais?

Nous attendons désormais un chiffre d'affaires 2021 compris entre 520 et 530 ME. Soit une progression de 40% par rapport à 2020, mais surtout de 8% par rapport à 2019, année de référence avant le Covid.
P.S.

Boursier.com : C'est le 4ème relèvement d'objectif de chiffre d'affaires. Etiez-vous trop prudents initialement ?

Il faut savoir que notre budget initial a été établi l'an passé, à la même époque, à 400 ME. Nous sortions d'une période compliquée, avec peu de visibilité. Nous avons d'abord relevé ce niveau à 430 ME en mars, puis entre 460 et 480 ME, puis 520, et désormais entre 520 et 530 ME. Parce que l'activité s'est avérée bien meilleure que prévu!
P.S.

Boursier.com : Interparfums progresse de 66%, après 9 mois, en Amérique du Nord! Pourquoi une telle performance ?

Le Marché américain est tout à fait surprenant. Cela avait été le cas lors de Noël 2020 et cela continue. Le marché de la Beauté, au sens large, progresse très fort, de plus de 40% par rapport à 2019. Nous même faisons mieux que le marché avec nos marques Montblanc, Jimmy Choo et Coach.
P.S.

Boursier.com : Peut-on parler d'effet "Trump" avec un soutien fort à la consommation américaine?

Sans doute. Mais pas seulement. Les habitudes de consommations évoluent et les américains, qui envisageaient jusqu'alors le parfum comme un cadeau de fin d'année, le considèrent désormais comme un achat plaisir contrairement aux européens...
P.S.

Boursier.com : L'Europe, où les ventes reculent de 3% justement...

La base de comparaison était plus élevée en Europe notamment en raison du lancement de la ligne Montblanc Explorer qui avait bien fonctionné, en 2019. Cela explique notamment la performance.
P.S.

Boursier.com : Qu'en est-il des performances en termes de marques?

Jimmy Choo et Coach affichent des taux de croissance plus élevés parce que leurs parfums se sont bien vendus et que les ventes ont été soutenues par un lancement annuel réussi pour chacune d'elle. Nous sommes sur des rythmes de croissance compris entre 15 et 20% sur ces deux marques. C'est d'ailleurs tout un travail et un savoir-faire que ces lancements. Savoir les espacer avec justesse dans le temps pour les réussir au mieux...
P.S.

Boursier.com : Où en êtes-vous du lancement de Moncler?

Nous sommes en phase de pré-lancement dans 200 points de ventes dont 50 de Moncler, avec une mise en place progressive. Le véritable lancement aura lieu au printemps 2022 avec l'idée d'être présents dans environ 3.000 points de ventes en fin d'année 2022.
P.S.

Boursier.com : Moncler a t-il vocation à devenir un pilier d'Interparfums?

Dans notre portefeuille de treize marques, trois sont particulièrement importantes : Montblanc, Jimmy Choo et Coach. Moncler est une marque magnifique et nous attendons le meilleur d'elle. Nos ambitions sont importantes et le résultats du pré-lancement permettra d'en savoir plus!
P.S.

Boursier.com : Quelle évolution attendre de votre budget marketing-publicité?

Nous l'avons centré sur la deuxième partie de l'année 2021. Et avons décidé, en octobre dernier, de renforcer les dépenses de 10 ME, pour un total entre 120 et 130 ME. C'est un montant élevé mais une pratique courante dans notre industrie.
P.S.

Boursier.com : Sans pénaliser trop la marge opérationnelle...

Tout à fait, elle ressortira entre 15 et 16%. Notre modèle est vertueux puisque nous n'engageons pas les dépenses marketing en premier, mais une fois cernées les capacités de ventes de chaque marque. Ce qui nous garantit d'être en capacités de dégager des niveaux de marge élevés.
P.S.

Boursier.com : Auriez-vous fait encore mieux sans les difficultés d'approvisionnement?

Probablement. Et il faut souligner le travail remarquable de notre équipe "supply chain". Lorsque nous avons publié nos résultats semestriels, nous étions quelque peu inquiets pour le mois de septembre, mais finalement, le problème a pu être jugulé au mieux. Ce sont nos fournisseurs qui ont des problèmes avec leurs propres fournisseurs de bois, de verre, de plastique, etc... Nous entretenons des relations fortes avec nos fournisseurs depuis de nombreuses années et cela nous permet de trouver des solutions et d'être agiles dans des périodes compliquées comme celle que nous traversons. Nous espérons que ce problème, qui devrait perdurer au premier trimestre 2022, se lisse au fil du temps.
P.S.

Boursier.com : Quel est donc votre objectif 2022 ?

Entre 560 et 570 ME de chiffre d'affaires. Les croissances s'annoncent raisonnablement bonnes sur les marques principales. Il y a toujours un peu d'érosion, normale, sur certains produits au fil du temps. Et puis nous enregistrerons une année pleine avec Moncler. Ce qui contribuera à la progression de chiffre d'affaires. L'ensemble de ces effets doit aboutir à un chiffre d'affaires annuel compris dans la fourchette indiquée...
P.S.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2021

Attachée à promouvoir l'impact environnemental et sociétal de ses activités, et engagée depuis le lancement de son plan ESG "SO DURABLE", Sodify,...

Publié le 09/12/2021

Tanguy Claquin est nommé Responsable mondial Sustainability de Crédit Agricole CIB. Il est rattaché à Didier Gaffinel, responsable mondial du Coverage et de la banque d’investissement. Il…

Publié le 09/12/2021

La Commission européenne a présenté aujourd’hui un projet de directive visant à améliorer les conditions de travail dans le secteur des plateformes numériques telles qu'Uber ou Deliveroo.…

Publié le 09/12/2021

Les compagnies Air France et KLM ont signé de nouveaux accords de partage de code avec Italia Trasporto Aereo (ITA) Airways...

Publié le 09/12/2021

Alstom et Hitachi Rail ont confirmé que la coentreprise à 50/50 Hitachi-Alstom High Speed (HAH-S) avait signé les contrats avec High Speed Two (HS2)...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne