En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.131
+0.04 %

Entretien avec Philippe Rebboah, Président du Conseil d'administration de Blue Shark Power System

| Boursier | 268 | 5 par 4 internautes

Un premier pas en Bourse sur Euronext Access

Entretien avec Philippe Rebboah, Président du Conseil d'administration de Blue Shark Power System

Boursier.com : Blue Shark Power System va faire son apparition sur Euronext Access, l'ancien Marché Libre demain 28 novembre. Expliquez-nous le positionnement de la société.

Blue Shark Power System est spécialiste de la technologie hydrolienne qui permet de produire de l'électricité en exploitant la force des courants de la mer et des fleuves. Sous l'effet de la force de l'eau, les pâles de l'hydrolienne se mettent en mouvement et produisent un courant électrique. Le courant produit, convertie en courant continue, est acheminé via un câble sous-marin jusqu'à la terre pour être injecté dans le réseau. Nous produisons 2 types d'hydroliennes : la première pour les mers et pour les océans, qui flotte entre deux eaux à partir de 20 mètres de profondeur, pouvant produire jusqu'à 1 000 kW/h ; et la deuxième pour les fleuves sur pilier, positionnée entre 3 et 12 mètres de profondeur, pouvant produire jusqu'à 850 kW/h. Nous n'en sommes qu'au début de l'histoire ! Les contrats sont devant nous ! Nous venons d'en signer deux premiers à Djibouti et en Chine. La société est encore jeune, née en 2013. En 2017, elle a généré 130 KE de chiffre d'affaires avec un bénéfice de 36 KE. Au 31 décembre 2017, le montant des capitaux propres s'élève à 827 KE.
P.R.

Boursier.com : Quelles sont les spécificités de vos hydroliennes ?

L'hydrolienne Blue Shark Power est composée de pâles et diffuseurs en fibre de carbone qui lissent la force du courant tout en l'attirant. Ce faisant l'hydrolienne affiche un coefficient de conversion de 99% ! Un niveau inégalable dans les énergies renouvelables. A titre de comparaison, l'éolien et le solaire affiche des coefficients de conversions largement inférieurs, car il fait nuit et parfois il n'y a pas de vent... Concernant notre hydrolienne, on parle là d'une technologie qui a nécessité 15 ans de R&D pour aboutir à ce niveau.
P.R.

Boursier.com : Quel sera votre modèle de développement?

Notre modèle est celui d'un exploitant de fermes hydroliennes qui vend l'électricité qu'il produit. Mais dans un premier temps, pour le contrat que nous avons annoncé à Djibouti, ainsi qu'en Chine, nous allons vendre les hydroliennes, ce qui fera rentrer de l'argent dans les caisses de la société et nous permettra d'avancer sur d'autres projets.
P.R.

Boursier.com : Quelle est la taille du Marché ?

Selon la société Atlantis Ressources, les gisements de courants exploitables par les hydroliennes marines au niveau mondial représentent un potentiel de 120 GW, parmi lesquels 54% pourraient provenir d'Europe et plus précisément d'Ecosse pour 25%. 16 projets sont en cours d'exploitation, représentant une capacité installée de près de 14.5 MW. Le déploiement de projets supplémentaires d'ici 2019 devrait pousser la capacité installée à un peu plus de 50 MW parmi lesquels 40% serait produit en Europe. L'enjeu est considérable et nous sommes dans une optique de long terme et nous inscrivons dans la transition écologique.
P.R.

Boursier.com : Pourquoi la Bourse, alors que votre taille plaiderait pour d'autres types de financements?

Nous faisons un premier pas sur Euronext Access et visons, plus tard, un transfert sur Euronext Growth, avec une levée de fonds. Mais dans l'immédiat, nous n'avons pas besoin de financement. Depuis 2013, nous avons investi 1 ME dans l'entreprise, mais il y a eu 15 ans de R&D auparavant. Nous entrons en Bourse pour sensibiliser les gens aux problèmes et répondre aux besoins en électricité des pays pauvres. Nous souhaitons que les citoyens participent avec nous à cette aventure.
P.R.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...