En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 791.5
+1.20 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 362.23
-0.25 %
6 712.48
+0.44 %
1.132
-0.28 %

Entretien avec Patrick Vandromme, PDG de Maisons France Confort

| Boursier | 961 | 3.33 par 3 internautes

Le groupe a encore un très fort potentiel de croissance en France

Entretien avec Patrick Vandromme, PDG de Maisons France Confort

Boursier.com : Quels sont les faits marquants des chiffres semestriels ?

Notre chiffre d'affaires est en forte hausse à 410,7 ME en progression de 11,5% malgré des conditions climatiques inhabituelles et un mois de mai avec très peu de jours ouvrés. Si nous ventilons le chiffre d'affaires par activité, la construction de maisons représente 360,7 ME en hausse de 8,9% et l'activité rénovation s'établit à 50 ME soit une hausse de 35,5% confirmant ainsi le dynamisme de ces nouvelles activités. Nos performances sur la période sont conformes à nos prévisions et en ligne avec nos objectifs. L'autre fait marquant porte sur notre stratégie de diversification qui connaît une avancée importante avec la création de notre société de promotion immobilière HIBANA. Afin de devenir un généraliste du logement il nous manquait l'activité promotion. Conscient que la construction de maisons et la promotion immobilière sont des métiers bien différents demandant des expertises et des savoir-faire spécifiques, nous avons décidé de nous associer à des professionnels reconnus pour lancer cette activité complémentaire. A un horizon de 5 ans, cette activité pourrait représenter 100 ME de chiffre d'affaires. Enfin, comme nous l'avions annoncé, en 2018 le marché immobilier à l'accession doit s'adapter aux nouvelles règles des aides au logement (Pinel, PTZ) et surtout à la suppression de l'APL accession qui désolvabilise les ménages les plus modestes. Notre taille, notre place et notre connaissance du marché nous permettent d'apporter des solutions à nos clients et de continuer à gagner des parts de marché.
P.V.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer le marché immobilier neuf ?

L'annonce des réductions des aides de l'Etat a eu un impact direct sur le marché du logement et bien entendu sur le marché de la maison individuelle qui a enregistré une baisse de 14,9% au premier semestre mais nous l'avions anticipé en mettant en place des développements produits et des actions commerciales spécifiques qui nous ont permis de surperformer le marché. Le côté cyclique de la construction de logements, nous le connaissons et nous avons toujours géré notre entreprise en prenant en considération cette contrainte pour même en tirer parti et renforcer notre place dans le secteur. Concrètement au niveau de nos ventes nous voyons une tendance qui s'améliore progressivement ainsi à fin août nos prises de commandes s'établissent à 4 589 maisons représentant un chiffre d'affaires de 543,7 MEUR HT. La rénovation se porte très bien avec des prises de commandes (BtoC et BtoB) cumulées de 96,9 ME contre 66,1 ME l'an dernier.
P.V.

Boursier.com La construction en secteur diffus risque-t-elle d'être affectée par la volonté de préserver les espaces naturels ?

Ce n'est pas un sujet à ce jour. Les français sont toujours aussi nombreux à souhaiter vivre dans une maison et à rechercher le meilleur cadre de vie pour leur famille.
P.V.

Boursier.com : Quelle est votre part de marché en France ?

Nous prouvons une nouvelle fois, dans un contexte de réduction des aides au logement, notre capacité à proposer des solutions à nos clients. C'est sans doute une des raisons de l'augmentation de notre part de marché qui passe de 9,1% à 9,3% sur le semestre.
P.V.

Boursier.com : Souhaitez-vous vous développer à l'international ?

Non, très clairement le Groupe a encore un très fort potentiel de croissance en France à la fois dans son activité historique qui est la construction de maisons individuelles mais aussi avec l'accélération du développement de nos nouvelles activités que sont la rénovation BtoB et BtoC et la promotion immobilière résidentielle. Nous souhaitons pour le moment concentrer nos moyens humains et financiers sur le développement de notre activité historique et nos nouvelles activités.
P.V.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…

Publié le 11/12/2018

Les ambitions du plan de transformation et de croissance durable du Groupe Bel, engagé depuis 2015, et visant à soutenir la croissance de ses marques à l'international et son développement sur le…

Publié le 11/12/2018

GL Events a obtenu la gestion de l'activité événementielle de Saint-Etienne et Caen. Ainsi, dans l'agglomération de Saint-Etienne, le groupe devra gérer 3 sites événementiels à compter du 1er…

Publié le 11/12/2018

A périmètre comparable, la hausse du chiffre d'affaires 2017-2018 est de 5,1%

Publié le 11/12/2018

SII a enregistré au premier semestre un résultat net de 13,65 millions d'euros, en hausse de 25,6% à 13,65 millions d'euros et un résultat opérationnel en augmentation de 19,7% à 20,35 millions…