Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 367.35 PTS
-0.28 %
6 378.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 991.93
-0.32 %
DAX PTS
15 396.62
-0.13 %
Dow Jones PTS
34 311.61
-0.21 %
13 279.05
-0.85 %
1.216
+0.1 %

Entretien avec Patrick Schiltz, PDG de Visiomed

| Boursier | 1835 | 2.80 par 5 internautes

Les OCABSA pour bâtir un groupe international, pas pour financer les pertes de Visiomed!

Entretien avec Patrick Schiltz, PDG de Visiomed

Boursier.com : Pouvez-vous préciser les fondamentaux sur lesquels reposent le nouveau " Visiomed " et vos nouvelles ambitions ?

Visiomed a d'abord rationalisé ses activités, ce qui a permis de renouer avec la croissance et la performance. Nous avons su saisir des opportunités et poser une véritable stratégie industrielle. Nous nous sommes mobilisés dans la crise sanitaire pour répondre aux besoins de produits de protection et de dépistage du Covid-19 en renforçant notre légitimité dans l'industrie notamment avec les référencements auprès de La Poste ou de la Ville de Paris. Le système de santé est en pleine mutation, nous croyons depuis longtemps dans le développement de la santé connectée et nous avons placé au coeur de notre stratégie nos solutions de télémédecine VisioCheck vendues sous la marque BewellConnect. C'est un métier émergent avec des cycles commerciaux assez longs et Visiomed a pris une position d'avance technologique déterminante. Nous avons, enfin, une très forte ambition de croissance internationale qui passera notamment par des acquisitions stratégiques nous permettant à la fois des débouchés industriels immédiats et d'atteindre une taille critique sur un marché de la santé en pleine transformation. Nous venons d'ailleurs d'annoncer un projet d'investissement à hauteur de 48 ME dans Elna Médical, le plus grand réseau de cliniques médicales au Canada avec 56 établissements. C'est pour Visiomed une formidable opportunité de déployer notre technologie de télémédecine en Amérique du Nord. Nous sommes au début d'une nouvelle aventure, je veux donner à Visiomed une véritable dimension de groupe international. La trajectoire est claire, l'ambition est forte, nous portons un projet innovant de long terme.
P.S.

Boursier.com : Dans la télémédecine, comment comptez-vous vous distinguer des acteurs présents sur le marché?

Le marché propose essentiellement des solutions basiques de visioconférences qui ne sont pas vraiment de la télémédecine. Visiomed investit depuis 2009 dans la R&D et a développé de véritables innovations technologiques dans le domaine qui se couplent avec des professionnels de santé sur le terrain . Je pense notamment à notre solution modulaire VisioCheck qui permet de s'adapter à tous les environnements, aussi bien en situation de mobilité que dans des environnements spécialisés comme les EHPADs. Nous avons aussi pris de l'avance sur les capacités de déploiement des solutions de télémédecine. Il est aujourd'hui nécessaire de savoir intégrer la technologie, les protocoles sanitaires et la gestion des ressources qui permettent ces opérations. C'est ce que nous avons commencé à faire et c'est ce que nous allons renforcer avec Elna Medical. Nous avons une longue expérience de la digitalisation du secteur de la santé. La stratégie est la bonne : nos activités créent des synergies fortes ce qui nous donne une avance réelle et un avantage concurrentiel déterminant.
P.S.

Boursier.com : A quel horizon les rentabilités, opérationnelle et nette, sont-elles atteignables ?

En 2020, nous avons amélioré de 15 ME notre résultat d'exploitation et de 19 ME notre résultat net. Ce sont les meilleurs résultats depuis l'introduction en Bourse. Nous avons une stratégie ambitieuse et claire, elle est déjà payante, nous allons poursuivre et accélérer. A titre d'exemple non seulement l'investissement dans Elna Médical est un potentiel de débouché industriel important mais il rapportera plus de 4 ME d'intérêts financiers par an si l'opération va à son terme.
P.S.

Boursier.com : Le récent programme d'OCABSA, qui suit un placement privé, était-il la seule option de financement pour vos ambitions ?

Nous avons la trésorerie disponible pour financer nos activités. Nous optimisons en permanence les moyens de nous financer. Pour soutenir notre ambition de créer un groupe puissant, nous avions 2 options : soit sortir de la Bourse et faire appel à des fonds d'investissement privés, soit utiliser une ligne de financement obligataire. Nous avons fait le choix de rester cotés afin de créer de la valeur pour l'ensemble de nos actionnaires.
P.S.

Boursier.com : Vous faudra-t-il lever de nouveaux fonds d'ici l'atteinte de la rentabilité ?

Les acquisitions en cours et prévues doivent nous permettre d'atteindre cette rentabilité. Je suis très clair, le programme d'OCABSA est destiné à soutenir notre programme d'acquisitions, donc la croissance externe, et bâtir un groupe international, pas financer des pertes.
P.S.

Boursier.com : Avec le recul, était-ce le bon choix de céder Thermoflash à Biosynex, juste avant la crise de la Covid-19... ?

Nous avons pris les décisions qu'il fallait quand il fallait. Il s'agissait d'une question de survie pour l'entreprise. Depuis, Visiomed s'est assainie et a ouvert un nouveau chapitre. Pour preuve, nous avons réalisé le meilleur chiffre d'affaires de l'histoire du groupe en 2020 sans ces produits de santé familiale.
P.S.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 2.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/05/2021

Le Groupe CAFOM, acteur majeur de l'équipement de la maison en Europe et en Outre-Mer, annonce son chiffre d'affaires non audité du 1er semestre de...

Publié le 17/05/2021

Selon le site du 'Figaro', le groupe Bouygues et sa filiale TF1 vont annoncer mardi matin le rachat de 30% du groupe M6.

Publié le 17/05/2021

Cybergun, acteur mondial du tir de loisir, annonce une levée de fonds de 2 ME par le tirage de 2 tranches d'OCEANE, d'une valeur nominale de 1 000 000...

Publié le 17/05/2021

Au 1er trimestre 2021, le groupe freelance...

Publié le 17/05/2021

Enertime, société française des "CleanTech" au service de l'efficacité énergétique industrielle et de la production d'énergie géothermique, annonce...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne