En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-
5 156.50
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 123.52
-
DAX PTS
11 715.03
-
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
-
1.150
-0.01 %

Entretien avec Olivier de la Clergerie, Directeur Général de LDLC

| Boursier | 596 | 5 par 1 internautes

Nous avons les moyens de nous différencier d'Amazon

Entretien avec Olivier de la Clergerie, Directeur Général de LDLC

Boursier.com : Quelle est l'explication de la baisse des ventes de LDLC sur le premier semestre 2017/2018 ?

Ce phénomène est lié en grande partie à la forte hausse des tarifs des puces-mémoires, leurs prix ont triplé sur les douze derniers mois... La demande de mémoire explose alors que l'offre ne suit pas. Au vu des dernières décisions prises par certains fabricants, les capacités de production devraient heureusement augmenter en 2018. En attendant, les ventes de certains composants comme les cartes-mères ou les processeurs ont nettement baissé sur les derniers mois. Nous avons été handicapés par un autre facteur. L'arrivée d'une nouvelle famille de processeurs Intel est prévue début 2018 ce qui génère un attentisme avec des reports d'achats.
O.C.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer la situation ?

En ce qui concerne les puces-mémoires, les prix sont en voie de stabilisation. Par ailleurs, nous percevons un certain regain de confiance de la part des consommateurs comme en témoigne la journée record du Black Friday. LDLC a réalisé 7 ME de revenus sur cette seule journée contre 4 ME l'an dernier.
O.C.

Boursier.com : Qu'en est-il du côté de la profitabilité de l'entreprise ?

Le modèle économique de LCLC est essentiellement à charges fixes. Or, les charges fixes ont progressé sur le premier semestre 2017/2018 avec la préparation du changement de dimension à venir. Avec la baisse des ventes, les résultats semestriels ont logiquement perdu de la hauteur. On note néanmoins une progression de la marge brute...
O.C.

Boursier.com : Pourquoi avez-vous repris le groupe Olys ?

Cette opération de croissance externe permet de renforcer l'offre LDLC dans l'environnement BtoB. En outre, Olys nous permet d'acquérir des compétences produit dans l'univers Apple alors que LDLC est historiquement présent dans le monde du PC.
O.C.

Boursier.com : Craignez-vous la concurrence d'Amazon ?

Amazon est un acteur incontournable mais un généraliste alors que LDLC est un spécialiste. Nous avons les moyens de nous différencier en termes de valeur ajoutée, de service client, d'après-vente...
O.C.

Boursier.com : Quelle est votre feuille de route ?

A horizon 2021, LDLC devrait atteindre 1 Milliard d'Euros de chiffre d'affaires avec une marge d'Ebitda de 5,5% à 6%. Rappelons que sur le dernier exercice, la société a réalisé des ventes de 479 ME avec une marge d'Ebitda de 3,7%...
O.C.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Contrat en vue pour Derichebourg pour la cession des activités de collecte de déchets ménagers, de nettoiement urbain et de traitement de déchets en Italie...

Publié le 17/10/2018

Cette nouvelle implantation remplacera la boutique de 480 m2 située au 100 rue Réaumur, qui fermera ses portes courant janvier 2019...

Publié le 17/10/2018

Ces données positives du JTA-004 complètent les récentes avancées cliniques et de fabrication obtenues par Bone Therapeutics...

Publié le 17/10/2018

Cette seconde génération LIFI propose un produit plus performant avec un débit en hausse de 30%...

Publié le 17/10/2018

Spineway marque ainsi une première étape dans la reconquête du marché américain...