5 262.94 PTS
+0.13 %
5 254.5
+0.04 %
SBF 120 PTS
4 215.74
+0.05 %
DAX PTS
12 379.75
-0.05 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Nicolas Chéron, Responsable de la Recherche Marchés chez Binck.fr

| Boursier | 36 | Aucun vote sur cette news

Chaque fois que l'on a vu les flux s'inverser en faveur de l'Europe, on a observé ensuite une forte correction...

Entretien avec Nicolas Chéron, Responsable de la Recherche Marchés chez Binck.fr

Boursier.com : Quel est votre sentiment sur les indices boursiers américains qui viennent d'enregistrer un coup d'arrêt dans leur course folle ?

Les performances étaient historiques à tout point de vue... L'indice S&P500 n'avait pas corrigé de plus de 5% depuis plus de 400 séances boursières... L'indice Dow Jones a même établi 71 records historiques en 2017. Il faut remonter à 1995 pour retrouver une série un peu identique puisque le DJ avait battu cette année là 69 records... On pourrait multiplier ce genre d'exemples, avec des indicateurs qui battaient tous les records ! En parallèle, de nombreux indices montraient que l'on se trouvait dans une situation de "surachat" : l'indice de confiance des investisseurs sur la capacité des marchés à aller plus haut dépassait les 50 pts. On peut aussi citer la proportion des particuliers qui investissent sur le NYSE qui est passée de 20 à 30% dans les trois mois qui viennent de s'écouler...
N.C.

Boursier.com : Est-ce à dire qu'une correction était inévitable ?

Comme dans chaque cas de "surachat", voire de bulle, il est difficile de dire quand la correction va intervenir mais la probabilité d'un repli majeur augmentait sans cesse... Fondamentalement, les valorisations sont tendues, même s'il y avait des raisons objectives qui pouvaient justifier les niveaux de cours atteints : les révisions de bénéfices des entreprises américaines sont les plus haussières de toute l'histoire et la réforme fiscale de Trump a alimenté une dynamique puissante en raison du retour de cash que cela entretient sur fond de croissance plutôt ferme de l'activité économique outre-Atlantique...
N.C.

Boursier.com : Dans ces conditions, après une large surperformance du marché américain comparé aux indices européens, pourrait-on enfin envisager une surperformance européenne dans les prochains mois ?

C'est possible mais pas forcément rassurant ! Ce serait même légitime d'assister à un renversement de tendance après un long épisode de surperformance des marchés US. Reste que chaque fois que l'on a vu les flux s'inverser en faveur de l'Europe, on a observé ensuite une forte correction comme avant 2000 ou en 2008... L'Europe pourrait donc se réajuster sur une assez courte période avant de corriger...
N.C.

Boursier.com : L'euro/dollar se traite fermement sur le niveau des 1,25 alors que le consensus de place s'est beaucoup trompé ces derniers mois. Quel est votre avis sur la question ?

Je suis haussier sur l'euro. Pour le moment, les marchés actions n'ont pas dramatisé la situation... Il en sera sans doute différemment si le mouvement venait à s'accélérer. Le consensus milite pour une pointe à 1,25/1,26 avant un retour en arrière vers les 1,20 pour que tout rentre dans l'ordre tranquillement... Je ne suis pas certain que les choses se passent aussi facilement ! Il ne faut pas sous-estimer la force du mouvement actuel qui pourrait très bien nous emmener vers le niveau des 1,30/$. Malgré le changement de tête avec le départ de Janet Yellen, le plan d'action monétaire est connu dans les grandes largeurs aux Etats-Unis. Ce n'est pas du tout le cas pour la BCE... On entend de plus en plus de voix, en particulier en Allemagne, qui appellent à arrêter le QE plus vite que prévu... Or, une accélération rapide de l'euro pourrait cette fois avoir des conséquences sur la tenue des marchés actions.
N.C.

Boursier.com : Parmi les phénomènes de ces derniers mois, on retrouve les crypto-monnaies qui ont flambé puis corrigé le mouvement très sévèrement...

On est clairement dans le cas d'une bulle, à l'image de ce qui s'est passé sur le Bitcoin sur fond d'envolée des cours puis de correction rapide et douloureuse. On a assisté en fin d'année dernière à une entrée massive d'investisseurs non qualifiés et à une surmédiatisation des crypto-monnaies... La hausse s'est auto-alimentée, c'est un cas d'école ! Le fait que le nombre de recherches sur Google sur le thème " comment acheter des bitcoins " se soit envolé au même rythme que le cours du Bitcoin était symptomatique. Le marché consolide donc actuellement lourdement, avec à la clé un nettoyage des petits acteurs... Cela ne veut pas dire qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain. Au-delà des crypto-monnaies, le phénomène Blockchain est intéressant. Le monde de la finance va devoir composer avec ce qui constitue sans doute une révolution...
N.C.

Boursier.com : Quel est votre avis sur l'évolution de la volatilité sur les marchés actions ?

Le VIX est intéressant à suivre... A moins de 9 en fin d'année dernière, c'était du jamais vu ! Je disais il y a encore quelques jours "méfions nous de l'eau qui dort". Le réveil a été brutal ces dernières heures car il y a eu auparavant une complaisance maximale des opérateurs vis-à-vis des marchés. Je ne serais pas surpris d'assister à une année beaucoup plus erratique que 2017 sur les actions, en dents de scie...
N.C.

Boursier.com : Y-a-t-il d'autres actifs que vous surveillez de près ?

L'or est à surveiller car des niveaux clés ne sont pas très éloignés... Si l'once franchit le cap des 1360/1370$ cela pourrait déclencher une vague de hausse puissante avec une sortie de zone horizontale qui dure depuis trois ans...
N.C.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Communiqué de presse Paris, 20 février 2018     Le Conseil d'administration d'Orange a voté en faveur du renouvellement de Stéphane Richard   Le Conseil…

Publié le 20/02/2018

Bonduelle annonce avoir signé avec Conagra Brands un accord visant l'acquisition de l'activité de fruits et légumes transformés Del Monte au Canada. Cette acquisition comprend un droit…

Publié le 20/02/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/02/2018

L'agence a relevé la note d'un cran...

Publié le 20/02/2018

Le Crédit Suisse garde un biais négatif, tant que les lignes n'auront pas bougé...

CONTENUS SPONSORISÉS