En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 053.31 PTS
-
5 061.50
+0.23 %
SBF 120 PTS
4 049.60
+0.00 %
DAX PTS
11 524.34
-
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
-0.04 %

Entretien avec Nawal Ouzren, DG de Sensorion

| Boursier | 1020 | 5 par 1 internautes

Nous allons étudier l'association du SENS 401 avec les implants Cochlear

Entretien avec Nawal Ouzren, DG de Sensorion

Boursier.com : Rappelez-nous les maladies de l'oreille interne que Sensorion cherche à traiter ?

L'oreille interne est un organe très délicat, avec deux éléments : le vestibule responsable de notre équilibre et la cochlea, responsable de l'audition. Nous développons des thérapies pour traiter les maladies entrainant des vertiges très sévères ou des troubles de l'audition.
N.O.

Boursier.com : Vous les traitez avec deux candidats médicaments. Où en sont les développements ?

Notre candidat médicament le plus avancé, le SENS 111, est développé pour traiter la plus sévère des maladies vestibulaires. Les malades sont sujets à des vertiges très importants, des symptômes de nausées et à des vomissements. Souvent ces malades ne peuvent plus se tenir debout. Les résultats de la phase I, effectuée chez plus de 100 volontaires sains ont démontré que le produit est actif et atteint l'oreille : nous avons pu réduire la durée et l'intensité des vertiges, ainsi que leur démarrage. La phase IIb concerne 25 sites cliniques en court d'ouverture aux Etats-Unis, en Europe et en Asie. Le deuxième candidat médicament le Sens 401, développé dans deux indications : la surdité brusque aiguë et l'ototoxicité lié à la cisplatine chez les enfants. Nous avons obtenu la désignation de médicament orphelin en Europe pour la première, aux Etats-Unis pour la seconde, ce qui nous confère des exclusivités de marché respectives de 10 et 7 ans.
N.O.

Boursier.com : Quels acteurs oeuvrent dans ce domaine ?

Concernant le vestibule, nous sommes les seuls acteurs. Au niveau des problèmes d'audition, d'autres acteurs tentent de développer des médicaments, mais l'année 2017 n'a pas été favorable en la matière, puisque un échec en phase III a été enregistré par un de ces acteurs important, Otonomy. Auris Medical a aussi échoué dans la surdité brusque aigue, toujours en phase III.
N.O.

Boursier.com : Vos études cliniques actuelles sont-elles financées ?

Aujourd'hui, nous disposons de suffisamment de Trésorerie pour financer la phase II du SENS 111 jusqu'à son accomplissement fin 2018, ainsi que les débuts de phase II du SENS 401. Le financement demeure le nerf de la guerre d'une biotech, nous consacrons beaucoup d'efforts à chercher des financements.
N.O.

Boursier.com : L'actualité de Sensorion c'est un partenariat avec Cochlear le leader mondial des appareils auditifs. Quel est le but recherché ?

Cochlear s'inscrit dans une démarche pour faire progresser les innovations en matière d'audition et aboutir aux meilleures solutions possibles pour ses patients. Nous allons étudier ensemble l'association du SENS 401 avec leurs implants, pour déterminer si on peut améliorer leur performance. Des études précliniques sont prévues.
N.O.

Boursier.com : Un partenariat qui prend aussi une forme capitalistique puisque Cochlear va investir au capital de Sensorion...

Cochlear investira environ 1,6 Million d'Euros dans des actions Sensorion. En échange, Cochlear disposera d'un droit de première négociation d'un accord de licence mondiale concernant le traitement de patients porteurs de certains implants auditifs avec le SENS-401.
N.O.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Au cours des 9 premiers mois de 2018, Sartorius Stedim Biotech a augmenté son chiffre d'affaires à taux de change constant de 13,8%, à 896,1 millions...

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma SA annonce la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Chiffre d'affaires stable : 2 884 millions d'euros +0,1% à périmètre et taux de change constants Prises de commandes : 2 482 millions d'euros Ratio prise de commandes…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma fait l'acquisition des droits de commercialisation de l'anti-cancéreux Lumoxiti aux Etats-Unis et en Europe, devenant une société de…