5 383.88 PTS
-0.05 %
5 389.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 300.32
+0.12 %
DAX PTS
13 119.80
-0.03 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Moshey Gorsd, PDG de We.Connect

| Boursier | 160 | Aucun vote sur cette news

Un objectif de chiffre d'affaires en 2018 supérieur à 100 ME

Entretien avec Moshey Gorsd, PDG de We.Connect

Boursier.com : On connaît peu l'entité We.Connect issue du rapprochement entre les deux sociétés cotées, Techniline et Unika Group. Quel est le Business Model?

Nous nous déployons sur 3 métiers : la distribution de matériel et produits informatiques de marques, comme Acer, Samsung qui représente plus de 75% de notre activité. La conception et la fabrication de produits grand public en marque propre : accessoires pour téléphonie, tablettes, et désormais pour la mobilité électrique, pour environ 20% de l'activité. Dans ce segment, avec notre marque propre "WE", nous avons notamment développé nos propres gammes de produits de stockage et proposons également de nombreux accessoires pour tablettes, smartphones et ordinateurs portables comme des sacoches, coques, enceintes, avec trois autres marques Halterrego, D2 Diffusion et Eden. De façon générale, nous concevons des produits et accessoires sur lesquels les grandes marques ne se positionnent pas. Enfin, de façon marginale, pour environ 3% du chiffre d'affaires, nous proposons une activité d'intégration de PC via des partenaires comme Econocom.
M.G.

Boursier.com : Quels sont les relais de commercialisation ?

La Fnac, Boulanger, Carrefour, les magasins Leclerc : la commercialisation des produits est assurée dans toute la France au travers des grandes surfaces spécialisées et des grandes et moyennes surfaces ou encore des revendeurs informatiques. Le e-commerce est aussi important, nos produits étant présents chez Amazon, Cdiscount, Rue du Commerce, LDLC...
M.G.

Boursier.com : Distributeur de produits de marques, marque propre... Envisagez-vous aussi des produits sous licence ?

C'est ce que nous faisons avec le lancement, fin du premier trimestre 2018, d'une trottinette connectée, avec un design innovant, notre marque de fabrique. Nous lançons le produit sous licence Porshe Design.
M.G.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs financiers ?

Forts des récentes acquisitions de PCA France et de Halterrego, nous avons un objectif de chiffre d'affaires en 2018 supérieur à 100 ME, soit une hausse d'au moins 25% de notre activité en deux ans. Et ce uniquement de façon organique. Ce niveau d'activité pourrait être dépassé en cas d'éventuelle d'acquisitions supplémentaires. Notre taux de marge d'EBITDA, à 3,6% au premier semestre, a vocation à se maintenir ou s'améliorer, bénéficiant de la montée en puissance de notre stratégie de marque propre pour laquelle nos marges sont évidemment plus importantes.
M.G.

Boursier.com : Comptez-vous solliciter le marché à court ou moyen terme?

Nous n'avons pas besoin de financements dans l'immédiat, disposant d'une Trésorerie de 20 ME. Nous devons digérer les récentes acquisitions dont PCA France et ne souhaitons pas diluer le capital. Nous sommes dans une optique de notoriété pour la marque WE, d'où le changement de nom de l'entité cotée, suite au rapprochement Unika/Techniline. Rapprochement qui nous a aussi permis de bénéficier de la liquidité du titre Techniline et d'un point de vue comptable de son déficit reportable.
M.G.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Calme plat sur le dossier Compagnie des Alpes après la publication des comptes annuels de la société...

Publié le 12/12/2017

Atos a proposé de racheter Gemalto à 46 euros. La SSII cherche l'appui du conseil d'administration...

Publié le 12/12/2017

Unibail-Rodamco perd 2,23% à 219,05 euros après avoir lancé une offre de rachat à 24,7 milliards de dollars sur Westfield. Le Conseil d'Administration de Westfield et le Conseil de Surveillance…

Publié le 12/12/2017

Gemalto bondit de 33,64% à 45,4 euros après qu'Atos (+2,37% à 127,2 euros) a rendu publique l'offre de rachat qu'il a présentée au Conseil d'administration du spécialiste de la sécurité…

Publié le 12/12/2017

Succès commerciaux en Russie et en République tchèque

CONTENUS SPONSORISÉS