En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 919.02 PTS
+0.59 %
5 934.5
+0.86 %
SBF 120 PTS
4 655.99
+0.57 %
DAX PTS
13 282.72
+0.46 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0.25 %
1.112
0. %

Entretien avec Michel Saugné, Directeur Associé de la gestion de Tocqueville Finance

| Boursier | 248 | Aucun vote sur cette news

BNP Paribas, Axa, FFP, ALD...

Entretien avec Michel Saugné, Directeur Associé de la gestion de Tocqueville Finance

Boursier.com : Quelles sont les spécificités d'un investissement value ?

Il s'agit d'investir sur un titre qui paraît décoté au vu de sa valeur intrinsèque. Cette démarche peut être mal comprise avec comme principal écueil ce qu'on appelle la " value trap " qui portent sur des titres dépréciés mais qui le sont pour de bonnes raisons... Nous ciblons les actions dont le statut de sous-valorisation est temporaire avec une incompréhension des investisseurs ou un catalyseur qui permettra le retour à meilleure fortune...
M.S.

Boursier.com : Comment expliquez-vous la mauvaise performance de la famille value depuis de nombreuses années ?

Alors que la période 2000-2008 a été favorable aux dossiers dits value, depuis 2009 ce sont les valeurs de croissance qui ont les faveurs des investisseurs. La croissance économique est en effet relativement faible, les ruptures technologiques sont désormais bien monétisées ce qui favorise les GAFA, les politiques monétaires accommodantes pénalisent les banques qui appartiennent à la famille value, les incertitudes économiques et politiques sont fortes... La conjonction de ces éléments favorise les sociétés ayant une croissance visible et prévisible.
M.S.

Boursier.com : La situation peut-elle changer bientôt ?

L'écart de multiples entre la value et la croissance n'a jamais été aussi important. Aux Etats-Unis, les indicateurs économiques plaident pour une poursuite de la croissance. En Europe, l'activité est en train de se stabiliser avant un redémarrage probable. Pour ce qui est des problèmes politiques que sont la guerre commerciale et le Brexit, des espoirs d'amélioration apparaissent. Dans ces conditions, un retour de l'appétit des gérants pour la value semble probable.
M.S.

Boursier.com : Que pensez-vous du secteur financier ?

MS. : Les banques profitent d'une base assainie avec des fonds propres renforcés, le moindre poids des activités de marché dans le business, une clientèle de particuliers relativement stable... Un titre comme BNP Paribas a retenu notre attention avec une solide capacité bénéficiaire et un rendement appréciable. Axa compte aussi parmi nos fortes convictions alors que le modèle économique de la société est désormais basé sur l'assurance de risques techniques au lieu de l'assurance vie. Il s'agit d'une vraie manoeuvre stratégique qui semble très pertinente. Axa continue pourtant de se traiter avec une décote de 20% sur Allianz...

Boursier.com : Avez-vous des small et midcaps dans votre portefeuille ?

Ce type de valeurs souffre du positionnement actuel des investisseurs qui favorisent la gestion quantitative et les ETF. Cette polarisation l'emporte sur les fondamentaux de qualité affichés par de nombreuses valeurs moyennes qui sont injustement ignorés... Nous avons du FFP en portefeuille alors que cette action affiche une décote de 45% sur son Actif Net Réévalué avec des participations dans Peugeot, Orpea, Seb, du private equity, des fonds alternatifs... ALD compte également parmi les lignes du fonds avec des tendances porteuses sur la durée et un rendement de près de 5%.
F.R.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

L'opération se conclut à 590 ME pour 50% de participation...

Publié le 13/12/2019

La société anglaise Clugston, associée au Groupe CNIM en tant que génie civiliste pour plusieurs contrats de réalisation d'usines de valorisation de...

Publié le 13/12/2019

Wendel et d'autres actionnaires existants d'Allied Universal ont finalisé la cession d'une part majoritaire de leur participation dans la société à...

Publié le 13/12/2019

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropCorp a essuyé une perte nette, part du groupe, de 22,7 millions d’euros contre une perte de 88,9 millions d’euros, un an plus tôt. Le premier…

Publié le 13/12/2019

En novembre 2019, le trafic de Paris Aéroport ressort en hausse de 0,9 % par rapport au mois de novembre 2018 avec 7,9 millions de passagers accueillis, dont 5,7 millions à Paris-Charles de Gaulle…