Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 613.73 PTS
-0.06 %
5 606.50
-0.1 %
SBF 120 PTS
4 456.25
-0.09 %
DAX PTS
13 859.45
+0.08 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.211
+0.3 %

Entretien avec Michel Artières, co-fondateur et PDG d'Ateme

| Boursier | 1758 | 3.33 par 3 internautes

Nous visons un retrait d'Anevia de la cote

Entretien avec Michel Artières, co-fondateur et PDG d'Ateme

Boursier.com : Vous détenez une très large majorité du capital d'Anevia, l'enjeu est-il désormais de franchir les 90%, grâce à l'offre en cours, pour être en mesure de retirer Anevia de la cote?

Détenant 87% du capital d'Anevia, le but est effectivement d'atteindre les 90% et de lancer une offre de retrait de la cote de la société par la suite, ce qui nous permettra de réaliser quelques économies...
M.A.

Boursier.com : Vous expliquiez par le passé qu'il n'y avait pas de raison stratégique à un tel rapprochement pour Ateme qui évolue sur un marché plus large que celui d'Anevia. Est-ce surtout un rapprochement opportuniste ?

C'était il y a 6 ans au moment de l'introduction en bourse, réalisée quelques mois après celle d'Anevia, et les choses ont changé depuis ! Le marché qui est le nôtre a lui-même changé ! En 2014, effectivement, nous évoluions sur un marché bien plus vaste que celui d'Anevia puisque les technologies de compression vidéo sont utilisées pour tous types de réseaux (TNT, internet, câble, satellite) et tout au long de la chaîne de vie d'une vidéo : de la production à la diffusion. Les produits d'Anevia, en aval des nôtres, sont plus destinés à la distribution OTT des données, via Internet pour arriver aux PC , tablettes et smartphones des abonnés. Aujourd'hui nous opérons ce rapprochement qui n'apparaissait pas évident en 2014, car l'offre OTT prend une importance considérable. La distribution OTT concerne en effet à la fois des distributeurs historiques comme Orange, mais aussi des créateurs de contenus comme TF1 ou FTV distribuant maintenant directement à leurs abonnés avec, par exemple, le lancement de Salto, et enfin de nouveaux entrants, à l'instar de Netflix ou Disney+. Contrairement à il y a 6 ans, il apparaît évident que la diffusion OTT devient une opportunité de marché très importante et il est judicieux de l'adresser avec une offre complète.
M.A.

Boursier.com : Anevia était-elle la cible idéale pour adresser ce marché?

Nous avons approché les concurrents d'Anevia, mais avons choisi cette dernière pour la qualité de ses contenus. Désormais, nous pourrions rajouter quelques produits au catalogue par de petites acquisitions, mais ce ne sera pas aussi structurant que ce rapprochement avec Anevia.
M.A.

Boursier.com Avez-vous lancé l'intégration d'Anevia, le rapprochement des équipes ?

Le rapprochement est sur de très bons rails. Les deux sociétés se connaissent très bien. Des employés ont évolué dans les deux sociétés... Et le projet de rapprochement a été réalisé avec le soutien du management d'Anevia qui a d'ailleurs apporté ses titres. Le futur organigramme de la société unifiée est connu et nous travaillons déjà à l'intégration des solutions Anevia afin de pouvoir accompagner nos clients avec un positionnement plus large et différenciant vis-à-vis de la concurrence. Une sorte de "one stop shop" pour nos clients à la recherche de solutions pré intégrées. L'opération fait sens car il y a des synergies et un cross selling important. Les produits Anevia bénéficieront du réseau commercial d'ATEME, mieux implanté internationalement.
M.A.

Boursier.com : La progression du chiffre d'affaires d'Ateme sur l'exercice qui se termine est-elle toujours de mise étant donné le repli de -5% après 9 mois ?

Compte-tenu des anticipations commerciales et du niveau de revenus mensuels récurrents, nous pensons que nous sommes en mesure de rattraper le retard à 9 mois lors du quatrième trimestre. Nous pensons donc terminer l'exercice en croissance rentable, à périmètre constant, donc hors consolidation avec Anevia sur les derniers mois de l'année, et hors coûts liés à l'acquisition d'Anevia, ce qui témoigne d'une bonne capacité de résilience dans le contexte de 2020.
M.A.

Boursier.com : La concurrence s'est-elle aussi renforcée dans son offre?

Les produits adressés à la fois par Ateme et par Anevia balayent un marché plus large avec une offre très complète par rapport à celle de nos concurrents. Nous sommes désormais idéalement positionnés pour devenir une sorte de "webstore shop" pour nos clients à la recherche de solutions pré intégrées.
M.A.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2021

Air France KLM n'a pas besoin de cela...

Publié le 19/01/2021

Fives a sélectionné la solution Wallix Inside pour sécuriser la connexion de l'environnement de production fourni par sa filiale Fives CortX, experte dans la collecte, l'analyse et l'exploitation…

Publié le 19/01/2021

Avec l'offre sur Creval

Publié le 19/01/2021

Lisi Aerospace, une division du groupe Lisi, a conclu un accord avec la société Boeing pour prolonger son contrat actuel. Dans le cadre de ce contrat, Lisi Aerospace continuera à fournir près de 6…

Publié le 19/01/2021

Le chiffre d’affaires de Bourse Direct s’élève à 44,5 millions d’euros en 2020, en croissance de 42%. Le spécialiste de la Bourse en ligne a enregistré près de 6,6 millions d’ordres…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne