5 513.82 PTS
-
5 480.0
-
SBF 120 PTS
4 405.94
-
DAX PTS
13 246.33
-
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
-0.32 %
Nikkei PTS
23 776.28
-0.73 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Entretien avec Michaël Fribourg, Président de Chargeurs

| Boursier | 635 | Aucun vote sur cette news

Un acompte sur dividende de 0,25 euros, en progression de 25%

Entretien avec Michaël Fribourg, Président de Chargeurs

Boursier.com : Pouvez-vous commenter les résultats semestriels que le groupe Chargeurs vient de publier ?

Nous continuons d'ériger Chargeurs en acteur mondial de premier plan sur les activités de niche à forte valeur ajoutée... Ce semestre, le Groupe a confirmé de nouveau son excellente santé, avec une croissance du résultat opérationnel courant de 16% et une forte génération de cash. Le cashflow opérationnel enregistre une hausse de 87% par rapport au premier semestre 2016. Ce sont les fruits des Chargeurs Business Standards que j'ai souhaité mettre en place avec toutes les équipes mondiales du Groupe... Fort de ses succès, Chargeurs accélère ses ambitions et vise un doublement de son chiffre d'affaires à 5 ans, à environnement macro-économique constant. Pour soutenir cette stratégie, nous mettons en place un programme d'optimisation opérationnelle de nouvelle génération, baptisé "Game Changer".
M.F.

Boursier.com : Quels sont les principes et le rôle transformant du programme "Game Changer" ?

L'objectif est que nos métiers "changent la donne" dans leurs marchés, qu'ils révolutionnent leur position dans la chaîne de valeur et offrent à nos clients, partout dans le monde, une technicité, une excellence et une expérience inégalées. Ce programme d'excellence prend le relais du programme "Performance, Discipline, Ambitions". Le Programme "Game Changer" va donc renforcer les Chargeurs Business Standards et couvrira, par des investissements opérationnels et capacitaires additionnels, quatre domaines sur lesquels nous allons concentrer nos efforts sur les années à venir pour accroître notre rentabilité à long terme : le marketing et les ventes, l'excellence du capital humain, l'innovation disruptive et l'optimisation de nos modèles de production.
M.F.

Boursier.com : L'accélération de la stratégie de Chargeurs passe-t-elle par une politique d'acquisition ambitieuse ?

Nous restons extrêmement sélectifs dans nos acquisitions, en étant très exigeants sur l'excellence opérationnelle. En matière d'acquisitions, nous visons des entités et des métiers où nous avons la capacité de créer, développer ou renforcer un leadership mondial distinctif, dans le BtoB comme dans le BtoC. Nous n'hésiterons pas à saisir ou susciter des opportunités, comme nous l'avons déjà fait avec succès. Les entités qui nous rejoignent conservent leur empreinte culturelle et bénéficient en même temps de la nouvelle ADN de Chargeurs, de notre approche distinctive dans la segmentation des marchés et des clientèles, l'optimisation logistique, le smart manufacturing, l'innovation, le marketing, le digital, la gestion des talents et la rigueur financière. Nous accélérons la mutation des métiers grâce à une empreinte culturelle mondiale forte et grâce à des outils de transformation performants que nous optimisons en permanence.
M.F.

Boursier.com : A court terme, la hausse de l'Euro est-elle préjudiciable pour Chargeurs ?

Faiblement à ce stade. Même si nous vivons toujours mieux avec un euro faible, Chargeurs opère mondialement, industriellement et commercialement, et s'adapte en permanence à l'évolution des monnaies. Pour 2017, l'impact devrait être relativement limité grâce à nos politiques de couverture, toujours très prudentes. Du point de vue de notre compétitivité-prix à moyen et long terme, nous bénéficions de couvertures naturelles sur plusieurs monnaies : dans beaucoup de zones géographiques, nous achetons les matières premières, produisons et vendons dans les monnaies locales. A l'échelle mondiale, nous achetons, produisons et vendons beaucoup en dollar. Pour renforcer ces couvertures naturelles, Chargeurs n'hésite pas élargir son panel de zones de production. C'était aussi le sens de l'acquisition de Main Tape conduite avec succès en 2016 : nous avons renforcé notre capacité de production de films de protection de surface en zone dollar et réduisons ainsi à moyen terme notre sensibilité à l'évolution euro-dollar. Nous continuerons structurellement dans cette stratégie.
M.F.

Boursier.com : Quelle est votre politique en matière de dividende ?

Nous sommes attachés au versement d'un dividende régulier, ce que Chargeurs réalise depuis plusieurs années. Fort de ses succès, le Groupe verse ce semestre un acompte sur dividende de 0,25 euros, en progression de 25%, avec option de paiement en actions. C'est une façon de récompenser la fidélité des actionnaires qui accompagnent le Groupe dans la construction de son avenir...
M.F.

Boursier.com : Vous venez d'acquérir Omma, comment cette opération renforce-t-elle votre leadership ?

L'acquisition d'Omma, no1 italien de la fabrication de pelliculeuses - les machines d'application de films de protection de surface -, est la troisième étape d'une intégration amorcée début 2017, avec les acquisitions de Walco, numéro 1 aux Etats-Unis et Somerra, numéro 1 en France. Cette acquisition est complémentaire de notre activité Chargeurs Protective Films et de sa marque Novacel, qui est numéro un mondial. C'est une très belle acquisition et l'ensemble Walco-Somerra-Omma est unique au monde !
M.F.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Il s'agit d'une émission obligataire à taux fixe de 500 ME à 7 ans assortie d'un coupon de 0,75%...

Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

"Nos résultats semestriels s'inscrivent dans la trajectoire présentée lors de notre introduction en Bourse"...

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

CONTENUS SPONSORISÉS