Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 194.16 PTS
+0.3 %
7 194.00
-0.68 %
SBF 120 PTS
5 571.22
+0.25 %
DAX PTS
15 912.33
+0.65 %
Dow Jones PTS
34 715.39
-0.89 %
14 846.46
-1.34 %
1.132
+0.1 %

Entretien avec Mathieu Savary, Stratégiste en chef de l'investissement stratégique européen pour BCA Research

| Boursier | 129 | Aucun vote sur cette news

Le marché français est un peu trop cher...

Entretien avec Mathieu Savary, Stratégiste en chef de l'investissement stratégique européen pour BCA Research

Boursier.com : Les politiques monétaires désormais dans une logique restrictive sont-elles une menace pour les marchés actions?

Les politiques monétaires ne sont pas nécessairement restrictives, elles deviennent seulement moins souples. Aussi bien en Europe qu'aux États-Unis, les taux d'intérêts sont tellement en deçà des estimations des taux neutres (R-star) qu'ils ont besoin de monter plusieurs fois avant de devenir un facteur contraignant l'activité économique. De plus, les écarts de crédits des deux côtés de l'Atlantique restent étroits, ce qui confirme que la politique monétaire est loin d'être restrictive. Cela étant dit, il est vrai que nous passons à une autre étape du cycle économique et l'absence imminente de QE aux États-Unis ainsi que le tappering commencé par la BCE ajouteront à la volatilité de marchés boursiers mondiaux affligés par des évaluations élevées. Donc, bien que les bourses continueront à monter, elles seront volatiles et subiront des corrections plus violentes qu'au cours des 18 derniers mois.
M.S.

Boursier.com : Quels sont les autres principaux risques à vos yeux pour les marchés actions en 2022 ?

Pour l'Europe, en début d'année, l'évolution de la pandémie et les réponses des gouvernements constituent un risque majeur, surtout en vue du la contrainte économique créée par des prix élevés du gaz naturel. Globalement, la conjoncture économique en Chine reste problématique. Nous faisons face à une source importante de demande qui reste très faible et les autorités économiques ne semblent pas être prêtes à stimuler agressivement. Donc, il est possible que la croissance du crédit en Chine reste faible, ce qui pourrait nuire à la profitabilité des actions cycliques internationales. Le risque final est l'inflation. BCA estime que l'inflation, sur les deux rives du l'Atlantique, devrait ralentir durant le premier trimestre. Si elle accélère au deuxième trimestre au lieu de ralentir, cela nuira aux marges de profits des compagnies mondiales, nuira à la demande finale, et invitera une réponse beaucoup plus musclée des banques centrales internationales. Dans ce contexte, il sera très difficile pour les actions de monter plus.
M.S.

Boursier.com : Quels éléments plaident toujours pour une hausse des actions?

Historiquement, même si les taux d'intérêts augmentent, tant qu'ils restent en deçà du taux neutre, les actions peuvent progresser. Nous sommes sous ce cas de figure. Les bénéfices par actions devraient continuer à grimper. Les attentes des dépenses d'immobilisations sont élevées ce qui se suit par beaucoup d'investissements qui supportent la demande globale. De plus, les finances des ménages en Europe et aux États-Unis sont robustes ce qui contribuera à une demande forte et donc qui aidera les bénéfices par actions. Finalement, les taux d'intérêts ajustés pour l'inflation sont bas, ce qui signifie que des valorisations élevées peuvent perdurer, particulièrement dans un environnement où les taux de retours sur les obligations sont beaucoup plus bas que ceux attendus en bourse (donc le phénomène TINA - There Is No Alternative -- reste en vie).
M.S.

Boursier.com : Le marché français vous semble-t-il bien payé ou trop cher ?

Le marché français est un peu trop cher, particulièrement en comparaison au marché allemand. Le marché allemand souffre de son exposition importante à l'économie chinoise. Cependant, nous nous attendons à une stabilisation de l'économie chinoise ce qui aidera les actions allemandes. Les actions françaises, quant à elles, pourraient avoir des problèmes quand les ménages mondiaux commencent à augmenter leurs dépenses en services et diminuent leurs dépenses sur les biens de luxe.
M.S.

Boursier.com : Les valeurs de croissance ont continué à être favorisées en 2021. Le phénomène peut-il se poursuivre ou pensez-vous que les titres " value " peuvent tirer leur épingle du jeu ?

Mondialement, il y a deux phénomènes en jeu. Premièrement, les actions de type "croissance" ont bénéficié des diminutions des taux obligataires cette année, particulièrement en terme réel. Deuxièmement, les actions de types "croissance" sont aussi, ce cycle, des actions de haute qualité, un facteur qui historiquement performe très bien. Ceci est surtout vrai aux États-Unis. En Europe, nous nous attendons à ce que l'augmentation des taux obligataires mondiaux aide les actions de type "value". De plus, nous sommes positifs sur les actions des banques, ce qui aidera beaucoup les actions de type "value".
M.S.
 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/01/2022

Les Agences de Papa, société cotée sur Euronext Access+ (MLPAP), présente à ses actionnaires un point d'étape et sa stratégie pour l'année 2022...

Publié le 19/01/2022

MSCI a annoncé sa collaboration avec Menai Financial Group, l'un des principaux fournisseurs de produits d'investissement et de services de négociation d'actifs numériques de première qualité.…

Publié le 18/01/2022

Transgene et PersonGen BioTherapeutics ont annoncé mardi soir une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant…

Publié le 18/01/2022

Robeco a annoncé la nomination de Natalie Falkman en tant que gérante de portefeuille senior de la stratégie RobecoSAM Circular Economy Equities. Basée à Zurich, elle rejoint Robeco après avoir…

Publié le 18/01/2022

SES a nommé un nouveau Chief Strategy and Product Officer (CSPO) à son équipe de direction, soulignant l'engagement de SES à imaginer, construire et...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/01/2022

TheraVet signe un important accord de distribution pour le Biocera-VET et dispose désormais un important levier commercial pour accélérer sa commercialisation en France...

Publié le 20/01/2022

Le chiffre d'affaires annuel s'établit ainsi à 382,7 ME...

Publié le 20/01/2022

Le titre de ce spécialiste américain des vélos d'appartement connectés a abandonné 84% de sa valeur à Wall Street, dont 70% ces trois derniers mois.

Publié le 20/01/2022

Focus Home Interactive réitère sa confiance dans l'atteinte de son objectif de chiffre d'affaires pour l'année 2021/22...

Publié le 20/01/2022

Développé par Ubisoft Montréal en collaboration avec Ubisoft Bucharest, Bordeaux et Saguenay, Tom Clancy's Rainbow Six Extraction est un jeu de tir tactique...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne